La petite fille qui regarda le ciel et découvrit son étoile

La petite fille qui regarda le ciel et découvrit son étoile

Cette histoire parle d’une petite fille qui regarda le ciel et découvrit sa lumière intérieure en voyant la luminosité d’une étoile. J’avoue que cette petite fille, c’était moi, et que cette histoire s’inspire de ce que ma mère me racontait avec patience et affection, autant de fois que nécessaire. Je lui serai toujours reconnaissante de m’avoir appris à avoir le courage de suivre mon étoile et de valoriser ma lumière intérieure.

“Lorsque vous possédez de la lumière à l’intérieur, vous la percevez de l’extérieur.”
-Anaïs Nin-

Il était une fois une petite fille aux grands yeux bleus et aux cheveux noirs qui aimait jouer avec ses ami(e)s. Son jeu favori était celui de cache-cache, elle passait le plus clair de son temps à chercher : lorsqu’elle devait se cacher, elle cherchait une cachette à proximité, parce qu’elle se fatiguait lorsqu’elle courrait de longues distances.

Mais elle ne se souciait pas de “perdre”. Ses ami(e)s avaient l’habitude de chercher des cachettes très originales : entre les arbres, derrière les voitures en stationnement, certain(e)s d’entre elles(eux) même échangeaient leurs vestes afin de tromper les autres… tous ces petits détails la faisaient rire et apprécier le jeu.

Jusqu’au jour où une nouvelle petite fille s’intégra à la bande d’ami(e)s et n’eut de cesse de l’embêter parce qu’elle perdait, tout en insistant pour qu’elle cherche une cachette lointaine. Face à cette attitude, la petite fille commença à se sentir triste. Malgré cela, elle continua à jouer.

Finalement, face à l’insistance de la nouvelle venue, la petite fille accepta de se cacher dans le parc, loin de l’endroit jusqu’où il fallait courir pour se sauver. Cette fois, elle ne perdit pas, mais elle atteignit le but si épuisée qu’elle dut arrêter de jouer et rentrer à la maison.

Pendant qu’elle rentrait à la maison, la tristesse l’envahit et elle commença à pleurer. Lorsqu’elle franchit la porte, beaucoup plus tôt que d’habitude, sa mère approcha de la petite fille et lui demanda : “Pourquoi pleures-tu, ma fille ?” La petite fille expliqua à sa mère ce qui s’était passé avec la nouvelle fille et le jeu de cache-cache. Elle ne pouvait pas arrêter de pleurer et de répéter qu’elle était différente des autres garçons et filles et qu’elle se sentait seule.

L’étoile la plus brillante

Sa mère lui prit la main et sans rien dire, elles sortirent au balcon de leur petite maison, face à elles brillait une étoile. Il s’agissait de l’étoile la plus brillante du ciel, mais elle semblait être seule, il n’y avait pas d’autres étoiles autour d’elle. La mère sortit un mouchoir blanc et doux de sa poche et sécha les larmes de sa fille. Elle attrapa fermement et doucement le menton de la petite fille et leva sa tête, tout en pointant du doigt cette étoile.

* Tu vois cette étoile ? – Demanda la mère à sa fille, avec un sourire sur les lèvres.
* Oui, elle est très belle et elle brille beaucoup. -Répondit a fille avec une grande curiosité.
* Cette étoile c’est toi. – Dit la mère très convaincue.
* Mais maman, cette étoile est très solitaire ?
* Elle n’est pas seule, elle brille tellement fort, que les autres étoiles ne peuvent pas être vues, mais même si nous ne pouvons pas les voir, elles sont là.
* Ai-je vraiment autant de lumière ? Dit la petite fille en essuyant les quelques larmes qui jaillissaient encore de ses yeux et en commençant à sourire.
* Tu en as tellement que certaines personnes en ont peur. Mais d’autres, t’aimeront précisément à cause de cette lumière. N’arrête jamais d’être toi, ma fille. Tu vaux beaucoup.
* Merci maman. Je t’aime.-
* La petite fille embrassa sa mère et lui fit un gros câlin.

Se souvenir de la lumière

A partir de ce jour, lorsqu’elle se sentait triste, la mère l’accompagnait au balcon pour qu’elle puisse voir l’étoile et se souvenir de sa lumière. La petite fille grandissait peu à peu. Et elle apprit à aller seule au balcon à la recherche de son étoile.

Avec le temps, il lui suffisait de regarder le ciel, où qu’elle se trouve, elle voyait toujours son étoile, ce qui lui rappelait sa lumière. Cette petite fille, aujourd’hui, est déjà une femme et grâce à cette histoire, elle n’oubliera jamais que son étoile brille encore dans le ciel, guidant ses pas.

Les histoires nous offrent des leçons utiles, dont nous pouvons facilement nous rappeler pour faire face à l’adversité ou pour profiter davantage de ce que la chance nous apporte ou que nous obtenons grâce à nos efforts. Dans cette histoire, il est nécessaire de vivre un moment d’obscurité pour voir la lumière.

“Pour que la lumière brille si intensément, l’obscurité doit être présente.”
-Francis Bacon-

Les étoiles ont toujours guidé l’humanité lorsqu’elle se sent perdue, dessinant des cartes dans le ciel. Leur luminosité nous rappelle à la fois combien nous sommes petit(e)s et insignifiant(e)s, et en même temps notre grandeur. Voir les étoiles briller plus intensément lorsque l’obscurité est plus importante nous permet de comprendre que les êtres humains peuvent briller avec leur propre lumière.

Dans cette histoire, la petite fille, grâce à l’aide de sa mère, voit sa lumière intérieure reflétée dans la luminosité extérieure d’une étoile. Cela lui permet de comprendre qu’elle ne devrait pas laisser l’opinion des autres interférer dans sa façon d’être et de profiter de la vie.

https://nospensees.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *