Et si ? Nous apprenions à nous aimer…

attention_joeliah-398x600

Tel celui qui cueille une rose et l’accuse de l’avoir blessé, nous accusons parfois les autres d’être les auteurs de nos malheurs sans penser qu’en ayant agit différemment, rien ne serait arrivé…

Et si nous comprenions enfin, que nous sommes 100% responsables de ce que nous faisons et attirons des événements à vivre, par la fréquence de nos vibrations ?
Nos peurs, nos jugements, les blessures de notre âme : rejet, abandon, humiliation, trahison, injustice, maltraitance… tout cela émet un message de retour à l’Univers sur le même thème.

‘Je me sens rejeté’… on me rejette et je rejette les autres, même sans en avoir conscience.
‘Je me sens malpropre, sali, humilié’ ?… On me salit, on me dénigre, on me dévalorise…

Il n’y a pas de hasard, ni de punition divine ou de mauvais karma impossible à gérer.
Simplement, une émission de fréquence à changer pour attirer autre chose.

Et cela commence par un désir profond de vouloir se libérer de ce qui gène, par des exercices volontaires, une prière profonde, un envoi de sa souffrance à l’univers…
Suivi d’un pardon véritable à Soi, à son âme, et à ceux que l’on attire dans sa vie pour comprendre.
Et enfin du remplacement du programme par un autre bien plus sympa !

Et si nous faisions plus attention à nous-mêmes, à ce que nous faisons avec les autres ?
Et si nous accordions un peu de douceur dans la vie ?
Ces fameuses tolérance et tendresse… qui manquent tant aujourd’hui aux humains.

Et si nous guérissions enfin notre manque d’amour, oui, si tout simplement, nous apprenions à nous aimer enfin tels que nous sommes et accepter les autres tels qu’ils sont, avec leurs défauts en comprenant qu’il sont comme nous et attendent autant d’amour et de compréhension que nous car nous sommes 100% responsables, chacun ?

Peut-être, alors, peut-être que la vie commencerait à se transformer en petit paradis…

Que le meilleur soit !
Joéliah

© 2014, Le Jardin de Joeliah. Merci de citer la source : lejardindejoeliah.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *