La cellule primordiale lumineuse

La cellule primordiale lumineuse

Chères sœurs, chers frères, je viens à vous maintenant, je suis Maître Hilarion, Responsable du Rayon Vert, du rayon de la guérison, du rayon de la santé, du rayon de l’abondance, du rayon de la résurrection.

La résurrection, qui permet de transcender, de transformer, d’élever la vibration.

En vous, vous avez tous cette particularité, vous pouvez vous transformer à volonté.
 Bien entendu toute votre physiologie, tout ce corps à été construit au fur et à mesure de vos incarnations, au fur et à mesure de l’évolution humaine, pour s’adapter à des lieux différents, à des conditions différentes de chaleur, des conditions différentes de formation de société.

Il y a des peuples qui ont marché beaucoup plus que d’autres, des peuples qui ont été plus sédentaires et tout ceci à entrainé des modifications au sein même de vos corps. Les corps se sont adaptés différemment pour pouvoir agir, pour pouvoir être le mieux possible. 
Aussi au fur et à mesure de vos alimentations qui se sont alternées, qui se sont transformées, il y a des mutations constantes qui se passent à l’intérieur de vos corps. Il est certain que si vous analysez aujourd’hui un corps d’une personne qui était il y a seulement 200 ou 300 ans, en arrière vous n’allez pas trouver la même physiologie.

L’alimentation d’aujourd’hui a beaucoup, beaucoup été transformée par l’homme, beaucoup été appauvrie, les vitamines ne sont plus suffisantes, et en même temps bien entendu votre corps sait s’adapter. Vous êtes en perpétuelle mutation et cela dure depuis très très longtemps sur cette terre et cela durera encore, toujours pour aller vers plus de Lumière.

En même temps aujourd’hui, il faut comprendre que tout ce qui est chimique, construit par l’humain détruit vos corps de manière beaucoup plus rapide qu’il n’était prévu, ceci est un choix que la vie, que les humains ont choisi de mener.

A vous de savoir sélectionner ce qui vous convient ce qui est mieux pour vous. Alors il est certain, que toutes les informations sont contenues en vous. Tout est contenu à l’intérieur de vous-même, au sein même de votre ADN, il y a des informations codées, codifiées de manière visible et de manière invisible.

Lorsque vous prenez les gènes de vos parents, vous prenez avec, tout ce qu’il n’a pas été réglé, tout ce qui n’a pas été guéri, ne serait ce que par la compréhension, l’acceptation, le pardon ou par l’amour. 
Vous pouvez penser avoir en vous des maladies, des souffrances qui ne vous appartiennent pas entièrement. Mais ce serait ne pas dire une vérité, que de dire qu’elles ne vous appartiennent pas, puisque bien souvent vous étiez déjà l’ancêtre qui a crée la blessure, ou qui est venu maintenant pour la guérir. Alors ne rejetez pas, ne pensez pas que tout ce qui est en vous ne puisse pas vous appartenir, tout vous appartient.

C’est à vous d’aller guérir, aimer, libérer toutes ces souffrances, croyances, les protections que vous avez pu vous mettre.
Vous êtes tels des oignons avec des pelures les unes au-dessus des autres, et quand vous en enlever une, vous pensez souvent que vous êtes arrivés au cœur et puis il reste encore des notions d’élévation, de compréhension de guérison à concevoir.
Le travail au cœur de vos cellules est le plus difficile à faire parce qu’il est plus profond et qu’il enferme en lui tout un processus chimique et alchimique, qui n’est pas toujours connu.
Bien entendu, il y a le côté physique connu par les physiciens qui va permettre de traiter par des apports extérieurs chimiques et guérir les maladies de la cellule, mais ceci d’une manière extérieure.

Or ici ce n’est pas de cela qu’il convient de parler, mais au contraire du travail intérieur de chaque cellule.
La cellule qui reçoit des informations transforme et multiplie ces informations et va transmettre l’information reçue, jusqu’à l’ADN qui lui-même va envoyer les messages de création. Or lorsqu’une cellule ou des millions, des milliards de cellules reçoivent toujours et toujours et toujours la même information de destruction, de fatigue, de lassitude, d’état émotionnel de souffrance, il y a comme une multiplication qui se fait et une usure en même temps.

C’est un peu comme si vous faites des photocopies ; la première fois vous avez une très belle image que vous voulez photocopier et votre encre de photocopieur est pleine, toute les couleurs sont là prêtes à recevoir les premières informations. Et les premières feuilles que vous sortez, sont quasiment parfaites, elles ressemblent exactement au modèle que vous voulez. Ceci pourrait représenter la santé.
Vous avez été créé sur un moule de santé et au départ vous avez toute l’énergie pure pour pouvoir multiplier la santé. 
Et puis au fur et à mesure de vos pensées, de vos émotions, de vos croyances, vous usez cette encre, vous diluez de plus en plus l’information. 
Ceci ne veux pas dire que la première image modèle est transformée, elle est toujours là, vous avez toujours la possibilité, de refaire la santé, de refaire votre état Divin de pure santé. 
Mais ce qui est usé ce n’est pas l’origine, c’est la multiplication, c’est l’encre aussi qui peut servir pour dupliquer le papier, qui n’est pas toujours alimenté, qui n’est pas toujours le même.

Et ce qui arrive, c’est que au fur et à mesure, votre corps devient un duplicata de l’essence de pureté, mais complètement déstructuré.

 Pour pouvoir revenir à la santé, il est important de pouvoir revenir à l’origine de votre création. Origine de votre création cellulaire dans ce corps, non pas à l’origine de la création du monde.
Aussi pour travailler sur vos cellules, vous pouvez le faire dès maintenant, sur toutes les cellules de tous vos organes, mais vous aurez beaucoup plus de résultat si vous allez travailler sur « la cellule primordiale de votre être ».

Si vous pensez, si vous entrez en vous et que vous demandez à entrer en contact avec la cellule primordiale, la première qui avait toute vos informations divines de pureté, celle qui correspond à la première belle image de votre création et si vous allez donner les informations à votre corps, lui donner tout l’amour nécessaire et l’énergie nécessaire, c’est comme si vous remplissez vos réservoirs de bonne encre vitale.
Vous pouvez très bien travailler avec le pouvoir des rayons sacrés, pour remplir toutes les encres des couleurs qu’il vous faut pour être en parfaite santé. Au lieu d’être des couleurs, remplissez ces réservoirs de valeur.
 Valeur de respect, respect de vous-même, amour de vous-même et respect de la vie et respect de tout ce qui vit. 
Et puis pureté, pureté immaculée, que ce que vous voulez faire soit net, soit juste. 
Dans un autre réservoir pensez bien entendu à y mettre tout l’amour que vous pouvez, toute la compassion, toute la tendresse, toute la douceur que vous pouvez vous apporter et apporter aux autres.
 Pensez ainsi à remplir tous les réservoirs de vos demeures intérieures.
 La fidélité à vous-même, la loyauté, pensez à l’esprit de chevalerie, celui qui aide tout ce qu’il peut.

Pensez à tout ce qui peut être santé, guérison, connaissance de la nature, amour de la vie sur toutes ses formes, toutes les qualités qui sont en vous, qui peuvent se manifester par vous-même, oui remplissez tous ces réservoirs et ensuite, manifestez dans votre première cellule la reproduction, la duplication, de votre merveille intérieure, de votre pouvoir intérieur de création. 
Demandez à ce que cette cellule ensuite se multiplie, se divise pour que chaque division puisse aller créer le meilleur possible dans chaque organe, dans chaque partie de vous-même.
Envoyez la lumière.
Envoyez la perfection divine, envoyez la pureté divine, la guérison divine dans ces cellules et imaginez toutes ces cellules qui se multiplient.
En réalité refaites-vous une naissance, refaite la création du fœtus intérieur en y mettant toute la pureté et imaginez que vous vous reconstruisez, cellule après cellule et si il y a des parties de vous-même qui n’ont pas été correctement faites lors de votre gestation corrigez, apportez-vous plus de lumière et de pureté au niveau des yeux, au niveau de tous vos sens, au niveau de votre colonne vertébrale, de vos os.

Apportez la Lumière pour recréer une partie de vous-même. 
Vous vous recréez en conscience, cellule par cellule, mouvement par mouvement. 
Vous n’êtes pas obligés de connaître toute la physiologie humaine, vous n’êtes pas obligés de passer des heures à rechercher dans quel ordre les organes se construisent lors de votre création. 
Simplement vous pouvez passer de la tête aux pieds, ou des pieds à la tête et de visualiser que tout se construit d’une manière parfaite.
Si vous faites cela avec amour et conscience, votre structure intérieure peut se modifier véritablement.
Ceci fait partie de la médecine du futur, « médecine » ne sera même plus un terme utilisé, puisqu’il y aura création de corps volontairement et re-création jusqu’à ce que vous puissiez vous-même par la suite créer le corps que vous désirez de manière adulte.

La possibilité en chacun de vous existe de pouvoir vous guérir, vous transformer.
Vous pourrez tout faire dans les années à venir.
Garder vos cheveux, faire repousser vos cheveux s’ils sont tombés, vous pouvez faire repousser des organes complètement, transformer ce qui ne vous va pas et ceci en allant à chaque fois travailler au cœur même de l’encodage de ces cellules.
Tout ceci est difficile à concevoir aujourd’hui pour vous, mais soyez certain que c’est du domaine du possible dès maintenant. 
Aussi vous pouvez travailler chaque jour à parler à vos cellules, mais ce qui arrive est que vous parlez à des cellules qui sont déjà malades, des cellules qui ont déjà été transformées, qui sont déjà fatiguées et cela demande beaucoup, beaucoup de temps et de travail. En allant travailler sur la première cellule originelle de votre corps, où tout est contenu dans le tout, vous pouvez beaucoup plus facilement par la suite envoyer cette Lumière dans toutes les particules de votre corps.
C’est recréer vraiment, retransformer votre structure et la ramener à la perfection originelle. Tout ceci pourra se faire. 
Ce qui est important aussi pour vous est d’enlever les peurs, les impossibilités. 
Je lis en certain de vous cette curiosité, cette pensée que ceci n’est pas possible. Certaines personnes-là se disent c’est trop beau, si vraiment c’était ça serait formidable, mais comment pouvoir faire ceci ou je n’y arriverai pas !
Lâchez ces croyances d’impossibilité. Ouvrez-vous à ce qui est hors-normes car vous entrez dans des conditions de création hors-normes.
La normalité a été créée par l’homme en fonction de son savoir, de ce qu’il était capable de concevoir et puis petit à petit ceci à constitué des limites. 
Aujourd’hui la plupart des médecins sont dans ces limites et ne peuvent pas en sortir, ils ont appris pendant des années et des années, sous certaines conditions. Ils sont, formatés et ne peuvent plus entrer dans un champ de compréhensions différentes.
Or aujourd’hui le monde entier entre dans un champ de compréhensions différentes multidimensionnelles et que ce soit le monde médical ou le monde des finances ou encore le monde de la matière, de la science, de la technologie, tout va se transformer.

L’éducation va se transformer, l’enseignement va se transformer. 
C’est pour cela que dans votre société actuelle, il y a tant de chaos, parce qu’il y a destruction, pour une reconstruction. 
Or vivre la destruction n’est pas facile, cela demande beaucoup de courage, d’acceptation et de remise en question.
Aussi quoiqu’il arrive autour de vous, acceptez que ce qui arrive soit là pour votre bien, pour le bien de l’humanité et non pour sa destruction. 
Si vous entrez dans le monde de la destruction, vous resterez dans le monde de la destruction. Si vous entrez dans le monde de la construction, vous serez dans le monde de la construction, dans le monde de la nouvelle façon de penser, d’agir. 
Il est normal de détruire ce qui n’a pas été construit sur des bonnes bases. Mais il est certain que puisque des milliers d’humains sont liés à ces basses constructions, des milliers d’humains vont devoir se modifier.

Alors oui, il y a beaucoup de personnes qui vont perdent leurs emplois mais qu’elles sachent que d’autres emplois dans des métiers plus clairs, plus en accord avec la nature vont être créés.

Également, pourquoi ne pas les créer elles-mêmes ? Des coopératives peuvent se faire entre ouvriers.
Si vous pensez qu’il faut reconstruire sur le même schéma, alors vous allez à votre perte.
Les personnes qui partent d’une usine et qui veulent recommencer dans une autre usine, de la même manière en étant exploitées vont à leur perte. 
Il est important de créer de nouvelles façons de travailler, de nouvelles façons de concevoir, plus en accord, plus en harmonie avec la vie. 
C’est ceci qui va se passer et vous êtes vraiment dans une époque difficile. 
Les quelques années qui vont suivre encore seront des années très difficiles pour les uns, beaucoup plus facile pour les autres.

Là ou il y a amour et lumière il y a facilité, là où il y a doute, peur, colère, il y a difficulté.
Là où l’on attend toujours de l’autre pour pouvoir vivre, il y aura difficulté, là ou l’homme se prend en charge pour pouvoir vivre il y a facilité. 
C’est en cela que vous devez faire votre choix de vie. 
Voulez- vous être assisté, avez-vous toujours besoin des autres pour vivre ou pouvez-vous vous prendre en charge, pouvez-vous créer, de manière vibratoire, de manière conceptuelle votre nouvelle vie au lieu de vous plaindre, d’attendre toujours que les autres fassent ce que vous ne pouvez pas ?
Concevez ce que vous voulez véritablement comme vie et appliquez-le, dites-le, créez-le dans votre monde, voilà ce qu’il faut faire aujourd’hui. 
Beaucoup d’hommes, de femmes sont devenus des assistés de la société, ne savent plus se prendre en charge, ne savent même plus qu’ils sont capables de créer. 
Tout est création.
La pauvreté est une création, la maladie est une création, la souffrance est une création. 
Tout ceci est une mauvaise orientation de pensées, d’émotions, de doutes.
Si vous avez en vous une maladie qui dure et que vous avez déjà exploité toutes les connaissances que vous avez, mentales ou même énergétiques, c’est que vous n’avez pas encore été au cœur de votre cellule primordiale, c’est aussi que vous pensez que ceci peut ne pas vous appartenir.
Or comment voulez-vous libérer quelque chose qui est en vous et qui ne vous appartient pas ? Qui va venir le faire à votre place ? Qui va venir faire votre guérison, sinon vous- même ? Acceptez d’abord cette croyance que vous pouvez vous libérer. Vous pouvez guérir ce qui vous dérange, vous pouvez transcender.

Travaillez avec la puissance du rayon vert, travaillez avec la puissance de transmutation, de régénération, de résurrection de votre cellule. 
La résurrection c’est la renaissance en Lumière.
Alors faites cette résurrection intérieure, faites cette transformation primordiale de toutes les cellules en partant de la première et divisez, imaginez tel que le monde a été créé, des milliards de cellules issues de cette première cellule.

En guérissant le UN, vous allez guérir la totalité.
 Acceptez que cela vous appartienne pleinement, envoyer plein de Lumière d’amour de libération et acceptez que la béatitude, la guérison, la santé s’installe définitivement en vous, libérez-vous tout votre passé.
Acceptez la joie, acceptez le bonheur.
La clé est vraiment dans cette première cellule.
Alors chères sœurs, chers frères, vous avez maintenant un moyen de pouvoir vous guérir, vous modifier. Libérez tout ce qui a été conçu de travers au fur et à mesure de vos blessures, au fur et à mesure de vos années d’incarnations, au fur et à mesure de tout ce que vous avez entendu, de tout ce que vous avez cru, de tout ce que vous avez choisi des uns et des autres.
Tout ceci a créé ce que vous êtes aujourd’hui, acceptez-le, libérez et retournez à votre base et recréez ce que vous désirez vraiment aujourd’hui en conscience.

Voilà comment vous allez pouvoir vous transformer. Voilà comment vous allez pouvoir vous guérir, vous libérer et rayonner, rayonner la joie, rayonner l’amour.
Je vous souhaite de tout mon cœur, la transformation cellulaire, l’amplification de la Lumière intérieure et le rayonnement de l’amour, dans tous les actes de votre vie.

Que la paix et l’amour soient toujours.

Hilarion, transmis par Joéliah

Canalisé par Joéliah en syntonisation de fréquence du maître Hilarion (2011)

Diffusé par http://lejardindejoeliah.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *