20 choses que vous ne devez à personne

Combien de choses faites-vous tous les jours parce que vous pensez que vous devriez les faire ?

Eh bien honnêtement, le mot « devoir » devrait être éliminé de notre vocabulaire.

Les choses que nous « devrions » faire nous éloignent des choses qui ont de l’importance, des choses que nous devons faire pour vivre la meilleure vie possible.

Lorsque nous cessons de faire les choses parce que nous pensons devoir les faire et que nous commençons à définir les frontières autour des choses qui ajouteront de la valeur à notre vie, nous pouvons passer à autre chose et vivre notre vie.

La chose la plus importante que nous devrions arrêter de faire est d’expliquer nos décisions aux autres en espérant qu’ils nous soutiennent. Nous devrions être suffisamment confiant dans nos décisions pour que l’opinion de quelqu’un d’autre n’ait aucune importance.

Nous jugeons tous, même quand nous faisons de notre mieux pour ne pas le faire. Nous regardons les gens, nous nous forgeons une opinion et nous faisons des suppositions entièrement basées sur des observations. Donc il n’est pas étonnant que nous supposions que d’autres personnes nous jugent. Sachant que le jugement se produit tout autour de nous, nous ressentons le besoin de nous expliquer constamment pour nous assurer que les gens nous voient de la façon dont nous voulons être vu.

Combien de fois avez-vous fait semblant de vous sentir bien et essayé d’en convaincre quelqu’un, même s’il était évident que vous ne vous sentiez pas bien du tout ? Nous l’avons tous fait. Au lieu de faire semblant essayez juste d’être honnête, sans devoir vous excuser ou donner d’explications. Donnez-vous la liberté … d’être simplement humain. Tout le monde a des imperfections, à quoi bon les cacher ?

S’expliquer demande beaucoup d’efforts. Les meilleures décisions viennent quand nous écoutons ce que nous ressentons et notre instinct. Mais cela n’est pas très bien vu dans une explication, donc nous donnons une explication à l’autre personne dans laquelle elle puisse s’identifier.

Malheureusement, nous sommes nombreux à ressentir le besoin de nous expliquer, même si nous savons que nous ne devrions pas le faire. Quelqu’un qui explique attend l’approbation de quelqu’un d’autre, et l’attente fait perdre beaucoup d’énergie. C’est dans cette période d’attente que le doute s’installe ; la dépression commence à faire son apparition, et le malheur prend racine. L’attente est une perte de temps.

Lorsque nous expliquons, nous nous éloignons de notre plus grande source de sagesse : notre guide intérieur. Nous cessons de nous honorer et commençons à placer une plus grande importance à l’autre personne.

Il est difficile de surmonter la tendance à expliquer, mais cela peut être fait avec de la concentration et de la volonté. La prise de conscience est la clé. Pour vous aider à devenir plus conscient,

voici 20 choses que vous ne devez à personne :

Vous n’êtes pas dans l’obligation de justifier vos valeurs et vos priorités.
Vous n’êtes pas dans l’obligation de dire oui quand vous voulez dire non.
Vous n’êtes pas dans l’obligation de vous expliquer sur vos relations, que ce soit en amitié ou en amour.
Vous n’êtes pas dans l’obligation de les aider dans leur quête du bonheur au péril de votre bonheur.
Vous n’êtes pas dans l’obligation de défendre votre point de vue, surtout lorsque l’autre personne a une opinion toute faite.
Vous n’êtes pas dans l’obligation de vous excuser quand vous n’êtes pas désolé.
Vous n’êtes pas dans l’obligation d’expliquer pourquoi il est important pour vous de vous investir.
Vous n’êtes pas dans l’obligation d’expliquer ce en quoi vous croyez.
Vous n’êtes pas dans l’obligation de changer votre apparence simplement pour plaire aux autres.
Vous n’êtes pas dans l’obligation d’offrir votre amitié à quelqu’un, surtout quand cette personne ne partage pas vos valeurs.
Vous n’êtes pas dans l’obligation d’être dans un état d’esprit négatif pour vous apitoyer sur leur sort.
Vous n’êtes pas dans l’obligation de donner des informations sur votre vie qui vous rendent mal à l’aise.
Vous n’êtes pas dans l’obligation de raconter des ragots sur d’autres personnes juste pour être comme les autres.
Vous n’êtes pas dans l’obligation de participer aux projets des autres s’ils ne comptent pas pour vous.
Vous n’êtes pas dans l’obligation de vous engager à faire quelque chose de « nouveau » simplement parce qu’on vous l’a demandé.
Vous n’êtes pas dans l’obligation de donner aux autres l’occasion de se plaindre et de se lamenter d’avoir pris des mauvaises décisions.
Vous n’êtes pas dans l’obligation de dire autre chose que la vérité pour que les autres ne soient pas mal à l’aise.
Vous n’êtes pas dans l’obligation de conseiller les autres à moins que vous soyez réellement conseiller.
Vous n’êtes pas dans l’obligation de faire de faux compliments pour qu’ils se sentent mieux.
Vous n’êtes pas dans l’obligation de faire quelque chose qui vous rend mal à l’aise et qui est contraire à votre instinct.

Rappelez-vous simplement ceci :

« Ce que les autres pensent de moi ne me regarde pas. » Wayne Dyer

Et ensuite n’oubliez pas ceci :

« Vous êtes suffisamment seul, vous n’avez rien à prouver. » Maya Angelou

La prochaine fois que vous serez tenté de justifier quelque chose, rappelez-vous simplement que vous ne pouvez pas contrôler ce que les autres pensent. Vous ne pouvez contrôler que ce que vous pensez et comment vous vous sentez. Si vous êtes à l’aise avec vos décisions, alors une explication n’est pas vraiment nécessaire, n’est-ce pas ?

Source 20 choses que vous ne devez à personne : www.powerofpositivity.com
Claure C.

http://www.espritsciencemetaphysiques.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *