Complainte d’une femme des îles

belle femme lotusAlors que cette vie se déroulait sans peine
Calmement souvenir perdait la place reine,
Quel sursaut m’a conduite à rédiger un thème
Où sur la place publique j’exposais mes emblèmes ?

Se pouvait-il qu’un cœur d’où la haine
Avait fui puisse encore ressentir le battement suprême ?

Il y avait encore une petite braise,
Et quelqu’un l’avait vue,
Il a su se pencher, souffler, et la fournaise
Bientôt s’est étendue.

D’où arrivent ces flammes qui viennent me toucher ?
Je n’y croyais plus, et ma vie va changer,
Est-ce vrai ou va-t-on à nouveau me tromper ?

Alors que la raison me retient par les pieds
Pendant que toute mon âme ne demande qu’à voler
Se peut-il qu’aujourd’hui, on veuille encore m’aimer ?

http://www.lulu.com/spotlight/voiedoree
http://voiedoree.oldiblog.com/
http://www.ouest-france.fr/roger-barbet-lathlete-qui-ecrit-ses-livres-802536
http://www.publibook.com/librairie/auteur.php?id=9931

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *