Des réponses à l’Incarnation

Les humains s’imaginent qu’ils sont venus sur la terre pour manger, boire, s’amuser, faire des bêtises, ou bien pour souffrir et être malheureux … Non, en réalité, on les a envoyés comme des ouvriers sur un chantier, mais ils ne le savent pas. Ils ne savent pas que leur mission est de manifester, de réaliser ici, sur la terre, tout ce qui est divin en eux et de devenir comme Dieu lui-même, mais sur la terre. En haut la matière est tellement subtile qu’elle obéit instantanément à la pensée, à l’imagination, à la volonté. On peut tout faire avec cette matière.

Oui, mais si l’homme restait dans ces régions subtiles où le travail de création est tellement facile, il ne se développerait pas beaucoup. C’est pourquoi il vient sur la terre pour pouvoir faire descendre, dans cette matière opaque et grossière, la beauté et la splendeur de Dieu.

En créant le ciel et la terre, le Seigneur nous a déjà donné tout un Enseignement. Puisqu’il s’est occupé en même temps du ciel et de la terre, c’est que la terre est importante, et qu’il faut l’organiser, l’embellir pour la rendre comme le ciel. Le ciel et la terre doivent être en parfaite correspondance. Pour le moment ce n’est pas encore le cas. La terre, le monde des humains, ne vibre pas en harmonie, en accord avec le monde divin.

Quand l’homme deviendra conscient du devoir qu’il doit accomplir, il commencera à s’occuper de la terre, c’est à dire qu’il fera vibrer tout son être à l’unisson avec le monde divin et il reflètera enfin cette beauté, cette lumière, cette intelligence qui sont en haut. A ce moment-là, oui, l’homme aura accompli sa mission. Et comme la terre, c’est à dire la planète sur laquelle nous vivons, est liée au corps physique des humains, elle aussi va se transformer, elle aussi deviendra subtile, vibrante, lumineuse, et elle produira d’autres fruits, d’autres plantes, d’autres fleurs. Tout changera à cause de la vie des humains quand ils auront compris le travail qu’ils doivent faire sur eux-mêmes tout d’abord pour changer leur corps physique, pour changer leur cerveau. Alors la terre deviendra vraiment le réceptacle du Ciel.

Quand ils auront accompli leur tâche, les humains auront le droit de quitter la terre pour aller sur d’autres planètes, dans d’autres régions. Oui, mais pas avant.

Combien dans le passé ont voulu fuir la terre parce qu’elle est une vallée de larmes. C’est entendu, on souffre sur la terre, on est malheureux. Mais à cause de quoi et par la faute de qui ? Des humains. Et la souffrance n’est pas une raison suffisante pour abandonner le champ de bataille et s’enfuir. Le Ciel n’accepte pas les déserteurs.

Cette terre qui est tellement grossière et opaque, il faudra des millions d’années et des millions de créatures pour la transformer. Et comment la transformer ? En la mangeant. C’est encore une chose que la science n’a pas vraiment comprise ; pourquoi on mange. C’est de la terre qu’on mange, un peu préparée, bien sûr, sous forme de légumes et de fruits, mais c’est de la terre et cette terre doit passer à travers nous pour être avalée, digérée, puis rejetée… avalées, digérée, rejetée. ;. jusqu’à ce qu’elle soit remplie des émanations et des vibrations produites par nos pensées et nos sentiments. Une fois que la terre sera ainsi imprégnée, elle deviendra tellement subtile que ce sera le Royaume de Dieu.

Un jour, la terre deviendra lumineuse et transparente, car cette terre qui passe à travers nous, nous donne bien sûr quelque chose, mais elle reçoit aussi quelque chose de nous : nos sentiments, nos pensées, notre vitalité, et c’est pourquoi elle n’est plus la même que dans le passé lointain. Elle est beaucoup plus évoluée, plus subtile, plus intelligente, parce que toutes les créatures qui ont déjà vécu sur la planète ont travaillé sur elle.

Le sens de la vie, c’est l’évolution, la transformation de la matière. Quelles en seront dans l’avenir les formes et les manifestations, c’est une autre question, mais il y a un sens, un projet, une loi qui pousse toute la création à évoluer. Donc, ceux qui contribuent à cette évolution sont aidés, soutenus. Tout doit évoluer. Même les minéraux évoluent ; leur évolution est imperceptible mais elle est réelle ; il y a dans le minéral une force qui travaille pour faire apparaître toutes les qualités et les vertus qu’il contient.

Les pierres précieuses, les métaux précieux sont des minéraux plus évolués qui émanent des vertus bénéfiques. Les plantes aussi évoluent ; et plus elles évoluent, plus elles donnent des fleurs et des fruits curatifs, nutritifs, bénéfiques. Il en est de même pour les animaux et les hommes, et c’est même vrai pour notre système solaire qui se déplace en direction de la constellation d’Hercule.

La loi de la vie est donc l’évolution, c’est à dire le développent jusqu’à la perfection. C’est pourquoi Jésus a dit : « Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait ». La question maintenant est de savoir comment on doit comprendre la perfection. Les humains ont bien quelques notions là-dessus ; dans tous les domaines ils recherchent une meilleure façon de faire, plus rapide, plus correcte, plus harmonieuse. Mais ils n’ont pas toujours de bons critères. Pourtant s’ils savaient observer, ils verraient que l’Intelligence cosmique a placé partout des modèles qui peuvent nous instruire….

Les livres de Omraam

http://herosdelaterre.blogspot.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *