Hilarion : la mission spirituelle des anges-chevaux

angel horse

Ce n’est pas « par hasard » que de plus en plus de médecins préconisent actuellement le recours aux équidés pour aider les autistes, calmer les enfants hypernerveux ou rebelles et soulager les personnes atteintes de certaines maladies génétiques, de schizophrénie ou de troubles du comportement.

Selon le Maître ascensionné Hilarion, un grand nombre de chevaux seraient aujourd’hui habités par des âmes angéliques. Ces anges auraient tous accepté le terrible sacrifice que représente pour eux l’incarnation dans un corps d’animal, dans le seul but d’aider l’humanité à se reconnecter à la fréquence de la Lumière.

Une nouvelle maladie, appelée « maladie de l’herbe », a commencé à sévir dans certaines régions de France et d’Europe où elle décime les équidés. Cette maladie, passée complètement sous silence par les médias, s’est propagée rapidement. On en connaît les symptômes mais aucun traitement efficace n’a jusqu’ici été découvert. Car pour le moment, les chercheurs en sont encore à tenter d’identifier le virus.

Il se pourrait en effet que l’apparition de cette mystérieuse maladie puisse être liée à la tentative désespérée des forces de l’Ombre de s’opposer aux serviteurs de la Lumière. Car si, comme l’affirme Hilarion, les chevaux sont effectivement d’origine angélique, s’ils ont, entre autres missions, celle de transmettre à travers la colonne vertébrale de leurs cavaliers un influx réharmonisant à l’ensemble de l’humanité, s’ils sont guidés dans ce travail occulte par l’Esprit de Guérison, alors ils représentent à n’en pas douter une menace pour ceux qui travaillent à l’élaboration des sinistres projets du Gouvernement Mondial.

Extrait du message d’Hilarion :

« La préparation de l’Ascension humaine et planétaire a nécessité un travail spécial des hiérarchies sur le règne animal. Ainsi, La plupart des âmes qui empruntent actuellement des corps de chevaux, ne sont plus des âmes animales, comme cela était la règle jusqu’au milieu du XXème siècle. Elles proviennent d’une hiérarchie angélique engagée volontairement dans une expérimentation de vie animale au service de l’éveil de l’humanité.

Les âmes incarnées dans des corps de chevaux n’appartiennent pas toutes au règne angélique. Une petite partie d’entre elles continue comme autrefois à être liée monde animal et régie par l’esprit-guide de la race équine. Cette exception concerne notamment les chevaux qui n’ont pas été capturés par l’homme et qui vivent encore à l’état sauvage.

Quand il est devenu clair que les animaux allaient se retourner contre l’homme au cours de la période préparatoire à l’Ascension, que sa cruauté et sa férocité envers ce grand règne de la vie auraient inéluctablement des répercussions désastreuses, les représentants d’un ordre angélique lié à la sphère de Neptune ont proposé de s’incarner en chevaux, afin de nous montrer qu’en dehors des cétacés marins, il existe au moins une espèce terrestre qui lui restera fidèle jusqu’au temps de la fin et ne cherchera pas à se venger ni à lui nuire. Ils ont pressenti que cette démonstration de loyauté, cette énergie qu’ils dépensent pour nous sans compter, pourrait faciliter l’éveil d’un sentiment de compassion similaire chez ceux qui en sont aujourd’hui le plus dépourvus.

Assistés par différents membres de la Confédération qui participent à la mise en œuvre du Grand Plan en vue de l’Ascension, ces anges accomplissent leur noble et douloureux travail avec amour et abnégation. Qui n’a pas, au moins une fois dans sa vie, été bouleversé par l’une de ces majestueuses et paisibles créatures qui, même lorsqu’elles sont fouettées, poussées à bout de forces ou affamées par leurs maîtres, continuent inlassablement à les porter où ils veulent, ou bien à tirer la charrue qui apportera le pain quotidien aux pauvres paysans qu’ils ont accepté d’aider ? Comment ne pas être saisi d’admiration, sachant qu’ils ont choisi librement de venir transmettre l’énergie de guérison à ceux qui souffrent, tout en supportant l’ingratitude, l’indifférence et la cruauté de tous les autres ?

Assistés à distance par différents membres de la Confédération qui participent depuis leurs vaisseaux à la mise en œuvre du Grand Plan en vue de l’Ascension, les Anges-Chevaux accomplissent leur noble et douloureux travail avec amour et abnégation.

Afin de vous aider à comprendre ce que sont réellement les chevaux, je vous dirai que dans les cycles d’évolution angélique, il existe des degrés tellement élevés que cela exige de traverser de terribles épreuves pour y accéder. Les anges ont suivi un chemin d’évolution différent de celui de l’humanité. Ils n’ont pas eu à subir les mêmes souffrances et ni à traverser les mêmes difficultés. Mai pour parvenir aux degrés supérieurs de certaines hiérarchies, il leur faut expérimenter la matière et les plans les plus denses de l’univers. C’est pour cette raison que certains d’entre eux ont choisi de venir aider et élever vibratoirement des humains en empruntant des véhicules d’expérimentation en principe réservés au peuple animal.

Pourquoi croyez-vous que, dans l’Antiquité, en Inde et en Égypte, les initiés s’entouraient d’animaux sacrés ? Ils voyaient en eux bien autre chose que des animaux. Ils voyaient des esprits, des anges venus passer sur la Terre un examen de patience, de douceur et d’humilité. Pensez-vous que les yogis himalayens soient tellement stupides ? Ils respectent la vie des animaux, parce qu’ils connaissent un aspect de la réalité que les Occidentaux ont aujourd’hui oublié.

Je puis vous dire que l’exemple que ces hautes Entités incarnées en chevaux ont donné à l’humanité restera à jamais dans les annales de la création comme l’un des plus grands sacrifices qu’une âme puisse consentir pour d’autres âmes. »

Hilarion
Canal Maurice Cooke – Adaptation française : Olivier de Rouvroy
(juin 2003)

http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *