Dans la vie, je mérite d’être aimé(e), respecté(e) et valorisé(e)

Dans la vie, je mérite d’être aimé(e), respecté(e) et valorisé(e)

Je sais que dans ma vie, je mérite d’être aimé(e), valorisé(e) et respecté(e), et je ne suis pas pour autant égoïste ni prétentieux(se).

Je veux que mon âme rie et que mon cœur se sente réconforté d’avoir trouvé sa place dans le monde.

Nous dire ces mots à nous-même et à voix haute n’est pas un acte de folie, et encore moins d’orgueil. Déclarer et nous convaincre que l’on mérite d’être aimé est quelque chose d’enrichissant.

Le fait d’être respecté et valorisé n’est pas un privilège : c’est un droit que nous avons tous.

Qui mérite d’être aimé doit aussi avoir la capacité d’aimer, de reconnaître l’autre comme partie de lui-même. C’est un acte de liberté et d’expression personnelle qui nous grandit, et que nous méritons tous d’expérimenter.

Nous méritons tous d’être chéris par les nôtres, en commençant par la famille, les amis et sans aucun doute un conjoint qui soit capable de nous donner un amour conscient, mature et avec de la réciprocité.

Il n’y a rien de plus digne et il n’y a pas d’autres principes plus basiques pour l’être humain que d’être aimé, valorisé et respecté. Nous vous invitons à réfléchir à cela.

Sur mon chemin personnel, je mérite des lumières, pas des tempêtes

Qui vous apporte des tempêtes et des journées d’hiver ne sait pas aimer, ni ne s’apprécie pas soi-même totalement.

Qui apporte du chagrin, de l’indifférence et des carences affectives est un artisan du malheur, et personne ne mérite d’être traité ainsi. Personne ne devrait expérimenter le vide de ne pas se sentir aimé, ni reconnu.

L’amour qui reconnaît et qui valorise l’enfant, le couple ou l’ami nous offre des racines pour grandir.

Sur ce site, nous vous parlons souvent de l’importance de s’aimer soi-même, de cette auto-estime essentielle grâce à laquelle on peut faire face aux adversités, et se définir soi-même tout en se protégeant et en profitant de la vie.

L’amour propre est, sans aucun doute, un pilier essentiel, mais puisque nous vivons dans des contextes sociaux et que nous avons besoin de construire des liens déterminés, il est également primordial de se souvenir de ces dimensions :

* L’amour propre est celui qui nous dit comment on mérite d’être aimé : vous voulez un amour sans larmes, avec des mots sincères et non pas avec de l’ironie. Vous voulez de la proximité et de la complicité, pas de la manipulation ni un amour prisonnier de la souffrance.

* C’est l’amour propre qui nous dit que nous méritons le respect. Personne ne doit vous discriminer, ni vous ni vos paroles, car vous savez que les mots qui offensent et qui mentent font du mal. Vous évitez donc les personnes qui les disent, et c’est pour cela que vous vous protégez et que vous mettez des limites.

* L’amour propre est aussi celui qui vous rappelle que vous méritez d’être valorisé pour ce que vous faites, pour ce que êtes et que ce n’est pas un acte d’égoïsme.
Car qui valorise votre présence vous démontre qu’il vous aime, car donner de la valeur aux gens, c’est leur donner une position dans le monde, c’est les reconnaître et leur donner une voix, une présence, de l’appréciation

Aimer et être aimé

Tout comme nous devons savoir quelles sont les limites que nous devons mettre dans notre vie pour empêcher que nos droits soient affectés, il est important de se souvenir que, tout comme nous demandons d’être aimé, valorisé et respecté, nous devons être capable d’offrir la même chose.

Il y a deux abîmes insurmontables dans le monde des émotions : le fait de ne pas être aimé quand on aime avec intensité et le fait de ne pas savoir aimer quand les autres nous aiment.

Il y a des personnes, dans la vie, qui ne savent que demander et élever le niveau de leurs exigences en permanence : être reconnu, être écouté, avoir la priorité sur les autres, être aimé au-delà de tout, au-delà même de la propre estime des personnes qui les entourent. Ce sont des personnes qui dévorent et qui détruisent.

* Si vous désirez que l’on vous aime, apprenez à aimer humblement, sincèrement et consciemment.
Ouvrez votre cœur mais aimez avec les yeux ouverts et non pas aveuglement. Donnez pour les autres mais attendez d’être aimé et reconnu en échange.

* Aimer et être aimé plus que tout est une valeur qui caractérise l’être humain : nous devons savoir aimer les nôtres et savoir recevoir de la tendresse et la valoriser.

* Aucun parent ne doit refuser une caresse à son enfant, et aucun conjoint ne comprend mieux une relation qu’à travers les gestes quotidiens qui construisent la tendresse, la passion et l’admiration.

* Aimer consciemment et de manière mature, c’est valoriser l’autre personne pour ce qu’elle est, c’est la reconnaître comme partie de notre vie, comme une pièce qui fait partie de notre puzzle émotionnel, vital et personnel.

Et sans aucun doute, nous méritons tous un amour qui nous offre de la joie et non pas de la tristesse, une tendresse sincère qui serre notre main et qui fait disparaître nos peurs et nos incertitudes.

Par: Sarah Boucault
http://nospensees.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *