5 signes de maturité émotionnelle

maturité

Pour atteindre la maturité émotionnelle, il est très important d’apprendre de nos blessures et de ne pas leur permettre de nous empêcher d’avancer. Arrêtez de vous plaindre et agissez pour changer les choses !

La maturité est ce que l’on atteint quand on ne ressent plus le besoin ni de juger ni d’accuser quelque chose ou quelqu’un concernant ce qu’il nous arrive.
Anthony de Mello

Il est vrai que la vie manque de manuels d’apprentissage. Il existe des guides pour presque tout, sauf pour mûrir.

Si nous voulons réussir à atteindre une certaine maturité, il ne nous reste qu’à apprendre au gré de nos essais et de nos erreurs, c’est-à-dire en tombant et en nous relevant plus d’une fois.

La maturité émotionnelle n’est pas comme la physique. Le corps grandit, se développe et bien sûr, vieillit de manière inévitable avec le passage du temps.

Cependant, on ne peut pas dire que les années aient vraiment un rapport avec la maturité émotionnelle.

Bien sûr, le passage du temps en dit beaucoup sur le nombre d’expériences vécues et notre façon de les affronter, mais le lien avec la maturité n’est pas forcément évident.

Finalement, il s’agit de vivre et d’assumer tous les apprentissages qu’il nous reste à faire.

Mûrir signifie que l’on est arrivé à un point de notre vie où l’on a la certitude que l’amour le plus puissant, le plus utile et irremplaçable est l’amour propre.

Cela signifie que l’on a la tête bien rangée, mais le cœur également. On a appris à accepter ce qui vient, à être fluide face à la vie, à pouvoir regarder à l’intérieur de soi, et à être capable de gérer ses émotions.

Mais, en termes pratiques, comment s’identifient les personnes émotionnellement matures ?

Dans cet article, nous allons vous donner 5 critères qui caractérisent ces personnes.

1. Elles laissent les choses se faire pour permettre à d’autres d’arriver

Elles savent qu’un « à bientôt » ou qu’un « peut-être » ne suffisent pas.

Dire au revoir est un art qui implique de rester ferme dans une position de non retour, même si nous sommes tous angoissés à l’idée de confronter un horizon de possibilités, ouvert par l’au revoir.

Dire au revoir fait mal, rend l’âme triste et oblige à fermer la fenêtre pour ne plus jamais contempler ces vues.

Cependant, quand nous sommes face à une cause perdue, il faut être habile et bien gérer sa sortie.

Il faut respirer profondément, lâcher prise, et fermer la fenêtre face à la désillusion et au désenchantement.

Dire « à bientôt » ne fait que raviver cette brûlure si froide et suffocante qui ne nous donne aucune trêve.

Les personnes matures savent que la vie est bien mieux lorsqu’on vit libre, car elles laissent filer ce qui ne leur appartient pas et se permettent de respecter leur douleur pour guérir leurs blessures.

Ce ne sont pas des super-héros ni des super-héroïnes, ce sont des personnes qui n’attendent pas d’ouvrir de nouvelles portes pour en fermer d’anciennes.

2. Elles ne permettent pas à leur passé de ruiner leur présent

Il est compliqué de ne pas laisser nos blessures émotionnelles conditionner qui nous sommes ou comment nous nous comportons au moment présent.

De fait, une grande partie de la population est soumise à son passé émotionnel.

Nous croyons faussement que regarder en arrière est une perte de temps, que ce qu’il s’est passé est resté dans une autre époque et que nous n’avons pas besoin de nettoyer notre intérieur.

Ainsi, la saleté s’accumule petit à petit et crée une montagne de douleur émotionnelle de plus en plus grande.

C’est comme si une personne allergique à la poussière mettait sous le tapis toute la poussière de sa maison, en pensant qu’ainsi, elle ne lui fera pas de mal.

Le fait de négliger ses expériences et ses émotions génère beaucoup de douleur, supprime de l’espace au positif et nous empêche de continuer à avancer.

Les personnes qui ont atteint un certain degré de maturité émotionnelle, sont capables de mettre un terme à des situations, même si elles savent que c’est un processus difficile qui demande un certain effort.

3. Si quelque chose les embête, elles acceptent et changent

Cela semble paradoxal, mais nous ne pouvons changer que quand nous acceptons la façon dont nous sommes.

Les personnes qui réussissent à comprendre cela savent que le confort émotionnel nous introduit seulement dans un labyrinthe obscur et complexe.

Si vous faites partie des personnes qui agissent plus et se plaignent moins, alors vous pouvez dire que vous êtes en train de grandir émotionnellement.

S’octroyer le luxe de faire des erreurs et de ne pas culpabiliser est un privilège émotionnel sur lequel peu de gens peuvent compter. Nous devons accepter nos limites et travailler pour les améliorer.

Les erreurs et les insatisfactions sont des opportunités de croissance dans tous les cas, sans exception.

Nos erreurs ne doivent pas générer des pénitences non nécessaires, car réussir à voir et à comprendre le chemin d’une autre manière nous acquitte de toutes les fautes.

4. Elles savent gérer leurs émotions et leurs pensées propres et étrangères

Mûrir, c’est faire attention à ce que l’on dit, respecter ce que l’on écoute et méditer ce que l’on tait.

La maturité émotionnelle signifie atteindre une conscience particulière de pensées et de sentiments propres et étrangers.

La clarté mentale des personnes matures contraste avec la paresse et le chaos des personnes qui se sentent encore embrumées par leurs émotions et celles des autres.

Cette habileté facilite la résolution de problèmes de manière rapide, propre et efficace, sans donner lieu à de plus grands drames ni à de grosses charges émotionnelles.

C’est l’un des piliers basiques de l’intelligence émotionnelle, une capacité qui favorise la concrétisation de nos objectifs dans toutes nos ambitions du quotidien.

5. Elles savent ouvrir leur cœur aux autres

Les masques et les carapaces que nous utilisons dans le présent appartiennent au passé.

C’est une manière comme une autre de continuer à charger sur notre dos des conflits antérieurs et des blessures non guéries.

L’unique manière de mûrir et de continuer à avancer est d’arrêter de craindre le compromis, de se faire confiance dans ses relations avec les autres et de profiter des moments de solitude et de compagnie.

Comme nous l’avons vu, les personnes émotionnellement matures acceptent la vie avec ses plus et ses moins. Elles n’insistent pas pour que tout soit rose.

Elles savent qu’il est aussi important de pleurer que de rire, et qu’il est primordial de permettre aux autres d’expérimenter et de vivre en accord avec leur évolution.

C’est pour cela que la maturité émotionnelle nous permet d’emprunter les sentiers de sa propre vie et de comprendre qu‘expérimenter est un plaisir et non pas une tâche lourde.

http://amelioretasante.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *