Au sujet du refus de notre Part d’Ombre

ombre

Cette canalisation transmise par Alexandra et Dan fait partie d’une lecture du but de l’Âme avec Saint-Germain. Elle est reproduite ici avec la permission de leur client.

Question : « Je sais ce que je devrais faire et ne pas faire. Mais ma part d’ombre me rend peureux et coupable, comme si tout était de ma faute. Qu’est-ce que cela signifie ? »

Saint-Germain : En effet, cher ami. Vous avez raison sur le fait que cette part d’ombre n’est pas qui vous êtes. Il n’y a en vous rien de sombre qui vous poursuivrait, ou qui essaierait de vous maintenir dans la peur et la culpabilité.

En Essence, vous n’êtes même pas « lumière », comme beaucoup d’entre vous le perçoivent. Lorsque vous vous attendez à ce que la lumière à l’intérieur de vous s’oppose aux pensées et sentiments plus sombres, vous ne faites que légitimer le « sombre » — lui donner une apparence de réalité et de pouvoir, alors que ça n’est pas le cas.

Votre identité réelle — votre Divinité — est au-delà de la dualité. Elle est au-delà de la lumière et de l’obscurité, du noir et du blanc. Elle est sans attributs positifs ou négatifs, au sens où les êtres humains les perçoivent.

Souvent, alors que les humains voyagent vers le souvenir de leur Divinité, ils sont amenés à croire qu’ils doivent se dissocier de tout ce qui est sombre ou désagréable à leur sujet, au sujet du monde, ou de leurs expériences dans ce monde — pour ne vivre que dans la « lumière ».

Mais cette attitude, ou système de croyance, ne réussit qu’à structurer un monde d’expériences dans lequel quelque chose à l’intérieur ou à l’extérieur d’eux doit être attaqué ou détruit. Cela crée un monde d’expériences qui s’articule autour de forces opposées — bonnes et mauvaises, agréables et désagréables, acceptables et inacceptables, etc.

Lorsque vous êtes conditionnés pour vous voir, et voir le monde, de cette façon, comment pouvez-vous accepter votre Complétude ? Comment pouvez-vous accepter votre Soi inaltérable et parfaitement Divin, ou le voir dans une autre personne ?

Ce que vous devez faire maintenant c’est vous donner la permission de vous souvenir de l’unicité de votre Soi Divin et d’en faire l’expérience. L’être fondamental Que Vous Êtes est au-delà de l’ombre et de la lumière. Et parce qu’il ne juge rien de ce qui est vous comme étant inacceptable ou mal, il existe au-delà de la peur et de la culpabilité.

Lorsque vous accéderez à ce courant de Conscience Divine, vous le remarquerez immédiatement. Vous commencerez à vous sentir en paix avec vous-mêmes. Ce calme peut être étrange au premier abord, simplement parce que la lutte entre la lumière et l’obscurité en vous ne vous a pas permis de le reconnaître.

En acceptant enfin le fait que votre Divinité est au-delà de toutes les pensées de bien ou mal, ou des sentiments de culpabilité et de honte, alors la vraie paix à votre sujet va s’installer dans tout ce que vous faites, exprimez, et ressentez. Vous allez commencer à expérimenter la paix du non-jugement et la vérité de l’acceptation-de-Soi.

Tout va bien, mon ami. Faites ce pas audacieux dès maintenant, pour vous souvenir de votre Divinité.

JE SUIS Saint-Germain.

Traduction AD
http://www.anneduquesne.com
Page d’origine : http://joyandclarity.blogspot.fr/2010/01/ask-saint-germain-about-denying-shadow.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *