10 choses que votre maman ne vous a jamais avoué… Vraiment magnifique !

Maman bisou

Enceinte.

C’était là, clair comme de l’eau de roche, deux lignes bleues qui me faisaient face sur le petit test de grossesse que je venais d’acheter.

J’ai re-vérifié…

Une ligne  = Pas enceinte.

Deux lignes = Enceinte.

…Ouais, j’étais bien enceinte. Mon cœur battait.

Ma tête tournait.

Mon estomac se nouait.

J’étais nerveuse, heureuse, j’avais peur et j’étais en extase, tout en même temps.

C’était vraiment en train de se produire ! Après des années à anticiper ce moment, à le préparer, j’étais finalement là. J’allais être maman.

Je ne savais pas encore que dans neuf petits mois, j’allais commencer le plus difficile, le plus épuisant, le plus gratifiant voyage de toute ma vie.

Neuf petits mois plus tard, j’allais apprendre le prix que l’on doit payer pour être mère. J’allais savoir le courage qu’il faut pour être mère. Et j’allais atteindre un nouveau niveau de compréhension et de gratitude envers la femme fabuleuse que moi-même j’appelle Maman.

Parce que j’allais connaître les choses que les mères vivent, et dont leurs enfants ne se rendent bien souvent pas compte, dont ils savent au final bien peu de choses.

Voici les 10 choses que votre mère ne vous a jamais dites :

1. Vous l’avez faite pleurer…Beaucoup. Elle a pleuré quand elle a su qu’elle était enceinte. Elle a pleuré tandis qu’elle souffrait pour vous donner naissance. Elle a pleuré de bonheur. Elle a pleuré de douleur. Elle a pleuré de peur. Elle a pleuré d’angoisse. Elle a pleuré parce qu’elle était submergée d’émotion pour vous. Elle a toujours senti votre douleur ou votre bonheur et elle a partagé cela avec vous, que vous l’ayez réalisé ou pas.

2. Elle voulait elle aussi cette dernière part de gâteau. Mais quand elle vous voyait la regarder avec de grands yeux, en train de saliver d’envie…Elle ne pouvait plus la manger. Elle savait que quelque part, cela la rendrait beaucoup plus heureuse de voir votre petit ventre rempli que le sien.

3. Ça lui faisait mal. Quand vous lui tiriez les cheveux, ça lui faisait mal. Quand vous l’agrippiez avec vos petits ongles qui étaient alors impossibles à couper, ça lui faisait mal. Quand vous la mordiez tandis que vous tétiez son sein, ça lui faisait mal, aussi. Vous lui avez donné des coups de pieds dans les côtes depuis l’intérieur même de son ventre. Vous avez étiré la peau de son ventre comme un ballon pendant 9 mois. Vous avez fait contracter les muscles de tout son corps dans une douleur abominable tandis que vous faisiez votre entrée dans ce monde.

4. Elle a toujours eu peur. Depuis le moment ou vous avez été conçu, elle a fait tout ce qui était en son pouvoir pour vous protéger. C’était elle, la femme qui voulait dire non quand la petite fille des voisins voulait vous bercer dans ses bras, et qui s’est mordu nerveusement les lèvres quand elle l’a fait quand même, parce que dans sa tête vous auriez pu tomber par terre. Son cœur a failli s’arrêter quand vous avez fait vos premiers pas. Elle restait éveillée jusqu’ a tard dans la nuit pour être sûre que vous étiez bien rentré à la maison, et se réveillait plus tôt pour vous voir partir à l’école. A chaque fois que vous vous êtes cogné, écorché, elle était là. Quand vous faisiez un mauvais rêve, elle était là.

5. Elle sait bien qu’elle n’est pas parfaite. En réalité, elle a toujours été sa plus sévère critique. Elle connaît ses failles et ses faiblesses et se mord parfois les doigts à cause de cela. Elle est encore plus dure envers elle-même quand il s’agit de vous. Elle voulait être la maman parfaite, ne faire jamais quoi que ce soit de mauvais — mais parce qu’elle est humaine, elle aussi a bien sûr fait des erreurs. Peut-être qu’elle essaye encore de se les pardonner. Elle a toujours voulu faire de son mieux, même si elle n’est pas parfaite.

6. Elle vous a regardé pendant que vous dormiez. Certaines nuit, elle est restée éveillée jusqu’à 3 heures du matin en attendant que vous vous endormiez finalement. Elle luttait pour garder les yeux ouverts tandis qu’elle vous chantait des berceuses. Et quand finalement vous glissiez dans les bras de Morphée, elle vous regardait et, l’espace d’un instant, toute sa fatigue disparaissait tandis qu’elle contemplait votre visage apaisé. Elle ressentait alors plus d’amour dans son cœur que ce qu’elle n’aurait même cru possible, malgré ses bras fatigués et ses yeux qui la piquaient.

7. Elle vous a porté plus longtemps que neuf mois. Vous aviez besoin de cela. Alors elle l’a fait. Elle a appris à vous tenir tandis qu’elle faisait le ménage; elle a appris à vous tenir tandis qu’elle mangeait; parce qu’elle n’avait pas le choix, parfois. Elle a eu mal aux dos, mal aux bras… Mais vous vous sentiez en sécurité avec elle alors elle vous a câliné, elle vous a aimé, elle vous a embrassé, elle a joué avec vous. Vous vous sentiez bien dans ses bras, alors elles vous y a gardé.

8. Cela lui a brisé le cœur à chaque fois que vous avez pleuré. Pour ses oreilles, il n’y avait pas de son plus triste que celui de vos pleurs; pour ses yeux, pas de vision plus horrible que celle des larmes qui roulaient sur votre petit visage. Elle a fait tout ce qui était en son pouvoir pour tarir vos larmes et apaiser votre chagrin, et quand elle n’y arrivait pas, son cœur se brisait en mille morceaux.

9. Elle vous a toujours fait passer en premier. Elle a sauté des repas, des douches et des nuits pour vous. Elle a toujours fait passer vos besoins avant les siens. Elle passait des journées entières pour combler vos besoins et à la fin de la journée, elle n’avait parfois plus assez d’énergie pour elle-même.

10. Elle referait tout, si c’était à refaire
. Être maman est l’un des métiers les plus durs, les plus épuisants, et cela peut parfois vous pousser à bout. Vous criez, vous essayez, vous échouez, vous travaillez et vous apprenez. Mais vous connaissez aussi une joie immense, quelque chose que vous n’imaginiez même pas possible. Malgré tout ça, elle referait tout si c’était à refaire parce qu’elle vous aime.

Alors la prochaine fois que vous la voyez, dites merci à votre mère. Dites lui à quel point vous l’aimez. Vous ne pourrez jamais le lui dire assez de fois.

http://www.demotivateur.fr/article-buzz/10-choses-que-votre-maman-ne-vous-a-jamais-avou-vraiment-magnifique–1259

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *