Concernant l’ascension personnelle

ascension5

Question:

Est-ce important, pour son Ascension personnelle, de s’adapter aux mouvements qui peuvent se présenter, par exemple, au niveau des changements de cycles de sommeil ?

Réponse de Omraam :

C’est à toi de voir. Maintenant, si on prend l’exemple de l’alimentation. Il vous a été expliqué, de différentes façons, que la rectification de l’Axe ATTRACTION / VISION (où l’Éther est, à nouveau, réuni), modifiait, considérablement, le type d’alimentation que vous pouviez supporter et digérer. Maintenant, si vous ne vivez pas ça et que vous pouvez manger autant de viande, autant de quantité de nourriture que vous voulez, ça veut dire que vous n’êtes pas concernés, bien sûr. Ce n’est pas parce que vous arrêterez de manger, que vous allez Vibrer, même si le jeûne peut aider (mais c’est pas une solution). Par contre, si vous avez des symptômes qui vous disent que, par exemple, avant de manger, vous avez déjà le ventre plein, pourquoi vous allez manger ?

Puisque le chakra de la rate et le chakra du foie (qui sont liés à ATTRACTION / VISION) bénéficient (maintenant et dorénavant, depuis la Libération de la Terre) d’un afflux (par l’Onde de Vie, par le Canal Marial, par le Supramental) d’Énergie vitale qui n’est plus amputée. Et vous vous nourrissez de Lumière. Donc, maintenant, si tu tiens à avoir mal au ventre, continue à manger. Le corps est un sac (comme dirait BIDI) mais c’est aussi un Temple. C’est-à-dire qu’il est le reflet de ce qui se passe à l’Intérieur. Si ce qui se passe à l’Intérieur est Lumière, si tu as Abandonné, si tu t’es Abandonné à la Lumière et, surtout, si tu t’es Abandonné toi-même, en tant que Soi, à la Lumière, que se passe-t-il ? Tu vas t’apercevoir que ton corps va devenir de plus en plus transparent, dans tous les sens du terme. Il va avoir de moins en moins de besoins. Ce n’est pas la suite d’un discours intellectuel ou d’une attitude mentale : c’est l’observation directe de ce que déclenchent ces modifications physiologiques.

Certains ne dorment plus, ou très peu. D’autres vont avoir envie de dormir 24 heures sur 24. La Lumière fait, très exactement, ce qui est important pour vous, dans cette espèce de préparation où, comme je l’ai dit, vous, vous n’avez rien à faire : vous n’avez qu’à laisser poser les bagages, vous Abandonner. S’abandonner à la Lumière et Abandonner le Soi, c’est quelque chose qui permet de vivre, non pas seulement l’Intelligence de la Lumière (la fluidité, l’Unité, la synchronicité et tout) mais qui vous met, réellement, en Béatitude. Donc, aujourd’hui, quel que soit là où vous êtes (personnalité, Soi, Infinie Présence ou, déjà, Absolu), c’est très simple : si vous êtes dans cette Béatitude, quoi qu’il arrive à ce corps, quoi qu’il arrive à ce monde, tout en étant dans l’action que vous permet la Lumière (que ce soit au niveau familial avec des enfants, que ce soit au travail, que ce soit au volant), vous n’êtes plus tributaires d’une quelconque circonstance extérieure. Et là, qu’est-ce que vous découvrez ? Qu’y a plus « le charleston ».

Y’a plus le mental qui vient vous dire : « oui, mais s’il se passe ça, à tel jour » ou « s’il se passe pas ça, à tel jour », « qu’est-ce que ça va changer pour moi » ? Vous avez touché le cœur du Cœur. Et, quand vous êtes au cœur du Cœur, ça ne fait aucun doute. Y’a plus de questions. Le mental ne peut plus vous contrôler. Les émotions non plus. Les circonstances de la vie non plus. Les circonstances de ce monde non plus. Vous êtes dans votre Éternité, même si vous êtes inscrits, encore, dans ce Temple (ou dans ce sac, appelez-le comme vous voulez).

Donc, c’est bien, c’est pas une projection de la Conscience qui vous fait dire : « je vais être bien » ou : « je suis bien ». Non. C’est quelque chose qui est intime. Et vous savez que vous êtes bien parce que vous vous posez plus de questions. Vous avez, non pas, seulement, la Joie mais cette Béatitude qui est bien plus qu’une Extase, qui ne vous quitte jamais. Alors, bien sûr, si vous avez quelqu’un qui vous rentre dedans en voiture, vous allez faire un constat : vous allez « redescendre ». Mais dès que vous n’y pensez plus, vous retrouvez, de plus en plus abondamment, intensément, cet état de Béatitude. Donc, on peut dire que, là où que vous soyez aujourd’hui, vous avez et vous aurez, de plus en plus, plus les jours vont avancer, deux catégories de Frères et de Sœurs : ceux qui dansent « le charleston ».

Ils savent qu’y a un centre du Centre (Ultime Présence, Infinie Présence, le Soi) mais ils passent leur temps à tourner autour de ce Centre. Et ils vivent des fluctuations de l’humeur : un jour, ils sont bien, le lendemain, ils ne sont pas bien. Cinq minutes avant, ils riaient, cinq minutes après, ils sont mal. Ils peuvent avoir des modifications physiologiques. Par exemple, vous vous levez le matin, vous avez l’impression d’avoir dormi trois jours. Ou, alors, vous vous levez le matin et vous avez l’impression que ça faisait cinq minutes que vous étiez au lit. Le temps est en train de se dissoudre, de la même façon que l’espace se dissout autour de vous. C’est ce qui est responsable de vos possibilités de Communion, de Fusion, de Dissolution, de processus de superposition des différentes consciences, aussi, des différentes couches. Tout cela va se traduire, soit par «le charleston» (c’est-à-dire vous bougez autour du Centre mais vous n’êtes pas Tranquille), soit vous êtes Tranquille et vous vivez cette Béatitude que nos Sœurs et Frères orientaux appellent Shantinilaya, c’est-à-dire cet état de Paix Suprême, quoi qu’il arrive. Même si le corps meurt, instantanément, vous regardez ça avec la même Béatitude parce que vous n’êtes pas concernés. Ou, alors, vous êtes concernés et, si vous êtes concernés, nécessairement, c’est le point de vue de la personnalité. C’est aussi simple que ça.

http://herosdelaterre.blogspot.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *