La mort a été inventée par l’humain. Rappelez-vous de cela

La mort a été inventée par l’humain. Rappelez-vous de cela

L’heure a sonné pour l’humanité, pour la planète terre. C’est la fin du règne du non-amour. Le règne de l’amour est en train de s’ancrer dans toutes les dimensions de la planète. Les couches supérieures sont déjà imbibées de l’Amour Christique et, à chaque jour, il s’approche de plus en plus de la dimension dans laquelle vous vivez.

Bientôt il va toucher la pensée des humains, ensuite ce sera les émotions et ensuite les corps physiques.

Les corps physiques qui ne pourront pas supporter la haute intensité du pur Amour Christique devront quitter cette dimension. Alors mes enfants, je vous dis : « Plusieurs personnes dans votre entourage quitteront peut-être rapidement cette dimension. » Si cela se produit, bénissez cet évènement, bénissez cette transition parce qu’elle apporte la liberté à cette âme. Elle apporte la nouvelle vie à cette âme qui est venue apprendre, expérimenter, grandir et qui continuera à grandir, expérimenter et apprendre dans une autre dimension. Lorsqu’une âme quitte son corps c’est pour aller vers de plus grandes et de plus belles aventures, pour continuer son apprentissage vers sa perfection. Le corps n’a été qu’un objet, qu’une enveloppe qu’elle a utilisée.

La mort n’existe pas.

C’est un mot que vous avez appliqué à une transition par ignorance mais aussi par manipulation des forces du non-amour. La mort est un mot inventé par l’homme pour faire peur, pour graver dans votre ADN, dans toutes vos structures mémorielles la peur de la vie. La peur de la vie est le reniement de votre dignité, de votre éternité, de votre royauté car la vie est pur amour et pure expansion. Rien ne limite la vie. La vie est toujours à créer de nouvelles formes, de nouvelles expressions, de nouvelles couleurs toujours avec plus de beauté, de perfection.

La mort a été inventée par l’humain. Rappelez-vous de cela ! Dans chacun de vos cœurs, il y a la peur de la mort et c’est une émotion très dense, très condensée qui se rattache à chacune des vies que vous avez vécues dans cette dimension. Il est important pour vous à partir d’aujourd’hui de méditer sur cette peur de la mort, d’envelopper cette émotion qui est en vous avec tout l’amour de votre cœur, de la remercier pour le service qu’elle vous a rendu et de la libérer.

Observez mes enfants, regardez autour de vous. Est-ce que la mort existe ? Non. Les feuilles qui tombent de l’arbre ne sont pas mortes. Elles sont conscientes et leur conscience vient alimenter la conscience des atomes de la terre. Elles continuent de vivre en se transformant car toute matière est de la pure énergie, de la pure lumière qui expérimente. Si par votre conscience, vous pouviez entrer en contact avec la feuille qui est tombée de l’arbre, elle vous raconterait un voyage extraordinaire qui n’est qu’à son début. Elle anticipe avec grande joie de se déposer sur la terre et de se répandre en mille miettes pour acquérir une autre conscience: celle du ver de terre qui va s’en nourrir, celle des insectes qui vont s’en nourrir, celle de la pluie qui va tomber sur elle, celle de la terre qui va transmuter sa forme, sa matière pour qu’elle devienne de l’humus pour la terre, pour les arbres.

Et pensez-vous que la graine qui se nourrit de cette terre profite de cette conscience ? La conscience de la terre grandit à travers la graine, à travers le fruit qui sera produit. C’est une chaîne ininterrompue d’aventures, de prises de conscience, d’apprentissages extraordinaires aux niveaux atomique, subatomique de la conscience rattachée à cette feuille qui a été créée par l’arbre.

Je vous demande aujourd’hui d’ouvrir des yeux nouveaux, des yeux qui n’observent que des courants de vie et de transformation. La vie est transformation continue, communication continue, échange continu car la vie est l’amour en expression. La mort n’existe pas. La mort est le reniement de votre divinité à son extrême. Accepter la mort c’est d’accepter que la vie n’existe pas, que la vie est effrayante, qu’elle n’est pas votre amie, qu’elle ne collabore pas à votre plus grand bonheur. Accepter la mort c’est se séparer du courant de vie de la conscience cosmique. C’est de rejeter, de fermer toutes les portes que le cosmos vous présente à tous les niveaux : émotionnel, intellectuel, psychologique, physique…

Cette peur de la mort a fermé toutes les portes de l’espoir à accepter la vie comme votre meilleure amie, comme étant celle qui peut concrétiser tous vos rêves, même les plus fous. Est-ce que vous comprenez ? La mort est de reconnaître que la vie n’est pas là pour vous assister. Alors en guérissant cette émotion de la mort, de la peur de la mort, même de la croyance en la mort, vous allez ouvrir des milliers de portes en vous. Les portes pour comprendre le règne animal, le règne végétal, le règne minéral. Tous ces règnes qui acceptent la vie inconditionnellement, qui ne voient pas la mort nulle part, qui font confiance de façon illimitée en tout ce qui est autour d’eux sachant que la graine recevra la pluie dont elle a besoin pour croître. Elle recevra la lumière dont elle a besoin pour croître. Elle recevra toutes les énergies dont elle a besoin pour produire la plus belle fleur qui pourra rayonner sa beauté, son amour, sa lumière, sa qualité unique dans la grande symphonie de la grande joie cosmique, de la grande joie de la nature.

Alors moi, je vous demande aujourd’hui :« Êtes-vous prêt à accepter de guérir cette croyance, cette émotion de la mort qui est une illusion afin de permettre à vos portes intérieures de s’ouvrir pour dire oui à la vie, à la grande vie, à tout ce qu’il y a de plus merveilleux, à l’infini grandeur de la 3e dimension, de tous les règnes qui l’habitent ? Pour dire oui à la vie qui est cet amour dans lequel vous baignez et qui n’a que l’ouverture du cœur pour venir vous présenter les plus beaux cadeaux, la plus grande magie, le plus grand amour, la plus grande lumière afin de vous aider à devenir et à manifester la beauté, la perfection que chacun d’entre vous êtes. Êtes vous prêt aujourd’hui ? »

Merlin, transmis par Denise Laberge

Source : http://www.telosinfo.org/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *