Facile de donner… mais recevoir ?

joie de donner

As-tu remarqué à quel point c’est facile de donner alors que quand il est question de recevoir c’est toute une autre histoire? Et pourtant, donner et recevoir, c’est la même énergie alors pourquoi se priver de la moitié ?

Je me rappelle une certaine période de ma vie où je voulais dont aider les autres, je voulais dont qu’ils ne souffrent pas et qu’ils aillent mieux. En fait, je faisais tout ce que je pouvais pour les aider et même plus… Maintenant, je comprends pourquoi. Ça venait réveiller ma propre souffrance dont je n’étais pas en mesure de m’occuper moi-même… J’étais donc toujours au service des autres, j’en faisais beaucoup, j’étais toujours prête à aider les autres à se sentir mieux… mais je ne faisais rien pour moi…

Moi, j’allais supposément toujours bien, ce qui était archi faux pourtant. Mais j’étais forte et capable d’en prendre… Je souffrais physiquement et psychologiquement, mais ça ne paraissait pas. Je m’arrangeais pour ne pas avoir besoin d’aide, et si j’en avais besoin, c’était presque une honte d’en demander.

Je refusais les compliments. Je trouvais même toujours de quoi à dire pour diminuer la valeur du message que je venais de recevoir  et pourtant…

Dans toute relation, il y a un échange, un transfert d’énergie, où on ne peut pas juste donner.

On doit aussi accepter de recevoir sinon, on donne, on donne, on donne, et on se vide, on se vide, on se vide…

D’ailleurs,  à cette période de ma vie, tu te doutes que je n’avais pas beaucoup d’énergie et en plus, je vivais continuellement avec des douleurs. En fait, j’étais très malade… C’est comme si je prenais les malheurs des autres, que je les mettais dans mon sac à dos et que je repartais avec…

Et ce que j’ai réalisé, c’est que dans le fond…

Pour être dans sa mission de vie,  on doit être en mesure de recevoir sinon, c’est signe qu’on n’est pas dans notre mission  et que l’intention derrière le désir d’aider n’est pas appropriée.

Vois-tu, il y a une très grosse différence entre vouloir aider pour se sentir aimée et sentir qu’on a de la valeur, versus aider les autres parce qu’on a des trop pleins d’amour et de joie à partager…

Et que dire de recevoir? Quand on est en mesure de demander de l’aide et de recevoir, on dit alors à la vie qu’on est disponible pour accueillir tous les cadeaux qu’elle a pour nous.

Ainsi, par le geste de recevoir, on vient de reconnaître sa propre valeur.
Et quand on reconnaît sa propre valeur, les autres se mettent à la reconnaître eux aussi.

Alors, imagine, si tu n’es pas en mesure de recevoir des proches qui t’entourent, comment est-ce possible pour toi de recevoir l’argent et l’amour que la vie veut t’envoyer?

Gratitude pour toutes les petites choses que tu reçois chaque jour, encore un peu plus de pratique pour être prête à recevoir les grandes choses qui s’en viennent.

Isabelle Lefebvre
http://blog.myvirtualyoga.com/fr/facile-de-donner-mais-recevoir/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *