Elle dit à sa grand-mère que son mari vient de la tromper… voici ce qu’elle lui dit de faire

Voici une bonne leçon pour tout le monde… Et cela, où que vous en soyez dans votre vie. Vous comprendrez rapidement pourquoi.

Une jeune femme partit rendre visite à sa grand-mère, elle en profita pour lui parler de son quotidien et des soucis qu’elle affrontait actuellement – son mari l’avait trompée et elle était dévastée par cette trahison. Elle ne savait plus où elle en était et voulait tout simplement abandonner. Elle était fatiguée de se battre. Selon elle, un nouveau problème se présentait dès qu’elle finissait d’en résoudre un.

Sa grand-mère partit silencieusement dans la cuisine. Elle remplit trois casseroles d’eau et les plaça sur feu vif. Bientôt, le tout se mit à bouillir. Dans la première casserole, elle disposa des carottes, dans la deuxième, elle plaça des œufs et dans la dernière, elle mit des grains de café moulu. Elle laissa le tout reposer et bouillir; toujours sans dire un mot.

Après une vingtaine de minutes, elle éteignit les brûleurs. Elle sortit les carottes et les plaça dans un bol. Elle sortit les œufs et les plaça dans un deuxième bol. Puis elle récupéra le café et le transvasa dans un dernier bol.

Se tournant vers sa petite-fille, elle lui demanda, “Dis-moi ce que tu vois.”

“Des carottes, des œufs et du café”, répondit-elle.

Sa grand-mère rapprocha les bols et lui demanda de toucher les carottes. La jeune femme s’exécuta et nota qu’ils étaient doux. La grand-mère demanda alors à sa petite-fille de prendre un œuf et de le casser. Après avoir retiré la coque, elle trouva un œuf dur.

Pour finir, la grand-mère lui demanda de goûter le café. La petite-fille sourit en savourant l’arôme riche. Elle reposa le bol puis demanda : “Qu’est-ce que tout ça signifie, grand-mère ?”

Sa grand-mère lui expliqua que chacun de ces aliments avait affronté la même adversité : l’eau bouillante. Pourtant chacun avait réagi différemment. La carotte était forte, dure et implacable. Toutefois, après avoir été soumise à l’eau bouillante, elle est devenue faible et ramollie. L’œuf était fragile : seule sa coquille mince protégeait son cœur liquide. Mais après être passé dans l’eau bouillante, l’intérieur de l’œuf est devenu dur. Les grains de café moulu étaient uniques, cependant. Après avoir été dans l’eau bouillante, ils ont changé l’eau.

“Et toi, qu’es-tu ?” Demanda-t-elle à sa petite-fille. “Lorsque l’adversité frappe à ta porte, comment réagis-tu ? Es-tu une carotte, un œuf ou un grain de café ?”

Posez-vous ces question : Que suis-je ? Suis-je la carotte qui semble forte mais que la douleur et l’adversité flétrissent et rendent molle et sans force ?

Suis-je un œuf avec un cœur malléable mais qui change avec la chaleur ? Ai-je un esprit ouvert qui devient plus dur et plus fermé après un décès, une rupture, une difficulté financière ou un autre défi ? Est-ce que ma coquille est la même alors qu’à l’intérieur je suis amer et dur avec un esprit et un cœur rigides ?

Ou suis-je un grain de café ? Lorsque l’eau devient chaude, il libère son parfum et sa saveur. Si vous êtes comme cette fève, quand les choses vont mal, vous pouvez changer la situation autour de vous et la rendre meilleure. Quand l’heure est sombre et quand vous affrontez le pire, évoluez-vous dans le bon sens ?

Comment gérez-vous l’adversité ? Êtes-vous une carotte, un œuf ou un grain de café?

Puissiez-vous avoir assez de bonheur pour vous adoucir, assez d’épreuves pour devenir fort et assez chagrin pour garder votre foi en l’humanité et pour rester heureux.

Les personnes les plus heureuses ne sont pas nécessairement les mieux loties; elles font juste de leur mieux pour affronter les obstacles que leur réserve la vie. Pour vous construire un bel avenir, vous devez oublier votre passé; vous ne pouvez pas aller de l’avant dans la vie tant que vous vous accrochez à vos échecs et aux chagrins du passé.

Quand vous êtes nés, vous pleuriez et tout le monde autour de vous souriait. Vivez votre vie et si, à la fin, vous êtes celui qui sourit alors, tout le monde autour de vous est en train de pleurer.

Puissions-nous tous être comme le café.

Partagez, aujourd’hui, cette belle leçon de vie avec vos amis et votre famille.

http://www.conscience-et-eveil-spirituel.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *