10 mensonges que tout le monde accepte comme la vérité

mensonge

Nous vivons à travers des systèmes de croyance. Certaines de ces croyances traitent avec des forces externes, comme le gouvernement et les entreprises.D’autres systèmes de croyance sont internes, nous propulsant dans un sens ou dans l’autre. Voici 10 mensonges que tout le monde accepte comme la vérité :

1) Vous devez lutter

Pour réussir, il faut du temps, du sang du labeur, des larmes et de la sueur, n’est-ce pas ? C’est vrai dans une certaine mesure, mais il est également vrai que le fait d’être détendu, concentré sur ce qui marche et d’être capable de prendre du recul et de faire d’autres choses est critique. Beaucoup de gens essaient de tout faire à la fois au lieu de se concentrer sur quelque chose de petit qui fonctionne, en travaillant sous cet angle, et en augmentant lentement. La cohérence et la discipline sont beaucoup plus importantes que les heures frénétiques de temps perdu ou de surmenage qui conduit à un accident.

2) La vie est une compétition

La compétition peut être amusante. Mon frère aîné et ma sœur refusaient de jouer aux jeux de société avec moi parce que j’étais trop compétitif. Nous aimons intellectualiser un instinct primal dans le but d’obtenir le plus de bananes possible pour attirer le sexe opposé. Une fois que vous avez participé à pas mal de ces « compétitions », il devient évident que lutter pour gagner ces batailles conduit à votre perte. Il n’y a pas de perdant ou de gagnant, il n’y a que des voies que nous devons ouvrir.

3) Mes erreurs me définissent

Nous aimons donner l’image d’une vie « parfaite » au monde extérieur. Ne cherchez pas plus loin que Facebook pour preuve. Si mes amis sur Facebook étaient aussi heureux qu’ils en avaient l’air, j’aurais les amis les plus heureux du monde. La plupart des gens ne montrent pas leurs échecs au monde , et mis à part avec l’autodérision, on révèle rarement la vérité. Il n’y a pas d’erreurs, on apprend seulement avec l’expérience, ce qui mènera à un but si l’on peut prêter attention aux leçons que l’échec apporte.

4) Le temps est réel

Nous sommes pressés à cause de la montre sur notre poignet. Les années, les mois, les semaines, les jours, les heures, les minutes et les secondes font continuellement « tic-tac » »tic-tac » … dans notre esprit. Nous avons tout notre temps tant que nous établissons nos priorités.

5) L’argent est réel

L’argent aspire notre énergie et peut nous consumer. Il règle notre vie, mais c’est juste du papier. La société consent à une valeur contrôlée centralement et nous vaquons à nos occupations en essayant d’en rassembler le plus possible, perdant souvent notre esprit dans le processus.

6) Les autres font mieux que vous

Contrairement aux idées reçues, les autres ne font pas mieux que vous. Chacun a ses propres combats, forces, faiblesses, hauts et bas. Il est facile de devenir jaloux d’une autre personne sans creuser en profondeur et voir ce que la personne ressent vraiment. Qu’est-ce qui les empêche de dormir ? Comment était leur enfance ? Ce sont, dans la plupart des cas, des informations impossibles à savoir sur la vie de quelqu’un d’autre. Ne soyez pas envieux. Dépensez cette énergie dans quelque chose de plus utile.

7) Il y a des limites

Notez vos rêves avec un crayon. Les rêves sont faits pour être modifiés ou même effacés. De nouveaux amis et de nouvelles opportunités peuvent venir dans votre vie qui ouvrent des portes mêmes pas imaginables quand vous aviez écrit vos rêves. Si vous atteignez un objectif, visez un objectif plus élevé, utilisez les compétences que vous avez définies pour un résultat positif.

8) Tous les aliments se valent

Lorsque l’on est jeune, on peut manger à peu près tout, ça ne se voit pas, car la jeunesse est une chose merveilleuse. Mais dès que nous entrons dans la vingtaine les choses peuvent changer rapidement. Préférez les aliments crus, les plats faits maison, un minimum d’ingrédients, aucun aliment transformé, des aliments non traités et locaux . Faites le petit à petit et suivez vos progrès.

9) Vous voulez votre quart d’heure de célébrité

Il est facile pour les jeunes générations d’avoir des idées de gloire, à travers les héros sportifs et les stars du rock, cela ressemble à l’apogée de l’accomplissement. Mais ça ne l’est pas. En fait, en vieillissant j’admire les gars qui ont eu une influence dans les coulisses. Il avaient des gars qui s’occupaient de leurs affaires, puis ils retournaient chez eux pour s’occuper de leur famille. Des gens normaux. Pourtant, il y a le désir de devenir célèbre, aussi superficiel et inutile que cela puisse paraître. Vous êtes l’acteur principal. Vous êtes sous le feu des projecteurs. Maintenant, allez de l’avant et devenez le héros de votre propre film.

10) Vous ne pouvez pas sourire à l’incertitude

La vie vous présentera à la mort, à la défaite et à d’innombrables obstacles. Vous pourrez lire les conspirations, certaines vraies, d’autres pas… pour la plupart un mélange des deux et vous voudrez être sérieux. Peut-être que vous devriez l’être. Peut-être qu’il y a des moments où un moment de silence et des larmes est le chemin à prendre. Mais il vaut mieux vous assurer que ces moments en valent la peine. Si vous pouvez trouver une raison de sourire, faites-le. Après tout, non seulement vous êtes le héros de votre propre film, mais vous êtes aussi spectateur de la scène.

Un énorme poids se soulève de nos épaules quand nous commençons à remettre en question nos systèmes de croyance et que nous cessons de croire au mensonges racontés par la société. Le bonheur n’est pas une chose que vous devez gagner ou pour laquelle vous devez travailler. C’est votre droit d’aînesse.

A propos de l’auteur : Jesse Herman de.Powerful Primates.

Traduction
Claire C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *