Aimer, c’est aussi simple et profond que prendre soin

Aimer, c’est aussi simple et profond que prendre soin

Aimer, c’est prendre soin. C’est simple, il n’y a pas d’amour qui se base sur la négligence.

De fait, rien ne caractérise plus la pensée d’un amoureux que celle de vouloir prendre soin de son conjoint. Le faire signifie alimenter les petits détails, valoriser qui nous avons à nos côtés et lui montrer qu’il est unique, écouté et aimé.

Cela peut sembler tout à fait évident, mais en réalité, c’est la première chose que nous avons tendance à abandonner : le soin. Nous connaissons la perfection, la théorie, nous avons qu’il faut conquérir chaque jour ou que nous devons être attentionné à la personne que nous aimons.

Cependant, nous avons tendance à le négliger rapidement le soin de l’autre, au quotidien, et cela finit par nuire à notre relation à cause d’attitudes d’indifférence et de procrastination, c’est-à-dire remettre systématiquement au lendemain des petits détails.

L’amour durera tant que vous en prendrez soin et vous en prendrez soin autant que vous aimez

Parfois, dans l’amour, nous faisons la même chose qu’un enfant avec un ballon. C’est-à-dire que nous ignorons ce que nous avons, pour ensuite, pleurer pour ce que nous perdons. Nous tombons dans le piège suivant : «nous ne savons pas ce que nous possédons tant que nous l’avons pas perdu».

Si nous ne engageons pas dans le soin de nos relations, nous nous risquons à perdre l’amour et les envies de maintenir une affection ou un lien qui nous rend heureux. Nous pensons que notre couple ou les personnes qui nous entourent ont l’obligation de nous attendre, de nous supporter ou de nous comprendre avant tout.

Mais la vérité, c’est que nous pouvons tout tolérer sauf lorsque nos besoins entrent en ligne de compte. Nous finissons pas nous soumettre et se soumettre crée et alimente des cercles vicieux malsains qui détériorent les sentiments qui auraient dû être écoutés.

“Au final, tu te rends compte que les plus petites choses sont les plus importantes. Les conversations à trois heures du matin, les sourires spontanés, les photos désastreuses qui te font rire aux éclats, les poèmes de dix mots qui te font pleurer. Les livres que personne ne connaît plus et qui deviennent tes préférés, une fleur que tu te mets dans les cheveux, un café que tu prends seul… C’est ce qui vaut vraiment la peine, les choses insignifiantes qui provoquent des émotions gigantesques.”
-Entre letras y cafeína-

Les excuses qui alimentent le laisser-aller

Nous avons tendance à nous excuser souvent mais il est évident que ce qui détériore souvent les relations, c’est l’inertie, les habitudes : la routine, en somme. Alors, ce qui a priori ne devrait pas être négatif, si nous le gérons de façon adaptée, finit par être destructeur.

Comment arrêtons-nous de prendre soin de ceux que nous aimons ? En n’alimentant pas les sourires quotidien, en nous couvrant les yeux et en se ressentant plus de réciprocité. Cela finit pas entamer la lumière que l’amour apportait à notre vie et la relation devient de plus en plus superficielle.

Alors, on éteint ce qui alimentait «l’unique», nous ne nous sentons plus aimé et une parte de notre relation commence à échouer. Ainsi, l’absence d’intérêt et de gratitude finit par générer des doutes chez un couple et l’union se transforme en désunion.

Il n’y a pas d’amours éternelles, il y a des amours dont on prend soin

Il n’y a pas de recette universelle pour protéger l’amour, mais nous pouvons y mettre du cœur et de l’engagement pour que ce ne soit pas le laisser-aller qui le détériore. Car il n’y a pas d’amours qui soient, en elles-mêmes, éternelles. Il n’y a que des amours dont on prend soin.

Ainsi, les piliers fondamentaux d’une relation durable sont les suivants : l’admiration, la conception du couple comme une équipe, la connaissance profonde de l’autre, l’apprentissage face aux difficultés, la recherche conjointe de solutions pour les problèmes et la mise en commun des désaccords et des accords.

Il s’agit, donc, de travailler pour se comprendre, s’accepter et prendre soin de l’autre. Car, finalement, aimer c’est prendre soin, quelque chose de simple et de profond à la fois.

http://nospensees.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *