Accepter

femme papillon violet

par Michèle ERENA

Ami/e bien-aimé/e, souvent, il t’est dit ou tu lis qu’il te faut « accepter » ton passé, pour pouvoir avancer et élever ton cœur vers ton histoire… Cependant, tu constates qu’il t’est difficile d’accepter ce qui t’a rendu/e impuissant/e, méfiant/e, ce qui t’a rendu/e malheureux/se… Il n’est pas simple à tes yeux de changer la non acceptation en acceptation, parce que cela dépend d’un niveau vibratoire sur laquelle ta conscience se relie, cela dépend de processus profonds, de codes de conscience, et non pas de ton vouloir… Vouloir n’a jamais fait évoluer vraiment !… Par contre, te sentir prêt/e à changer donnera un résultat !… Te sentir relié/e à l’Amour Intérieur, quoiqu’il se passe sur l’Extérieur, te donnera une énergie favorable aux changements de processus… Des pas se feront, tu seras aidé/e… Songes-y…

L’acceptation est un processus de l’Ascension… En troisième dimension de l’être, l’acceptation ne faisait pas partie des manières d’être de l’humanité ; Nous constatons encore combien il est difficile pour la plupart des êtres de la Terre d’accepter ce qui est, tel que cela est, du fait que les paramètres de conscience ne sont pas encore changés en un pourcentage suffisant de personnes, pour faire basculer l’ensemble… Chacun est encore en ses peines, ses peurs, ses craintes du futur, vous pouvez le constater, les violences existent encore…

Ne « rêvez » pas votre idéal, ni votre ascension, ni ce que vous souhaitez de meilleur pour toute l’humanité, commencez, pas à pas, à modifier vos perceptions, à relativiser chaque évènement au profit d’un sentiment, à regarder vos cheminements avec bonté… Pardonnez le plus rapidement possible, autant que faire se peut, pour aller au cœur de l’essentiel trouver la joie de comprendre mieux ce que vous êtes et ce que sont les autres…

Ami/e, tu sauras toujours qu’au cœur de ta vie les éléments s’agitent, se calment, se posent, se déposent, s’enflamment, parce que tout est mouvement, tout est mobile, et y compris ta perception des passés… tu auras toujours l’occasion de transcender un a priori, une croyance, une pensée, et si tu t’en donnes les moyens, de concentrer ton attention sur l’instant présent, seul moment véritable où toute guérison et transformation est possible…

C’est pourquoi, lorsque tu ressens la non acceptation, le rejet de ce que tu as dit, de ce que tu as fait, ou de ce qu’a dit ou fait autrui, commence par ramener ton attention sur l’instant présent, dans l’espace où tu es, espace interne et espace externe, en centrant celle-ci sur ton ancrage, sur une pensée de cœur, telle que « JE SUIS », ou bien « IL EST », ou « ELLE EST », ou « ELLES SONT », « ILS SONT », selon la situation à accepter… Surtout, ressens cette affirmation, il ne suffit pas de la dire ou la penser mentalement… Répète-la intérieurement, centrant ton attention sur une belle image que tu aimes, paysage, fleur, animal, peu importe, il s’agit d’un symbole… Lorsque tu auras totalement ressenti que tu es vraiment dans ce « JE SUIS » et « l’AUTRE EST », le mental aura moins de prise, et tu admettras alors que l’évènement avait ses raisons d’être, même si elles échappent à ta compréhension…

Ensuite, remercie la Vie de te donner l’occasion d’agrandir un espace de confiance en toi et l’Autre, pour voir les situations sous un angle d’expansion et non de fait… Remercie aussi l’Autre ou les Autres, pour l’occasion qui t’est offerte de commencer un processus d’ascension de ta conscience… Car oui, tout commence toujours, ici et maintenant… Non, tu n’en as pas fini, tu n’as pas atteint le but final, ce serait prétentieux de le croire… Oui, tu évolues et évolueras encore et encore, puisque tout est toujours en expansion, tout est mobile, tout est modifiable à l’infini… Tu évolueras en permanence, la Vie te donnera des milliards d’occasions d’expansion et de mobilité, ici-bas et ailleurs, puisque tu es âme et vie, esprit et amour… Choisis, aussi souvent que tu le peux, de te placer dans le sillage de la Lumière et de la Paix, de l’humour et de l’Amour, pour tout relativiser, pour ne rien dramatiser, et tu verras de profonds changements devenir inévitables et évidents… Tu ne voudras plus rester dans le conflit, l’opposable, les contraires non associés, tu te sentiras aspiré/e vers un état d’Être, un état de Vacuité, de Disponibilité de Cœur, et tes raisonnements prendront des tournants ; tu penseras avec ton Cœur, tu refuseras les jugements, estimations, comparaisons, dévalorisations, tu raisonneras en pensant à l’âme d’autrui et non plus à sa personnalité, et la tienne évoluera vers une transparence des relations, beaucoup plus intéressante par son authenticité que les masques de protection, utilisés pendant fort longtemps…

Et puis, Je t’invite à regarder de près la notion de temps… Estimer le temps qu’il te faut pour avancer n’est pas juste… Espérer être heureux/se lorsque tu auras atteint tel ou tel but ne l’est pas non plus… Ce qui l’est, c’est d’être là, comme si de rien n’était, dans l’instant présent, sachant que la Vie te porte, que ton Moi Supérieur prend en charge ce que tu te sens incapable de porter et résoudre, sachant qu’il te donnera la bonne et juste énergie pour évoluer… Faire confiance revient à accepter… Accepter revient à faire confiance… C’est un processus commun, qui dépend de ton accord conscient…

Commençons ensemble, par regarder de près ce pour quoi et pourquoi tu ne t’accordes pas la rédemption, le pardon, l’autorisation d’avoir raté une porte, un passage, une rencontre, un fait… Il n’est jamais trop tard, il n’y a pas d’échec, il n’y a que des expériences qui t’apportent des enseignements, qu’ils soient vécus en toute douceur ou en résistances… Sache que tôt ou tard, tu lâcheras prise, il ne peut en être autrement !… Tôt ou tard, tu pardonneras, tu t’accorderas le droit d’accepter… Tôt ou tard, tu sortiras des clivages d’intention, et tu résoudras ton passé… Vois déjà cela sous cet angle, un pas est engagé… Ne le ressens-tu pas ?… Un tout petit, qui en appelle de plus grands, Je l’affirme !…

Mon Amour est là pour te soutenir et t’aider… Il t’enveloppe de tendresse infinie, et bénit ton chemin, que tu le perçoives difficile ou facile, refusé ou accepté…

Dans l’instant présent, Je t’invite à te centrer sur le rayonnement d’un radieux soleil, en ton espace intérieur, puis à le voir rayonner au-delà de toi… Tu es le soleil… Tu es l’axe… Je suis le Père… Je suis la Mère… Tu es mon enfant… Je t’aime, attentif à tes pas…

ERENA

Cet Enseignement peut être reproduit ou recopié à condition de n’en rien changer, et d’en citer la source : http://www.erenaliance.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *