Eh non, le Ciel ne nous a pas abandonnés

ET il n’est pas sourd non plus !

Les obstacles viennent de nous, car nous avons formé autour de nous tellement de couches épaisses, nous les avons tellement renforcées et consolidées que même le Ciel ne peut pas les traverser.

Nous sommes plongés dans le monde divin, et pourtant nous nous sentons isolés et séparés de lui, justement parce que ces couches que nous avons formées par nos pensées et nos sentiments inférieurs font un écran qui nous empêche d’entrer en communication avec lui.

En réalité, le Ciel, la lumière, la joie, tout est là et nous entoure, et celui qui décide de travailler sur lui-même pour se purifier et rendre ses corps subtils réceptifs et sensibles, s’apercevra qu’il n’existe en réalité aucune séparation entre le Ciel et lui. Je vous donnerai une autre image.

Quand le ciel est dégagé, le soleil apparaît ; quand le ciel est couvert de nuages, le soleil reste caché. Mais si vous montez en avion jusqu’à dix milles mètres d’altitude, vous vous trouvez au-dessus des nuages, et là le soleil brille toujours, il n’est jamais caché… Eh bien, du point de vue ésotérique, les nuages ne sont rien d’autre que des pensées et des sentiments opaques, denses et ternes qui, lorsqu’ils s’accumulent dans notre cœur et notre intellect, nous cachent le soleil. Un soleil brille toujours au-dedans de nous, un soleil qui est Dieu Lui-même, la source de la vie, la source de la lumière. Il est toujours là, présent quelque part au fond de nous, au centre de notre être, mais on ne le voit pas, on ne le sent pas, on est dans les ténèbres et on grelotte, pourquoi ?

Parce qu’on n’a pas su se purifier. Il est extrêmement important pour l’homme de savoir éliminer les impuretés de son organisme psychique. C’est pourquoi les exercices de purification ont une si grande place dans la vie du disciple, et pas seulement la purification par les moyens physiques : le jeûne, les exercices respiratoires, les ablutions, etc., mais la purification par les moyens spirituels : la concentration, la prière, car ces exercices lui permettent d’introduire en lui-même une substance qui désagrège tous les éléments étrangers, donc nocifs. Je vous ai aussi donné à plusieurs reprises des exercices à faire avec les quatre éléments : le feu qui brûle, l’air qui disperse, l’eau qui lave et la terre qui engloutit. Tâchez de retrouver ces exercices et de les pratiquer.

C’est dans votre intérêt. Chaque jour, plusieurs fois par jour, pensez que vos activités physiques et psychiques, étant le résultat d’une combustion, produisent des déchets dont vous devez vous débarrasser. Ces déchets ne sont peut-être comparables qu’à un peu de fumée ; mais de la fumée qui se dépose un peu tous les jours finit par produire une couche de noir que rien ne peut plus enlever. Prenons encore un phénomène de la vie quotidienne que vous n’avez pas non plus pensé à interpréter. Quand on a mangé, on doit évacuer certaines matières ; c’est une loi à laquelle sont soumises toutes les créatures. Étudiez le système digestif de l’homme : tout y est parfaitement conçu pour recevoir la nourriture et rejeter ce qui n’a pas pu être assimilé.

Si une anomalie vient troubler le bon fonctionnement des reins ou des intestins, l’homme peu à peu s’empoisonne.

Mais cela n’est pas vrai seulement dans le plan physique: si l’évacuation ne se fait pas aussi correctement dans le plan éthérique, dans le plan astral, dans le plan mental, l’homme s’empoisonne également. Combien de gens se sont empoisonnés psychiquement parce que leur corps éthérique, leur corps astral ou leur corps mental est saturé d’impuretés! Ils ne savent pas que dans ces plans-là il y a aussi des éléments à rejeter, et tous les canaux sont obstrués, bouchés. Il faut les déboucher pour que la circulation puisse se faire à nouveau.

Voilà donc encore une preuve de ce que je viens de vous dire.

Nous sommes plongés dans la vie divine, lumineuse et abondante, mais nous ne la sentons pas car les canaux sont obstrués, la communication est rompue. Voilà pourquoi le rôle essentiel de l’Initiation est d’apprendre au disciple que c’est seulement en se purifiant qu’il parviendra à rétablir les communications, afin que la vie divine puisse circuler en lui. Lorsque la vie circule, elle apporte tous les matériaux indispensables aux cellules.

Au moment où cette circulation s’arrête, la mort s’ensuit. Ce que je vous révèle là est inscrit dans la nature par l’Intelligence cosmique, mais vous ne vous êtes pas donné la peine de le déchiffrer. Étudiez la vie de toutes les créatures et vous verrez qu’à un moment ou à un autre, toutes ont quelque chose à rejeter. Donc, chaque jour, plusieurs fois par jour, pensez au nettoyage, à la purification. Faites couler l’eau, l’eau céleste, imaginez que vous êtes dans un torrent ou sous une cascade, et que toutes vos impuretés sont emportées. Vous pouvez imaginer aussi que vous êtes un cristal, et peu à peu vous deviendrez transparent.

Chaque jour vous devez penser à vous purifier, car de partout vous ne cessez de recevoir des impuretés, non seulement dans le plan physique, en mangeant, en buvant, en respirant, mais dans le plan psychique par vos pensées, vos sentiments, et aussi par les pensées et les sentiments des autres, et vous êtes empoisonnés.

Donc, surveillez-vous, ne lisez pas et ne regardez pas n’importe quoi, ne fréquentez pas n’importe qui, mais surtout faites attention à vos pensées, aux habitudes que vous prenez, car c’est seulement grâce à cette vigilance que vous deviendrez purs, spirituellement purs. Et non seulement cette pureté vous apportera toutes les bénédictions, mais votre présence sera aussi bénéfique aux autres : vous ferez du bien à toutes les créatures que vous rencontrerez, vous les nettoierez, vous les éclairerez.6 Vous ne devez jamais oublier que votre état intérieur ne vous concerne pas uniquement, mais qu’il influence aussi les autres.

Si vous êtes impur, par vos émanations vous salissez aussi les autres. Vous voulez faire du bien, c’est entendu, mais sachez que vous ne pouvez faire aucun bien si vous n’êtes pas pur. Voilà, c’est tout, c’est absolu. Si vous voulez vraiment aider l’humanité, vous pouvez le faire par votre pureté. Même si vous ne dites rien à personne, par votre pureté vous laissez passer à travers vous une lumière qui contribue à améliorer tout le monde autour de vous.

Oui, par votre présence seulement. Mais si vous êtes impur, c’est-à-dire méchant, injuste, cupide, criminel, vous contribuez à empoisonner le monde entier. Maintenant, que vous le croyiez ou non, c’est comme ça; moi je le crois, ou plutôt je le sais.

Les livres de Omraam

http://herosdelaterre.blogspot.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *