Bulletin cosmique de mai 2016

bulletin cosmique mai

Nous sommes sur une passerelle, la passerelle qui nous relie au travail d’épousailles avec soi-même,

Mai est un moi féminin, il est celui des épousailles avec notre féminin terrestre. Il est le champ de conscience qui révèle le secret de notre verticalisation, de notre racine, de notre arbre. Ce mois si important est le passage de la « Porte des Hommes ». Prenez place dans votre sacrum, le début de votre arbre, votre germe…tout ce que vous souhaitez planter comme intention commence par le sacrum, commence par être bien en assise dans cet espace. Plus vous vous sentirez solide dans le sacrum, plus vous pourrez vous aligner à vos intentions dans une grande justesse et vous pourrez ainsi agir sans y perdre d’énergie.

La montée de votre arbre est la danse de votre vie. Nous serons « interpellés » jusqu’à ce que cette base soit solide, ainsi le vrai MOI pourra se révéler.

– Temps pour se connecter aux OS, siège de l’âme immortelle. Symbolisant la force et la fermeté souple, associé à la couleur blanche, il se rattache au chakra de la tête dans la tradition tibétaine. L’os qui signifie aussi la substance, l’essence. L’os est la personne est tant que « divin », dans la résonance de son Nom, dans le son du Verbe. Le mois de mai nous permettra d’être mis face à face avec soi-même pour mieux y laisser aller nos blocages, nos refus de lâcher prise, nos refus d’aimer, nos conflits. En résolvant ce qui n’est pas notre essence, notre quintessence, nous permettons une meilleure oxygénation du sang, soit notre pérennité, le retour à l’UN. 
- Temps pour déposer nos pieds nus dans l’herbe et déposer nos mains dans la terre et y ressentir l’énergie de soutien.

– Temps pour abandonner toute responsabilité excessive : « L’énergie du groupe est puissante. Quand elle est utilisée à bon escient, elle nous aide à grandir de la même manière qu’une tâche s’allège dès que les mains pour l’effectuer se multiplient. Voici plus de 2000 ans, les anciens Chinois appelaient les pléiades « les floraisons d’étoiles ». Ces 7 sept sœurs stellaires œuvrent ensemble avec une conscience de groupe supérieure qui rayonne d’amour et de lumière sur la planète.

– 
Nous sommes mis ce mois ci en lien avec nos besoins, notre espace physique, à mieux être en écho avec ce qui nous nourrit vraiment et comment nous honorons nos relations. 
Dans ce contact à la terre, mai est relié à l’amour, à la musique, à l’art, à la beauté qui inspire et qui guérit. 
Dans ce mois de mai, il y a aussi ce que nous portons dans nos reins en lien à la survie, à la sécurité, à l’abondance, à la matière…regardons là où ça coince. Le cœur et les reins sont intimement liés. L’émeraude est la pierre du mois de mai.

Source: https://ayungdari.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *