L’Amour est partout et tout près de vous, apprenez à le reconnaître

L’Amour est partout et tout près de vous, apprenez à le reconnaître

Non, l’Amour n’est pas qu’un concept philosophique, ni une idéologie d’illuminés, pas plus qu’un idéal inatteignable ou une abstraction intellectuelle, non.

L’Amour n’est pas uniquement ce sentiment amoureux impermanent bien que nos amours humains en soient l’émanation. L’Amour n’est pas non plus uniquement un objet de méditation pour l’invocation d’énergies de hautes fréquences, bien qu’il en fasse partie.

En fait il y a plus d’Amour autour de nous et en nous que nous sommes en capacité de le voir. L’Amour n’est pas seulement un nom masculin, l’Amour est.

Ces temps difficiles que nous traversons, et j’entends par « nous » l’ensemble du Vivant sur Terre, amènent à accepter par lassitude, par découragement, par colère, la présence en nos cœurs du non-amour.

Dans ce monde relatif, l’Amour peut être compris en faisant l’expérience de son contraire, le non-amour et c’est souvent dans la difficulté que nous rencontrons nos plus grandes vérités. Aujourd’hui, sur Terre, il y a beaucoup de non-amour . Comme on l’eût dit, « Le vieux monde se meurt, le nouveau est lent à apparaître. Et c’est dans ce clair-obscur que surgissent les monstres ». A l’heure où l’Humanité rencontre ses plus viles aspirations, bâties sur nos légendes et nos fantasmes morbides, il est facile de se laisser prendre au piège du non-amour. Le non-amour est plus profond que la haine, la violence ou la colère. Car même dans ces passions une forme d’amour peut naître. Le non-amour est tel un feu qui s’éteint, qui se glace et se fige.

Mais ces passions dévorantes ne peuvent être que le fruit de notre monde relatif, si petit, si éphémère, si fragile. Ce monde relatif qui s’agite frénétiquement n’est pas plus réel que le reflet de la lune sur l’eau. Il est le reflet de nos esprits embrumés, la projection de notre propre non-amour sur l’écran de notre conscience collective.

Mais n’oublions jamais que par-delà cette agitation superficielle qui n’a pas plus d’importance qu’une petite étincelle dans le ciel infini de l’Univers, existe une énergie qui nous lie les uns autres, de la même manière qu’elle fait danser les étoiles et tournoyer les galaxies pour l’éternité. C’est l’Amour.

Rappelons-nous que cet Amour sort de toutes nos conceptions, tant bien que nous lui attribuons le mot le beau de notre langage qui reste malgré tout une bien inexacte description de l’indicible. L’Amour est cette force créatrices qui nourrit et répare, qui guéri et transforme. Dans L’Amour rien ne meurt jamais, sauf peut-être l’Ego.

L’Amour est indicible, mais on peut le voir et le sentir car il s’exprime de toutes les manières, il est le rire d’un enfant, le bruit des feuilles agitées par le vent, la forme des nuages, le souffle de notre bien aimé mais il est aussi l’orage qui éclat un soir d’été, les larmes salvatrices qui coulent sur nos joues, la bienveillante guidance qui se cache derrière un obstacle d’apparence insurmontable.

L’amour revêt bien des aspects, il est un arbre majestueux, un oiseau posé sur le rebord de notre fenêtre, mais il est aussi ce démuni qui demande notre aide, ce vieillard esseulé, notre maman. L’Amour est dans la paume d’une main tendue. L’Amour façonne et donne la vie. Mais l’Amour est aussi ce que l’on ne voit pas, la fraicheur de l’aube, le parfum d’une fleur, l’énergie qui se dégage de notre corps, ou encore cette intuition qui nous saisie et nous guide. L’Amour est ce grand chêne qui abrite la vie. L’Amour est cette biche qui protège son petit au prix de sa vie, c’est cette maman qui embrasse son petit enfant.

L’Amour est cet élan de vie qui nous anime comme il anime chaque étoile de l’Univers. L’Amour est ce fruit mur qui tombe de l’arbre et que les éléments de la Nature ont conspirés à créer pour nous nourrir. Du plus petit grain de sable emporté par le vent, jusqu’à la lumière qui nous parvient du soleil, tout est Amour. Seules nos projections mentales, nos croyances et nos émotions destructrices créent du non-amour.

Observez un enfant ou un animal qui n’ont pas été encore conditionnés, vous remarquerez qu’ils ont des gestes d’amour spontanés. Combien de temps faut il a un petit enfant pour qu’il sourit à un inconnu ? Surement quelques secondes. Avez vous observé comme la Nature protège ses habitants et lui donne toujours le meilleur. Avez vous déjà vu ces oiseaux qui s’aiment pour la vie? Ces dauphins qui sauvent des plongeurs? Ce petit ourson enlacé par sa mère, protégé du froid? Cet éléphanteau que tout le troupeau attend patiemment sur le chemin? Cette perfection dans les écosystèmes naturels qui restent en parfait équilibre…

L’Amour est le mode par défaut de l’ensemble du Vivant mais nous l’avons oublié. Plus que jamais, souvenons-nous en car choisir de reconnaitre en toute chose l’Amour de l’Univers, permet d’entrer en résonnance avec ce qu’il y a de plus élevé. Cela revient à choisir de projeter sur l’écran de notre conscience collective le plus beau, le meilleur de nous-mêmes.

Notre monde a besoin que l’on reconnaisse cet Amour déjà présent dans chacun de nos pas, dans chacune de nos respirations. En respirant, nous pouvons prendre conscience que nous inspirons une partie du Tout et nous lui rendons une partie de nous. Dans cette interaction permanente avec le monde réside un joyau de compréhension de la Vie et de l’Amour. Respirer en conscience quelques instants par jour revient à reconnaitre l’interdépendance de toutes choses et du lien d’Amour qui nous unie tous les uns aux autres, humains, animaux, végétaux, ciel, terre, cosmos.

La méditation est un moyen de clarifier l’esprit et ainsi de le rendre plus perméable à l’Amour. Un esprit clair est en alignement avec les grandes lois du cosmos. Tout comme la méditation, la gratitude au quotidien pour toutes les bénédictions mais également pour les difficultés que l’on rencontre, permet d’accepter ce qui nous arrive. Dans cette acceptation naît l’Amour.

Ne doutez jamais que l’Amour est ici et là, il est l’énergie qui fait se mouvoir vos jambes, il est dans chacun des battements de votre cœur. Il est la parfaite synchronicité de l’Univers. Ne vous laissez pas emporter par les malheureuses tribulations du genre humain. Ne les laissez pas éteindre ce feu en vous.

Rappelez vous toujours que l’Amour est immanent et transcendant, il est dans l’infiniment petit, au cœur de chacune de vos particules élémentaires, et dans l’infiniment grand, par-delà les étoiles et les galaxies, l’Amour est.

https://meditations-magazine.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *