Chercher à Être Soi

Découvrir la Vérité de Qui Vous Êtes

« La cause originelle de la souffrance humaine est la conséquence d’une erreur tragique et pourtant simple : l’ignorance de notre nature véritable. Si nous nous identifions par erreur à un ego, à un individu séparé de la source unique qui anime toute vie, nous sommes plongés dans la confusion et vivons un calvaire indicible. Nous sommes séparés les uns des autres et de nous-mêmes. Consciemment ou inconsciemment, nous ne faisons pas confiance à la vie. Nous nous sentons seuls, nous avons peur et nous nous épuisons à rechercher désespérément une reconnaissance personnelle. Ce livre traite de la fin de cette quête. Il parle de la capacité à découvrir une fraîcheur et un accomplissement éternels dans notre propre cœur, immédiatement. »

L’auto-investigation

« Gangaji pose des questions qui encouragent à procéder à un examen de soi honnête et profond. Répondez-y rapidement avant que la censure intérieure n’ait le temps de s’imposer. Le but de ces questions est de faciliter votre ouverture à une self-inquiry immédiate pour explorer les concepts et les croyances que vous croyez réels et qui n’ont pas encore été examinés. Profitez le plus possible de ces occasions et des profondes réalisations rendues accessibles. »

« Self-inquiry : processus de découverte de la vérité de qui on est, quête de soi, investigation pour découvrir qui l’on est vraiment »

Vous n’êtes pas qui vous pensez être

« Chacune de vos pensées à votre propos, qu’elle soit positive ou négative, est étrangère à vous-même. Il s’agit simplement d’une pensée. Qui vous êtes vraiment ne peut être saisi par la pensée, car c’est l’origine de toutes les pensées. Cette vérité ne peut être nommée ou définie. Lumière, âme, Dieu, vérité, soi, conscience, intelligence universelle ou divinité sont des mots totalement inadéquats pour décrire l’immensité de qui vous êtes en vérité. La définition de vous-même, quelle qu’elle soit – enfant, adolescent, mère, père, personne âgée, personne saine, personne malade ou souffrante, ou personne éveillée – cache la vérité à votre sujet. Elle est si proche, si intime, que vous n’arrivez pas à croire qu’il s’agisse de vous-même. Au lieu de cela, vous adoptez le conditionnement de vos parents, de votre culture ou de votre religion pour vous définir, plutôt que ce qui a toujours été présent en vous – plus proche que le battement de votre coeur, plus proche que toute pensée ou expérience.

Qui vous êtes vraiment est dénué de tout concept le définissant. Que vous vous considériez ignorant ou éveillé, sans valeur ou génial, vous êtes libre de tout cela. Vous êtes déjà libre. Seul l’attachement porté à vos définitions de vous-même vous empêche de réaliser cette liberté. Les pensées elles-mêmes ne vous empêchent pas d’être qui vous êtes. Vous êtes déjà cela. Ces définitions vous séparent seulement de la réalisation de qui vous êtes.

Je vous invite à laisser votre attention plonger dans ce qui a toujours été là,et qui attend simplement sa propre réalisation. Qui êtes-vous, en vérité ? Êtes-vous certaines images qui apparaissent dans votre esprit ? Êtes-vous certaines sensations que vous ressentez dans votre corps ? Êtes-vous certaines émotions qui traversent votre mental et votre corps ? Êtes-vous ce que quelqu’un a dit que vous étiez, ou êtes-vous celui qui se rebelle contre ce que quelqu’un a dit à votre sujet ? Ce ne sont que quelques exemples d’identification erronée. Toutes ces définitions vont et viennent, elles prennent naissance, puis elles meurent.

Qui vous êtes vraiment ne change pas ; il est présent avant la naissance, durant la vie entière et après la mort.

Un droit de naissance

Découvrir qui vous êtes vraiment est non seulement possible, mais aussi un droit de naissance. Tout ce qui vous porte à croire que cette découverte n’est pas pour vous, que ce n’est pas le bon moment, que vous n’en valez pas la peine, que vous n’êtes pas prêt, que vous savez déjà qui vous êtes – tout cela signifie que vous vous êtes à nouveau fait piéger par le mental.

Le moment est venu de remettre en question cette pensée liée au « Je » et de déterminer sa valeur réelle. Cette investigation offre la possibilité à l’intelligence consciente que vous êtes, de finalement se reconnaître elle-même. »

Quelques extraits du livre Le Diamant dans votre poche de Gangaji

http://channelconscience.unblog.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *