Guérir d’un traumatisme

guerison

Nombreuses sont les femmes qui en cette vie ont souffert de comportements masculins et en ont gardé des blessures. Je compatis à cela. Cependant il faut veiller à ne jamais s’identifier à un statut ou une polarité sinon cela nous coupe de l’Unité androgyne. En effet certaines femmes se comportent comme si elles avaient toujours été « femmes » tout au long de leurs incarnations et oublient leurs expériences en tant qu’Hommes. Tout ce que nous conceptualisons dans nos incarnations d’homme se transmet à notre « femme » intérieure et lorsque nous nous incarnons en tant que femme nous expérimentons ce que nous avons conceptualisé lors de notre incarnation d’homme dans notre corps de femme.

C’est le principe même de l’hermaphrodisme. Nous nous auto enfantons nous-mêmes.

Dés que nous nous identifions à notre polarité actuelle (corps) nous ne pouvons guérir puisque nous ne reconnaissons pas que nous sommes « créateurs » de cette réalité. Ainsi si l’on est femme et qu’on a subi certaines blessures c’est qu’on a choisi cette expérience pour prendre conscience de quelque chose.

Quand on s’incarne on se charge d’une partie du karma collectif : celui qui correspond le plus à nos formes de pensées et on expérimente certaines situations difficiles pour vivre cela et trouver une solution, un remède que l’on partagera avec les autres. On choisit nos partenaires de vie, parents, frères, enfants, amants, maris qui vont élaborer notre scénario et devenir figurants dans le film au sein duquel nous sommes l’acteur ou l’actrice principal.

Il faut éviter de s’identifier uniquement à cette vie, cette polarité, ce corps, cette souffrance sinon on ne peut guérir, on ne peut pardonner. On ne peut effacer un traumatisme que si on comprend et qu’on accepte le fait qu’on avait choisi de vivre celui-ci. Chaque cause se transforme en effet et chaque effet devient la cause d’un nouvel effet. On ne peut donc pas trouver la cause de nos problémes et traumatismes actuels puisque celle-ci est transformée en effet.

On peut avoir subi la violence conjugale parce que dans une autre vie on a été un homme ayant fait subir cela aux femmes. Le karma c’est cela : on subit un jour ou l’autre ce qu’on à fait subir aux autres non par punition mais parce que tout créateur doit expérimenter ce qu’il créé. Ainsi le bourreau s’incarne en victime pour ressentir ce que cela fait d’être victime.

La femme qui a subi des traumatismes dans les relations avec les hommes doit se souvenir qu’elle n’a pas toujours été femme et qu’elle à vécu cette expérience douloureuse parce qu’elle l’avait choisi comme moyen de prendre conscience de quelque chose. Il lui faut apprendre à se dissocier de son statut de femme pour contacter son homme intérieur.

Ce qui n’est possible que si l’on accepte le fait qu’on est créateur responsable et qu’avant cette vie on en a vécu d’autres.

La femme doit apprendre à pardonner a ses relations masculines qui l’on fait souffrir : père, frère, époux, amant et l’homme en général mais tout cela n’est que le décor extérieur car en vérité la femme doit pardonner à « son homme intérieur », à cette partie masculine en elle qui lors de vécus antérieurs s’est mal comporté vis-à-vis des femmes. Seul cela permet la réconciliation entre masculin et féminin sacré.

MLF

La femme qui s’identifie sa souffrance à l’énergie Homme devient militante, se rebelle contre les hommes, en a peur et ne peut pas guérir son homme intérieur. Elle limite sa conscience à la vie présente sans percevoir qu’elle n’a pas toujours été femme et que son corps de femme est le terrain dans lequel son homme intérieur à semé des graines.

La femme qui se comporte ainsi rejette l’homme et pensant devenir plus féminine entre dans les rangs des militantes femmes qui sans s’en rendre compte vont à l’opposé de ce qu’elles sont. Toute forme de militantisme contre est de nature masculine, yang et tous les mouvements MLF sont des mouvements machistes. Les militantes affirment qu’elle n’ont pas besoin de l’homme , qu’elles peuvent se débrouiller sans eux, ce qui est le propre des affirmations de certains hommes coupés de leur féminin sacré.

Le processus de guérison est identique pour les hommes vis-à-vis de l’élément féminin. Tout homme doit cesser de s’identifier à sa polarité présente, il doit la reconnaitre, l’aimer, l’accepter et s’ouvrir à son féminin et percevoir que tous les problèmes qu’il à vécu avec les femmes viennent de l’expression de sa femme intérieure, c’est avec elle qu’il doit se réconcilier et pardonner.

L’existence humaine est une suite incessante d’incarnations au cours desquelles nous expérimentons tour à toute telle polarité et la guérison ne peut venir que si nous guérissons les deux facettes de nous-mêmes.

Dés que nous nous identifions aux souffrances vécues en cette vie sous cette polarité que nous avons choisie nous ne pouvons guérir. Nous nous sentons comme victimes de la polarité opposée qui nous à infligé cette souffrance et nous pouvons passer notre vie à nous cacher, à avoir peur des hommes ou des femmes, à lutter contre l’autre polarité, a affirmer que les hommes sont tous des machos ou des brutes violentes ou que les femmes sont toutes des salopes ou des sorcières.

C’est le meilleur moyen de ne jamais guérir et de rester enfermer dans un traumatisme que l’on a cristallisé comme mémoire. Nous ne pouvons nous en libérer que lorsque nous reconnaissons que nous sommes créateur de cette situation, que nous avons choisi cela pour découvrir une autre face de la vie, et qu’en vivant cette expérience nous allons pouvoir découvrir un remède que nous pourrons ensuite partager avec ceux et celles qui ont vécu le même traumatisme.

La guérison ne vient que lorsque le féminin et le masculin sacré en nous sont réconciliés.

Le pardon est intérieur et la femme doit préalablement pardonner à son homme intérieur de lui avoir fait vivre cela et ce n’est qu’une fois cela accompli qu’elle peut enfin établir de meilleures relations avec les hommes extérieurs car le « voile » qui lui faisait voir tous les hommes comme « mauvais » a disparu. L’Homme doit agir de même avec les femmes.

Dualité Homme Femme

Nous somme venus en ce monde où le masculin et le féminin ont été séparés et l’illusion à transformé la complémentarité en opposition. L’Intervention de forces martiennes en Atlantide à activé un Merkaba renforçant cette tendance duelle. L’homme et la femme semblent ennemis mais comme nous sommes Androgynes ce combat est interne et le monde extérieur n’en est que la projection sur un écran.

Notre travail ici bas consiste à rétablir la Vérité, a ôter le voile des illusions et apparences, à ne pas s’identifier à sa polarité extériorisé ( homme ou femme) ni à cette incarnation présente afin de retrouver son masculin et son féminin sacré et de les réunifier en épousailles. Ainsi ce qui est établi en notre intériorité se projette sur l’écran extérieur et notre existence change du tout au tout.

Retrouver l’Androgynat c’est retrouver le Paradis. C’est notre mission ici-bas mais la réconciliation se fait à l’intérieur, entre notre féminin et masculin sacré, pardonner à notre homme ou femme intérieur et cela se projettera dans notre réalité.

Si l’on veut accomplir ce travail depuis l’extérieur on ne peut y arriver. Comment peut-on pardonner à un homme qui nous a fait souffrir sans percevoir qu’au-delà de cette apparence d’homme violent demeure une âme pure, sincère, féminine qui souffre elle aussi.

Dés qu’on s’identifie à la vie présente on se heurte à un obstacle. Le seul moyen de se libérer c’est de voir au-delà de cette apparence actuelle. L’Homme qui nous a fait souffrir en cette incarnation peut avoir été un de nos enfants ou un amant dans une vie antérieure et il faut tenir compte de cela.

Nous ne nous rencontrons jamais par hasard. La guérison ne peut venir que de l’intérieur.

Toute blessure corporelle, une coupure par exemple, cicatrise depuis l’intérieur et quand la plaie est totalement fermée c’est que la guérison est accomplie, la croute tombe et tout redevient normal. Il en est de même au niveau de la guérison de l’homme ou de la femme intérieure.

Kiristian Duval le 10 Décembre 2015

http://lagazettedewydyr.over-blog.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *