La vision juste

Nous sommes tous unis, au-delà du temps, au-delà de l’espace et de notre vision limitée par un réseau de modulation de fréquences. Tout vibre en fonction des pensées et émotions émises et des choix faits à chaque instant présent et ce que nous vivons est le résultat de cette vibration invisible et pourtant tellement réelle.

Ce n’est pas visible à l’œil nu, tout comme les ondes qui portent les informations de la télévision ou radio ne sont pas visibles, ou encore des microbes sont invisible, et pourtant ils existent.

Vos yeux vous trompent… c’est l’interprétation de la lumière et des ombres qui sont transformés en flux dans votre cerveau sur lesquels s’ajoutent l’interprétation des émotions.

Petite visualisation : Amenons une personne qui a les yeux bandés, devant un énorme arbre, délions le bandeau et demandons lui de décrire ce qu’elle voit. Elle décrira certainement le tronc, l’écorce, peut-être des branches si elle peut toucher, la terre ou ses racines et c’est normal puisqu’elle ne voit que ça. Peut-être sentira-t-elle de la mousse, une chenille… en levant les yeux le ciel bleu…

Si nous lui demandons de décrire la forêt qui est derrière sans bouger de devant l’arbre, il est fort probable qu’elle demande ‘quelle forêt’ ? Et même d’ajouter, ‘Il n’y en a pas ! De quoi parlez-vous ? Vous inventez ou vous mentez… !’
Et elle aura raison dans ‘sa’ vision limitée des choses.

Nous ne voyons que ce que nous nous permettons de voir, selon nos limitations.

Pour le pouvoir d’attraction pour tout, et celui d’attirer le bonheur, c’est la même chose.
La personne qui est devant l’arbre de ses souffrances, de ses colères, frustrations, deuils ou autre énergie de peine, ne peut pas imaginer que le bonheur existe et même qu’il peut être immense, et qu’il suffit parfois de faire un ou deux pas de recul pour l’apercevoir.

Accepter qu’il puisse y avoir un autre monde différent et meilleur, est une grande preuve d’intelligence cosmique et d’amour pour la vie.

Les yeux sont justes les organes qui transmettent des informations au cerveau qui, à son tour, vient former des images. Tout est illusion, axé sur notre capacité à accepter ou interpréter les codes reçus.
C’est pour cela que nous pouvons voir certaines choses mais que notre cerveau l’interprète différemment.

Notre cerveau peut nous faire croire à des vérités qui ne sont pas ! Notre interprétation peut être vraiment fausse et nous pensons être dans la réalité et ceci en fonction de nos acquis intellectuels.

Il existe des centaines d’illusions d’optique, telle que celle-ci qui dérangent l’entendement normal de la pensée cartésienne.

Ce dessin plat, parait pourtant être en relief :

De la même manière, dans la vie, nous occultons ce qui n’est pas accepté et nous privilégions ce qui l’est, pensant qu’il n’y a rien d’autre.

Un exemple : Il y a quelques temps, je demandai à une amie de me passer «la grande tasse» pour prendre le thé. Elle ouvrit le placard, prit la grande tasse, la mit de côté, puis me donna une autre tasse plus petite placée derrière.
Je lui demandai pourquoi je n’avais pas droit à la ‘grande’ tasse.
Elle me répondit : quelle tasse ?
– Celle que tu viens de prendre et de mettre de côté !
– ‘Je ne l’ai pas vue’ !
– mais tu viens de la toucher et de la mettre de côté… !
Et là… elle me dit ‘ça’ ? Ce n’est pas une tasse, c’est trop grand !

Son cerveau qui n’avait jamais vu de tasse aussi grande, n’avait pas enregistré cette possibilité.

Nous faisons pareil pour plein de choses.

Nous ne voyons pas tout. Nous voyons uniquement ce qui rentre dans notre conception, dans notre champ de possibilité.
L’œil transmet l’information de ce qu’il voit mais le cerveau ne comprend pas l’info.

Le bonheur est visible… il suffit de regarder autour de soi, il est généreux et partage avec joie.

Alors un peu de recul, un changement de fréquence, et il apparaît !

Que le bonheur soit !

Joéliah/lejardindejoeliah.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *