La méditation vulgarisée

La méditation vulgarisée

Il y a tellement de fausses interprétations de la méditation que la plupart des gens n’osent pas s’y aventurer. Aussi, beaucoup veulent un résultat immédiat mais, paradoxalement, ils n’ont pas vraiment d’idée du résultat que la méditation peut leur apporter.

En fait, méditer c’est uniquement arrêter notre véhicule pour y porter notre attention. Imaginez que vous êtes au volant de votre voiture sur l’autoroute, est-ce possible de nettoyer l’intérieur de votre voiture en roulant ? Est-ce possible d’ouvrir le coffre arrière pour voir ce qui s’y trouve ? S’il y a quelque chose à réparer, est-ce possible de le faire en roulant? Même aller dans la boite à gants est laborieux en roulant, n’est-ce pas !

Le but de la méditation n’est pas d’arrêter de penser, mais d’arrêter notre véhicule et de l’observer. Comme avec votre voiture, si vous voulez connaitre ce qui se trouve dans le coffre arrière, vous allez arrêter votre véhicule, sortir de celui-ci, prendre vos clefs, insérer une clef dans la serrure du coffre, ouvrir la porte du coffre et regarder tout ce qui s’y trouve. Selon ce qui s’y trouve, vous prendrez une décision. Soit prendre quelque chose pour le mettre ailleurs, soit vous allez le nettoyer, soit vous allez y déposer quelque chose, etc. Tout le long du processus, vous n’avez pas essayé d’arrêter de penser, mais vous avez porté votre attention à ce que vous faisiez. Naturellement, en portant votre attention sur ce que vous faisiez, vos pensées étaient moins présentes, mais ce n’était qu’un résultat. Ce n’était pas le but à atteindre.

Lorsque dans un parc vous vous assoyez sur un banc et que vous observez attentivement les oiseaux, vous méditez. Vous méditez quand vous portez votre attention au son d’un ruisseau. Vous méditez aussi, lorsque vous faites un travail artistique, si vous y portez toute votre attention. À chaque fois que vous portez toute votre attention sur quelque chose, vous méditez.

Maintenant, si vous portez attention à l’intérieur de votre corps, la méditation devient plus profonde. C’est un peu comme d’ouvrir le capot de votre voiture, vous pouvez décider de nettoyer le moteur ou de vous impliquer dans la compréhension de celui-ci ou même de le réparer. C’est autre chose que de seulement visiter votre coffre arrière. Vous pourriez vous impliquer dans la transmission et la suspension. Si vous voulez aller plus loin, vous pourriez même vous intéresser à l’aérodynamique de votre voiture et à l’influence qu’elle a sur l’environnement ou sur la chaussée. Donc cette implication à l’intérieur de vous-même vous permettra de mieux vous connaitre, de vous guérir et de maitriser l’influence que vous avez dans votre réalité.

Pour ce faire, vous pouvez porter votre attention sur votre respiration, sur le battement de votre cœur, sur l’énergie qui circule partout dans votre corps. Vous pouvez porter votre attention sur une partie précise pour un but précis. Vous pouvez également porter votre attention sur vos pensées et l’influence qu’elles ont dans votre corps et votre vie. Les possibilités et les utilités sont infinies, par contre je vous suggère, pour ceux qui débutent, de suivre votre intuition et vous donner comme premier but d’apprendre, en portant votre attention et en observant. Vous vivrez toutes sortes d’expérience proportionnellement au temps que vous y accorderez, cependant n’ayez aucune attente.

Il est donc primordial, pour l’être qui veut participer à la création d’une nouvelle réalité pour lui et pour la collectivité, de commencer par prendre conscience de son être en l’explorant par la méditation.

Retrouvez les chroniques de Laurent Van der Wee sur la Presse Galactique

Copyright © LaPresseGalactique.org
Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *