L’amour, union consciente et éternelle en tant que présence divine

L’amour, union consciente et éternelle en tant que présence divine

« Ne vous coupez pas de l’amour parce que vous avez été blessé dans le passé. Ne laissez pas la peur vous cuirasser. En chacun de nous, la blessure vient du manque d’amour et des émotions qui l’accompagnent.

C’est le passé. Laissez le partir. Ne faîtes l’amour que lorsqu’il y a assez d’amour pour pouvoir être intègre et présent l’un à l’autre.

Ne tombez pas amoureux. Soyez dans l’Amour.

Tomber amoureux, c’est fermer les yeux, vous couper de votre belle conscience et entrer au pays des rêves alors que vous êtes éveillé.

Soyez plutôt dans l’amour.

Soyez toujours en amour quand vous aimez. Car aimer et maintenir l’amour frais et neuf demande une très grande vigilance, une très grande présence. L’amour ne connaît pas de fin.

En faisant l’amour de façon juste, sans complaisance pour vous-même, sans recherche de satisfaction émotionnelle ou de gratification personnelle, vous allez vous approcher de la conscience ou de l’amour lui-même, et de l’union consciente et éternelle des principes masculin et féminin en tant que présence divine »

Barry Long
https://lejardindejoeliah.com/2017/09/21/lamour-2/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *