La pensée et le rêve

« Nous avons abordé avec vous beaucoup de sujets, et nous aimerions revenir sur la pensée, car nous considérons ce sujet comme important.

Vous ne pouvez pas vous imaginer le nombre incalculable de pensées que vous pouvez avoir en une seule journée ! Les pensées sont permanentes, et il faut que vous compreniez qu’il faut faire un tout petit peu cesser votre « usine à penser », comme vous pourriez le dire sur Terre.

Là n’est pas le propos ! Le propos est que nous aimerions que vous preniez conscience de vos pensées.

Lorsque vous avez une contrariété, elle agit automatiquement sur votre fréquence vibratoire, donc sur votre corps. A ce moment-là, comme vous ne pouvez absolument pas encore gérer vos pensées, il faut simplement que vous les observiez pour pouvoir les comprendre, et progressivement pouvoir bien les gérer.

La pensée a une force considérable ! Vous ne vous en rendez pas compte parce que vous pensez machinalement. La pensée et la parole (puisque la parole est le prolongement de la pensée) peuvent vous faire monter en fréquence vibratoire, mais peuvent aussi bien faire redescendre cette fréquence.

Nous allons parler de la pensée au niveau des affirmations ; nous en avions déjà parlé, mais nous considérons aussi que c’est important.

Avant d’être formulée, une affirmation est bien évidemment pensée ! Si vous générez en permanence des pensées positives, des pensées qui élèvent votre taux vibratoire, tout est parfait ! Vous pouvez penser autant que vous voulez, parce qu’à ce moment là ces pensées vous aident dans votre corps de matière et elles vous permettent d’atteindre des niveaux de conscience différents et des plans vibratoires différents.

Lors des affirmations, avant tout vous affirmez ce que vous êtes ! Affirmer veut aussi dire reconnaître ce que vous êtes ! Qu’êtes-vous en définitive ? Vous êtes des êtres extraordinaires, mais vous vous cantonnez à l’aspect extérieur que vous avez de vous, c’est-à-dire l’aspect que vos yeux et vos cinq sens peuvent appréhender ; vous ne vous penchez pas suffisamment sur votre vraie réalité ! La vraie réalité est l’être d’énergie que vous êtes, l’Être de Lumière que vous êtes !

Ce n’est pas le propos de parler de l’Être de Lumière que vous êtes, le propos est réellement de vous faire prendre conscience du pouvoir immense de votre pensée créatrice sur votre corps de matière et également sur tout ce que vous êtes en tant qu’être d’énergie.

Comment une pensée peut-elle agir sur ce qui n’est pas matière ? Comment une pensée peut-elle agir sur vos corps énergétiques ?

Une pensée est avant tout une énergie de création, puisque vous l’avez créée ! Donc si c’est une énergie, elle peut agir sur vos corps énergétiques avec une grande facilité. Vos pensées peuvent également imprégner votre âme, et d’une certaine manière la charger d’une énergie dont elle n’a pas besoin si vous émettez des pensées inférieures. Une pensée peut également avoir un grand impact sur vos corps énergétiques qui ensuite somatisent dans votre corps de matière.

Sans parler de ce que peut créer une pensée au niveau des dysharmonies, des états émotionnels involutifs, la création par la pensée a une importance considérable. Vous avez entendu parler des grands penseurs, de ceux qui ont pensé la musique avant de la composer et de la traduire en notes pour les instruments ; vous avez entendu parler des grands penseurs qui ont pensé un tableau avant de le peindre ; vous avez entendu parler des grands inventeurs qui ont pensé leur invention avant de la créer dans la matière.

Vous ne vous attardez pas sur la pensée ! Vous pensez machinalement ! Maintenant, nous vous demandons d’être beaucoup plus attentifs à toutes les pensées qui, à chaque seconde, émanent de vous. Vous êtes très prolifiques au niveau de la pensée !

Nous ne vous demandons pas de le faire, mais souvent il vous est demandé d’éviter de trop penser pendant vos méditations, tout du moins de faire le calme dans votre mental. C’est très difficile pour certains, et lorsqu’ils font le calme dans leur mental, il peut en résulter un endormissement. Celui-ci ne génère plus de pensées, quoique…. Le rêve est une autre façon de penser, mais de penser à un autre niveau de conscience, avec d’autres capacités que celles de la pensée de la conscience humaine.

Qu’est-ce que le rêve ? Où le rêve prend-il naissance ? Le rêve fait partie du conscient et de l’inconscient ; il peut restituer une souffrance. Mais qui génère ce rêve ?

Une autre partie de vous-mêmes que vous n’explorez jamais ! Vous explorez de vous-mêmes ce qui est le plus facile, ce qui est à votre portée, mais la pensée créatrice est beaucoup plus complexe que ce que vous supposez., par exemple lorsque vous faites une affirmation. ! Suivant la façon dont vous ferez cette affirmation, elle prendra racine en vous ou elle glissera sur vous. Si vous y mettez une certaine énergie, elle sera efficace, elle prendra racine et votre demande aboutira.

Nous en revenons au rêve. Nous vous avons dit que le rêve fait partie de la pensée inconsciente, puisque lorsque vous rêvez vous n’êtes plus dans la conscience humaine, tout du moins il s’agit d’une autre partie de cette conscience qui entre en action.

Souvent, le rêve est très lié à l’inconscient ; souvent il vous restitue ce que vous avez engrangé dans l’inconscient et aussi dans l’âme et dont il veut se débarrasser, la plupart du temps sous forme d’un cauchemar où d’une rêve pendant lequel vous souffrez dans votre corps, dans votre mental ou votre émotionnel. Il vous est arrivé d’avoir des rêves qui vous font pleurer tout comme des rêves qui vous font rire. Les rêves ont une immense importance si vous les associez toujours à la pensée créatrice.

Souvent vous voudriez vous rappeler de vos rêves. Pourquoi certaines personnes se rappellent-elles beaucoup plus facilement que d’autres de leurs rêves ? Tout simplement parce que pendant leur sommeil elles mettent en activité des parties inexplorées du conscient, et même s’il est reconnu que dans une nuit tout être humain rêve plusieurs fois, certaines personnes ont la capacité de fermer, d’une certaine manière, toutes les portes aux rêves, parce qu’elles vont tellement loin de leur corps de matière que les rêves n’ont plus d’utilité ou d’existence réelle dans la conscience humaine.

Il y a un transfert permanent entre l’inconscient et le conscient, mais bien évidemment vous ne vous en rendez pas compte.

Nous revenons à la pensée car c’est très important, car la pensée sera une aide considérable dans votre évolution, et c’est pour cette raison que nous vous demandons encore avec insistance de contrôler vos pensées autant que possible. Si vous avez des pensées inférieures, bien sûr il ne faudra être traumatisés parce que vous avez créé des pensées de peurs, de soucis ou des pensées qui vous gênent émotionnellement. Il faut simplement les regarder et envoyer beaucoup de Lumière et d’Amour sur elles.

Petit à petit, avec les énergies considérables que vous intégrez, que vous recevez, vos pensées deviendront de plus en plus claires et de plus en plus faciles à comprendre et à gérer, parce que dans les milliers et les millions de pensées que vous émettez chaque jour, il y a une quantité considérable dont vous ne vous rappelez même pas. Elles sont générées en un éclair et vous n’avez même pas le temps de comprendre ce que vous avez pensé.

Soyez extrêmement vigilants par rapport à toutes vos pensées et par rapport aux pensées que vous formulez par la parole.

Tout va prendre une ampleur que vous n’imaginez pas ! Le fait de savoir bien penser vous ouvrira les portes sur les nouvelles capacités de télépathie de l’homme de demain. C’est absolu ! C’est pour cette raison qu’il faut déjà, aujourd’hui, apprendre à bien penser et à bien parler.

Nous soulignons surtout ceci qu’il faut que vous compreniez : cela ne peut pas ses faire en un clin d’œil ! C’est un apprentissage !Il faut que vous soyez très attentifs à ce que vous êtes, à ce que vous dîtes et bien sûr à ce que vous pensez lorsque vous en avez la possibilité.

Enfants de la Terre, comme nous vous l’avons dit maintes fois, vous vivez une époque extraordinaire pour votre évolution. Imaginez que pendant des millénaires et même plus que des millénaires les hommes qui ont vécu sur ce monde ont vécu leur vie au travers d’une fenêtre ouverte, c’est-à-dire qu’ils n’avaient que la vision de la vie et des paysages que pouvait leur montrer cette fenêtre ouverte. Très bientôt, vous sortirez dehors, et vous percevrez la vie et tout ce qui vous entoure comme vous ne l’avez jamais perçu. A ce moment-là, vous ressentirez une telle joie, une telle liberté, que vous en serez émus jusqu’au plus profond de votre âme ».
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

qu’il ne soit pas coupé
qu’il n’y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org
que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *