Je crée ma réalité : entretien avec une guérisseuse du troisième millénaire

Je crée ma réalité : entretien avec une guérisseuse du troisième millénaire

Je crée ma réalité : Entretien avec une guérisseuse du troisième millénaire

De Thérèse Coneau Mabit et Claire Eggermont
Editions Mem, septembre 2016

Extraits

Q. Vingt ans de pratique énergétique t’ont donné accès à de nombreuses informations sur ce que nous sommes réellement en tant qu’êtres humains. Que peux-tu nous en dire aujourd’hui ?

Pour moi, un être humain est d’abord une âme qui a certainement déjà vécu et qui a décidé de revenir faire des expériences sur la terre. C’est important d’être conscient que nous avons décidé de venir, de vivre. Notre âme a choisi ses parents, le contexte où atterrir et les défis auxquels se confronter pour pouvoir grandir et faire progresser le Tout. Dès notre naissance, notre projet de vie est ainsi contenu sous forme d’informations dans notre ADN mais il ne s’agit pas d’une prédestinée. Nous allons décider de le réaliser ou non dans nos expériences terrestres. C’est l’expérience qui compte et nous ne ferons certainement pas toutes celles que notre âme s’était proposées.

Q. Qu’est-ce que notre ADN ?

L’ADN est une macromolécule en forme de double hélice qui est porteuse d’informations et qui se retrouve dans chacune de nos cellules. Elle se crée à notre conception mais porte des informations remontant à des centaines, des milliers voire des milliards d’années ! Nous touchons là à l’ineffable, le grand mystère qui nous compose. Nous avons plus de soixante milliards de cellules, donc soixante milliards de fois, cette information vibre en moi, et elle peut muter et s’agencer selon mes expériences, mon évolution.

Q. Selon toi, comment s’organise concrètement l’incarnation d’une âme sur terre ?

Puisqu’il faut deux pôles pour faire la vie, comme pour l’électricité, l’âme va s’incarner grâce à deux polarités, positive et négative. De là-haut, elle ne ramène que du positif. Dès sa conception dans le ventre de sa mère et jusqu’à ses six ans, l’être humain met en route son négatif, qu’il nous faut comprendre comme un potentiel d’évolution. A six ans, tout son potentiel est en place pour le reste de sa vie.

Ainsi, nous nous incarnons dans la dualité, à partir de l’union du masculin et du féminin, de deux cellules qui vont se multiplier pour en faire quatre, puis huit, et ainsi de suite. Toute notre vie, nous aurons à composer au mieux avec ses deux polarités et devrons sans cesse chercher à les équilibrer.

Q. Si là-haut nous étions constitués uniquement de positif, pourquoi venir faire l’expérience de la dualité sur la terre ?

Car là-haut rien ne peut changer, rien ne peut se modifier. C’est nous, les êtres humains incarnés sur cette terre, qui pouvons faire progresser les choses. Pour cela, il est fondamental de nous « reconnaître », de naître de nouveau, de prendre conscience de notre pouvoir.

Q. Tu dis que notre âme a décidé de venir sur terre pour progresser. Progresser vers quoi ? Quel est notre but ?

Notre but est la joie. Nous sommes faits pour vivre la joie. Je le vois dans mon travail, il y a une information dans notre essence qui vient chercher cette joie. Nous venons sur terre pour nous réaliser, jouir de la vie, en ajustant nos polarités positive et négative. Jour après jour, nous allons ranger des choses en nous et pouvoir avancer vers l’équilibre et le bonheur. Nos expériences terrestres sont là pour nous faire progresser sur cette voie et pour amener la joie dans notre univers.

Q. Comment mettre en actes ce potentiel de joie ?

Nous sommes des êtres alchimiques : nous avons l’immense potentialité de transformer les choses et nous l’avons trop longtemps oublié. Nous avons oublié notre pouvoir créateur. A l’aube de l’ère du Verseau, nous commençons à en reprendre conscience, à nous éveiller à notre puissance. La question est de savoir que souhaitons-nous faire de notre beau potentiel ? Quelque chose d’épouvantable ou de merveilleux ? A nous de choisir.

L’essentiel est de comprendre que tout ce que tu vis de douloureux, d’inconfortable, de contraire à ta joie, il ne tient qu’à toi de décider d’en finir avec ça. Tu as ton libre arbitre et le pouvoir de commander ce que tu désires.

Q. Accéder à notre potentiel de joie passerait donc par la mise en actes de notre pouvoir créateur, notre pensée créatrice. De quoi s’agit-il ?

Il s’agit de prendre conscience que nous sommes créateurs de notre réalité et d’en assumer la responsabilité. Tout est possible mais parmi l’infini des probables, nos croyances et nos pensées n’en sélectionnent que quelques uns qui se matérialiseront dans nos existences.

L’univers nous amène ainsi les expériences qui répondent à nos choix, conscients ou inconscients, et nous amenons dans l’univers l’énergie déployée dans nos expériences. Le flux d’énergie entre Soi et le Tout se fait dans les deux sens.

Q. Parle-nous du défi de l’époque actuelle.

L’époque actuelle nous invite à rétablir l’union intérieure. Nous sommes appelés à accueillir notre totalité dans l’amour de Soi. Si je m’aime vraiment, il y a un moment où je ne peux plus tolérer certaines situations et où je décide fermement de me créer une nouvelle réalité. Et si chacun de nous se met à s’aimer, à un moment donné nous aurons créé une nouvelle société, un nouveau monde, un nouvel univers. Seul l’amour peut transformer. Plus tu aimes, plus tu verras le miracle de la Vie affluer dans ta vie…

Les auteurs :

Depuis vingt-cinq ans, Thérèse Coneau Mabit accompagne les personnes dans une reconnexion avec elles-mêmes, puisant les informations de leur ADN, les ramenant à la conscience, dans le corps physique, pour qu’elles puissent vivre mieux, aujourd’hui.

Co-fondatrice du Mouvement Colibris, Claire Eggermont est journaliste sur les thématiques de l’écologie, du développement personnel, des sagesses anciennes et de la « nouvelle terre ». Son message sème des graines de conscience pour une humanité épanouie sur une terre respectée.

Se procurer le livre :

Je crée ma réalité : Entretien avec une guérisseuse

Directement auprès de l’auteur : www.claireeggermont.wordpress.com
ou sur Amazon : https://www.amazon.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *