La peur nous apprend à mieux nous connaître

La peur nous apprend à mieux nous connaître

La peur est une émotion de protection et une alerte face au danger. Lorsque le danger n’est pas réel, la peur devient pathologique.

C’est toutefois une émotion qui nous apprend quelque chose d’important sur nous-mêmes et, si nous savons l’identifier, nous pouvons la vaincre et apprendre à mieux nous connaître.

Si vous pensez à toutes les peurs que vous avez expérimentées, à toutes les choses que vous avez dû affronter, il est certain que vous en avez tiré la conclusion suivante : vous n’avez pas fait tout cela pour rien.

Ces peurs que vous pensiez tangibles n’étaient en réalité que des fantômes, des maisons de paille.

Qu’est-ce que la peur ?

La peur est une réaction de notre corps, en particulier de notre cerveau, face à une situation, un animal ou une personne, que nous jugeons dangereux ou désagréables.

C’est une émotion de survie, car elle nous protège du risque et du péril, mais elle peut toutefois se produire dans des situations qui ne présentent pas ces caractéristiques, alors même que nous en sommes intimement persuadés.

La peur peut être une réaction qui limite notre vie quotidienne, car elle peut nous paralyser au point de nous interdire toute réaction.

D’un autre côté, elle continue d’augmenter si nous n’affrontons pas la réalité.

“Il n’y a qu’une chose qui contienne un rêve impossible : la peur de l’échec.«
-Paulo Coelho-

Qui sommes-nous ?

Depuis notre naissance, nous vivons, nous observons et nous expérimentons des émotions agréables et désagréables, et parmi elles se trouvent la peur.

En fonction des expériences que nous avons vécues, la peur peut se développer comme une réaction de protection pour prévenir la survenance d’une situation inconfortable que nous avons pu vivre dans le passé.

Comme c’est l’une de nos émotions primaires, la peur renferme des informations importantes sur nous-mêmes et sur tous les souvenirs douloureux de notre existence, dont elle prétend prévenir la réapparition en se manifestant.

Toutes nos émotions sont stockées dans notre subconscient. Nous ne pouvons donc pas être conscients des informations que nous avons pu stocker dans notre esprit et qui reflètent nos expériences passées.

Affronter et ne pas chercher à éviter

Au fur et à mesure que la peur apparaît dans notre vie, nous avons tendance à éviter certaines situations qui suscitent en nous de la crainte, pour ne pas passer un mauvais moment.

Cependant, ce n’est pas une bonne décision, car nous n’apprenons rien en esquivant sans cesse nos problèmes.

En évitant la peur, nous ne faisons que l’alimenter. Dans notre esprit, nous devenons de plus en plus faibles face à elle, car elle semble avoir de plus en plus d’armes pour pouvoir nous attaquer.

Cela ne se manifeste pas que par le niveau de crainte que nous ressentons, mais aussi par la manière dont nous vivons notre existence.

“La peur est naturelle chez le prudent, et savoir la vaincre c’est faire preuve de courage.»
-Alonso de Ercilla y Zúñiga-

Éliminer la peur pour mieux nous connaître

Pour vaincre la peur, il n’y a pas d’autres solutions que de l’affronter et de la surmonter, pour ainsi obtenir une grande satisfaction.

Dans le même temps, pour pouvoir l’affronter, il est bon de découvrir ce qu’elle a à nous dire sur nous-mêmes.

A travers la peur, de par son origine, sa signification et l’interprétation que nous faisons du danger auquel elle s’applique, c’est toute notre personnalité qui transparait.

En faisant cela, nous allons découvrir des capacités que nous ne pensions pas avoir.

La peur va alors nous apparaître bien petite et ridicule, car nous allons nous rendre compte que nous disposons de stratégies suffisantes pour éradiquer ses origines, toutes ces situations qui proviennent probablement de notre enfance et qui, sur le moment, nous paraissaient insurmontables.

D’un autre côté, certaines peurs sont particulièrement résistantes et nous ne nous sentons pas capables de les affronter.

Dans ce cas, mieux vaut consulter un spécialiste. Il vous permettra de trouver la solution la plus adéquate pour que la peur ne conditionne plus votre vie et que, dans la mesure du possible, vous parveniez à la surmonter.

“Dans la vie rien n’est à craindre, tout est à comprendre. Le moment est venu de comprendre davantage, pour craindre moins.»
-Marie Curie-

Être attentifs à nos émotions

Il est toujours important d’être attentifs à la moindre de nos émotions et d’être conscients des informations que notre subconscient garde à propos d’elles.

Chaque émotion peut nous aider à mieux nous connaître, car elles nous racontent comment nous nous percevons nous-mêmes, ce que nous aimons ou ce qui nous dégoûte, ce qui nous fait du mal ou ce qui nous remplit de joie.

Ces situations nous rappellent des expériences du passé, qu’elles soient heureuses ou malheureuses.

Être conscients de nos émotions va nous permettre de recueillir des informations importantes sur nous-mêmes, pour travailler sur des aspects personnels qui peuvent nous fragiliser ou être totalement irréalistes dans le moment présent dans lequel nous vivons.

Grandir et nous sentir plus en sécurité

A de nombreuses reprises, comme nous ne sommes pas conscients de notre propre maturité, nous ressentons des émotions qui correspondent à des expériences passées, notamment à des moments de notre enfance.

Nous continuons de grandir avec elles et nous interprétons les situations de notre présent par le prisme de ces émotions qui suscitent en nous de la peur, de la même manière que nous le faisions lorsque nous étions plus petits.

Nous connaître à travers la peur c’est être conscients de ce qui nous bloque et de ce qui nous limite.

Nous réinterprétons des situations que nous jugeons dangereuses et nous les transformons dans notre esprit comme des choses que nous sommes capables d’affronter, car nous avons pris de l’âge et que nous disposons désormais de stratégies pour les vaincre.

Reconnaître nos capacités nous permet de nous sentir plus sûrs à l’heure d’affronter n’importe laquelle de nos peurs du présent, en nous défaisant de toutes les marques de notre passé.

“La peur est le principe de la sagesse.»
-François Mauriac-

http://nospensees.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *