Le besoin de reconnaissance cache une grande peur

Le besoin de reconnaissance cache une grande peur

Beaucoup d’humains aiment se vanter, montrer ce qu’ils savent faire et qu’on les admire, même parfois pour un geste tout à fait normal.
« Regardez-moi, j’ai fait ceci, j’ai fait cela, je suis allez ici ou là’… les phrase fétiches sont ‘grâce à moi…’ et ‘sans moi…’

Le besoin de reconnaissance est souvent lié au sentiment d’avoir été abandonné, la peur d’être seul devient un gouffre au fil des années et ces personnes ont toujours besoin d’être entourées pour se sentir important.

D’ailleurs elles savent attirer autour d’elles une cour de personnes souffrant de la blessure du rejet qui ont besoin de se sentir importantes et attachées à une autre. Cela peut faire des couples qui durent dans le temps car chacun comble sa peur par l’action de l’autre.

Ces personnes se font beaucoup d’amis rapides qui disparaissent souvent aussi rapidement qu’ils sont arrivés dans leur vie car dès que ces amis ne répondent plus présents ou s’intéressent moins à elle, s’ils descendent dans l’échelle de valeur de l’intéressement, ils sont virés rapidement.

La blessure d’abandon est souvent liée à celle de la trahison… et si la personne a en plus une belle énergie d’humiliation, le pauvre ami devient rapidement un ‘pourri’, ‘nul’ ou un ‘moins que rien’ qui ne vaut pas le coup d’être connu.

Celle ou celui qui sait reconnaitre ces comportements doit prendre du recul et rester ferme dans une relation avec ces personnes toxiques pour ne pas se faire happer ou jeter et rester dans une relation neutre.

Observez-vous. Observez si vous avez ce comportement pour le libérer en guérissant ce besoin de combler une peur de la solitude, et observez aussi si dans votre entourage, vous avez des personnes souffrant « d’abandonite aigüe » – souvent très imposantes, prenant de la place, se rendant intéressantes dans un domaine, parlant fort ou devenant obèses pour se faire remarquer.

On peut imaginer que c’est de l’orgueil ou de la vanité, et c’est simplement la manifestation de la peur de la solitude et le manque de valorisation reçu dans l’enfance qui manifeste cela. La peur de ne pas être l’enfant chéri ou l’expérience d’avoir perdu un parent aimé, l’expérience d’avoir été placé loin de sa famille et d’être resté loin des siens. Le fait d’avoir été dévalorisé au détriment d’un frère ou d’une sœur peut aussi créer cette réaction. Il y a de multiples causes.
En travaillant sur le développement de la confiance en Soi et au vrai Soi (rayon bleu), sur sa valeur et celle des autres (rayon blanc) et sur la paix intérieure (rayon rubis et or), ces comportements peuvent changer.

Chacun est important et a un rôle unique a jouer sur cette Terre.
En reconnaissant cette spécificité et sa valeur, la guérison peut se manifester et la personne manifester pleinement sa vérité en harmonie avec tous.

En s’aimant telle qu’elle est et en devenant son meilleur ami, ou sa meilleure amie, la guérison se transforme en magie et la vie devient sereine et équilibrée.

Que le meilleur soit !
Joéliah – Http://lejardindejoeliah.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *