Le Paille en Queue

paile en queue2

Vole bel oiseau blanc sans contrainte et sans but
Au ras des vagues chercher ta pitance du jour,
Tu planes et puis piques sans aucun détour
Attraper l’imprudent qui s’offrait à ta vue.

Dans ton manteau rayé, ton habit de gala
A la longue queue-de-pie qui te donne un air fat
Lentement tu te laisses porter par l’alizé
Qui doucement caresse ton long corps effilé.

D’où tiens-tu l’élégance de ton allure princière
Qui te fait admirer par quiconque ici-bas,
Ravi de contempler ta tournure si altière,
Envieux de ta parure qui brille avec éclat.

Que ne donnerait-on pour voler avec toi,
Se libérer des chaînes qui nous retiennent en bas,
Oublier sur la mer ce qui fait notre état
Simplement exister, sans profession de foi.

http://www.lulu.com/spotlight/voiedoree
http://voiedoree.oldiblog.com/
http://www.ouest-france.fr/roger-barbet-lathlete-qui-ecrit-ses-livres-802536
http://www.publibook.com/librairie/auteur.php?id=9931

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *