L’art de motiver les autres

L’art de motiver les autres

Il y a des jours où les espaces que nous fréquentons sont occupés par des personnes plongées dans des océans d’émotions négatives. L’un d’entre eux est le travail. Que ce soit car nous sommes responsables d’une équipe ou même chef-fe d’entreprise, il est de notre devoir d’essayer de «regonfler le moral aux troupes». Mais comment influer sur les autres dans ce sens ? Grâce à l’art de motiver les autres.

Même s’il est d’abord indispensable de se concentrer sur soi-même -il serait impossible de motiver une équipe si nous ne le sommes pas nous-même-, et de devenir le/la garant-e du rendement d’un groupe, il faut toujours rester très attentif-ve aux émotions qui émergent de ce groupe. N’oublions pas que la motivation d’un groupe est intimement liée aux émotions qui y prédominent.

«Se réunir est un début; rester ensemble est un progrès; travailler ensemble est la réussite.»
-Henry Ford-

Améliorez l’interaction avec votre équipe

Vous voulez faire ressortir le meilleur des personnes que vous avez autour de vous, et vous souhaitez les pousser vers l’avant car vous savez ce qu’elles peuvent donner. Mais, il y a beaucoup de raisons pour lesquelles elles freinent des quatre fers et même commencent à avancer à reculons. Le résultat commence alors à s’éloigner du résultat espéré. Un projet peut être rejeté, un problème familial peut occuper les pensées à tout moment…

L’art de motiver passe par le fait d’identifier les difficultés qui surgissent, inévitables dans tout projet, et auxquelles il faut faire face. Pour que cette identification soit possible et advienne, une bonne communication est nécessaire. Une interaction qui se base sur le respect, mais qui stimule en même temps l’assertivité et l’expression des opinions de chacun-e.

Les chef-fe-s n’ont pas toujours raison. Les personnes qui travaillent avec nous peuvent aussi voir les choses d’une autre perspective. Il est donc positif que toutes les opinions soient écoutées pour que tout le monde se sente partie prenante du projet. De plus, écouter ce que pensent les autres, comme les managers, apporte toujours d’autres perspectives aux problèmes qui sévissent : des perspectives que, depuis notre bureau, nous n’aurions pas pu entrevoir.

Motiver se fait «à chaud»

À quoi cela sert-il de disputer un enfant s’il a fait une bêtise la veille ? Concernant l’art de motiver, c’est la même chose. La motivation doit se faire au moment exact où elle est nécessaire. En tant que responsable d’une équipe, nous devons donc toujours être alerte pour détecter les instants propices où notre intervention «motivatrice» peut avoir un effet majeur.

«La motivation est le combustible du cerveau.»
-Anonyme-

Ouvrez bien les yeux car sinon vous ne pourrez pas vous rendre compte de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas. Renforcez, avec des mots, ce que vous trouvez pertinent et écrivez les choses pour maintenir une certaine constance. Sachez qu’établir une sorte de boussole aidera votre équipe à honorer toutes les étapes que vous lui préconisez et mettra en relief tout ce qui a permis d’atteindre un objectif lorsque celui-ci est atteint. Cela aura des répercussions positives sur la motivation du groupe et sur la vôtre.

Donnez de l’espace aux autres

Motiver n’est pas la même chose que faire pression. Parfois, nous confondons ces deux termes et c’est pour cela que nous n’obtenons pas les résultats attendus. En tant que chef-fe d’équipe, vous avez la responsabilité de dicter les étapes qu’il faut suivre, les règles qu’il faut respecter et le rythme de travail nécessaire pour atteindre l’objectif décidé.

Une fois que tout est clair, il est important de donner de l’espace aux personnes de votre équipe. Leur permettre d’établir leur propre rythme de travail, de respecter les échéances, de s’efforcer d’y arriver et de faire en sorte que leur motivation ne baisse pas. Vérifier et les aider dans ce qui les bloque, sans pour autant les soumettre à une pression excessive en leur rappelant systématiquement ce qu’ils auraient déjà dû faire.

Une équipe travaille pour un but commun, et chacun des membres doit être responsable de ses devoirs. Si, en tant que travailleur-se, vous savez ce que vous devez faire et que vous avez pris un engagement, il est très probable que vous vous sentiez motivé-e. Cependant, si en plus de toute cette responsabilité, le/la manager vous épuise, vous rappelle les échéances, vous harcèle de questions sur l’avancée du projet, ne souligne pas le positif et ne se concentre que sur le négatif, vous vous démotiverez.

Prenez des mesures créatives

L’épuisement physique et mental peut être contre-productif dans l’art de motiver. C’est pour cela qu’il est nécessaire, aussi, de se reposer. Car parfois, le travail devient un supplice. Avec une bonne gestion de notre énergie mentale, nous pouvons réussir à le rendre presque divertissant. Pour arriver à ce point, il est indispensable de mettre en avant les possibilités créatives qui permettent de s’amuser au travail, sans oublier la responsabilité.

Que faire pour cela ? On peut par exemple s’arrêter pendant 10 minutes et aller prendre un café. Vous êtes le/la chef-fe de l’équipe et vous savez qu’un moment de relaxation ne diminuera pas le rendement, bien au contraire. Se détacher du projet est très positif. Cela permet de libérer les tensions, d’interagir et de rire, ce qui est aussi important dans le travail.

Vous pouvez également proposer un tour de table de blagues ou d’anecdotes pendant 5 minutes, ou une sieste courte, que l’on connaît mieux sous le nom de powernap. Il n’est pas nécessaire d’aller quelque part. Dans le bureau, dans l’espace de travail, vous pouvez permettre un repos agréable et imprévu pour récupérer de l’énergie et se revitaliser. Cette habitude, bien réalisée, favorise aussi une bonne ambiance de groupe et donne des informations sur la manière dont chacun-e se sent, au-delà de la sphère professionnelle.

«Peu importe le nombre de fois où vous vous trompez et avec quelle lenteur vous avancez. Vous êtes toujours bien devant ceux qui n’essaient même pas.»
-Tony Robbins-

Communiquer avec l’équipe, s’intéresser à ce qui arrive aux personnes dans la vie, leur donner de l’espace et briser les schémas est très important dans l’art de motiver. L’objectif ? Que chacun puisse se divertir avec ce qui demande un grand sérieux et un grand engagement. Cela semble presque impossible mais ça ne l’est pas. Ces petits conseils aideront votre équipe, et vous-même, à être préparé-e-s à aborder votre prochain objectif avec envie !

Lisez aussi : L’intelligence émotionnelle et ses bénéfices pour la santé

Image de Asquixio Devianart

https://nospensees.fr/lart-de-motiver-autres/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *