Le cœur karmique, géré par le thymus

thymus

Par Marie Lise Labonté

Au plus profond du chakra du cœur est logé un réceptacle, un puits d’amour. Tout comme le chakra de la base, qui porte l’énergie sexuelle, l’énergie de vie, l’’énergie spirituelle, tout comme le hara qui porte le soleil du midi, le cœur porte naturellement l’amour inconditionnel.

L’énergie qui siège dans le chakra du cœur est la joie pure, l’amour, la vie. Le chakra du cœur repose dans un vaste réceptacle qui contient trois cœurs fort importants.

* Le cœur physique,certes, avec ses portes, ses antichambres, ses chambres et son puits d’amour.
* Le cœur karmique, géré par le thymus. Ce cœur karmique contient les liens karmiques du cœur en relation avec les vies que vous avez choisi de retrouver dans cette incarnation.
* Le troisième cœur est le cœur spirituel. Le cœur spirituel est un nouveau chakra en développement chez la majorité des humains.Il est de plus en plus présent chez les êtres qui poursuivent une voie d’évolution dans le détachement pour atteindre la quatrième ou la cinquième dimension.

Ainsi, plus vous vous élevez dans les plans vibratoires de conscience, plus vous quittez les dimensions où siège l’attraction terrestre (la lourdeur terrestre), plus le cœur spirituel prend place et s’harmonise avec les autres cœurs (physique et karmique). Toutefois, pour ce faire, votre cœur karmique doit avoir libéré ses propres mémoires.

Le cœur karmique contient la mémoire de la blessure de votre incarnation.

Cette blessure est ce que votre âme est venue retrouver à travers son expérience de la famille terrestre : l’abandon, le rejet, la non-reconnaissance, etc. pour les transmuter. Ce cœur est aussi directement relié à votre karma, c’est-à-dire à la somme d’expériences de vos vies sur Terre. Le cœur karmique contient l’empreinte, cette mémoire, cette charge que vous avez manifestée de vie en vie en relation avec l’amour.

Le cœur karmique est logé directement dans votre thymus.

Physiquement, il est en relation avec cette glande ; énergétiquement, il est en relation avec la blessure karmique de votre âme. Ainsi, il est bon que le cœur karmique soit nettoyé pour permettre une libération de ses mémoires, beaucoup plus profondes et beaucoup plus cristallisées que celles logées dans votre cœur physique.

Le cœur physique transporte les mémoires douloureuses d’amour reliées à la vie que vous vivez présentement, à l’opposé du cœur karmique qui porte la mémoire de votre blessure fondamentale d’amour de toutes vos vies sur Terre. Toutefois, maints humains n’ont point conscience du cœur karmique, ils n’ont point nécessairement conscience de la douleur ou de la non-douleur, de la cristallisation ou de la non-cristallisation qui y sont localisées. Ceci demande une très grande perception des plans vibratoires pour établir le contact avec ce centre.

Le thymus est le cœur qui a choisi d’accepter la vibration de votre karma.

Le thymus est cette glande, non seulement terrestre, mais aussi vibratoire, qui aide le tout-petit jusqu’à la période de l’adolescence à bâtir ses systèmes, à bâtir ses corps, à bâtir sa force de lumière. Lorsque ceci est vraiment fait dans un système idéal de croissance sur Terre, l’adolescent est capable spirituellement de rencontrer sa douleur. Lorsque ceci a été omis, le thymus reste dans une surcharge, car il transporte encore la douleur karmique, la douleur de votre incarnation.

La surcharge du thymus ou du cœur karmique entrave la fluidité de la croix intérieure, dont la rencontre se fait à ce niveau dans le corps, et bloque la fusion entre les plans célestes et les plans terrestres.

Le réceptacle du cœur contient ces trois cœurs. Il est vaste. Il contient l’énergie d’amour directement reliée à la vie des poumons et à l’organe du cœur physique. Les poumons sont l’expression de « Je veux prendre la vie. Je veux recevoir la vie. J’aime la vie. Je mérite la vie. Je mérite d’exister. ». Il n’y a point de hasard dans le fait que les poumons soient logés dans le réceptacle du cœur, logés entre la gorge, le passage étroit, et le lac d’énergie du cœur. Les poumons respirent la vie, ils respirent l’amour. « J’ai le droit de m’aimer. Je m’aime. Je prends la vie. »

Le chakra du cœur fait le lien entre les plans célestes et les plans terrestres. Il fait le lien entre les chakras supérieurs qui se nourrissent des énergies des plans supérieurs de conscience, de la nourriture céleste, et les chakras terrestres qui se nourrissent des énergies des plans inférieurs de conscience, de la nourriture terrestre.

Vous êtes relié à la planète Terre puisque vous habitez la Terre.

L’énergie des chakras inférieurs est divine, ne la distorsionnez point. Reconnaissez la divinité de chacun des mouvements d’énergie en vous et transcendez-les.

Élevez-les dans le cœur.

Spiritualiser la matière (chakra de la base) se fait à travers l’énergie de l’amour.

Choisir d’agir dans l’amour (chakra du hara) se fait à travers l’énergie de l’amour.

Transcender l’action des chakras se fait en les accueillant et en les reconnaissant à travers l’amour.

Ainsi, vous continuez d’élever toutes les vibrations en vous et vous les amenez dans votre cœur. Le cœur est un réceptacle. Il peut vous prendre et continuer de vous élever …

Utilisez l’énergie de l’amour comme puissance de guérison. Utilisez l’énergie de l’amour comme puissance de transcendance. L’amour élève. L’amour vous rapproche du Dieu qui vous habite.

LOCALISATION

Ce chakra est localisé entre la gorge et le plexus, entre deux chakras qui sont logés dans un resserrement ou un étranglement de votre enveloppe physique. Par contre, le chakra du cœur est un réceptacle reposant dans ce lieu de votre corps qui est fort vaste puisqu’il peut contenir trois cœurs.

Toutefois, comprenez-vous que pour que les chakras supérieurs (gorge, conscience, couronne) soient bien harmonisés, il faut que le cœur respire l’amour ?

Pour que la gorge exprime la parole d’or, elle ne peut point être séparée de l’énergie du cœur. Pour que la conscience s’unisse à sa divinité, il faut qu’elle soit unie à l’énergie du cœur. Il en est de même pour les chakras inférieurs (plexus, hara, base). Pour décristalliser les émotions, pour qu’elles deviennent d’or, il faut que le plexus soit uni au cœur. Pour que le pouvoir dans le hara devienne transpersonnel, il faut que le hara soit harmonisé avec le cœur. Pour élever, transcender et spiritualiser l’énergie de la base, il faut que le chakra de la base soit uni au cœur. Et vous y êtes.

Ainsi, vous avez trois chakras primaires qui sont en quelque sorte des cœurs. Vous avez le cœur qui est le cœur, vous avez le hara que nous définissons comme étant un cœur terrestre, et vous avez la conscience que nous appelons le cœur de la divinité. C’est pourquoi le chakra du cœur est à la croisée des chemins, ce que nous appelons « la croix intérieure ».

• La croix intérieure

Le chakra du cœur a pour fonction et localisation « la croix intérieure ». Dans sa vibration, il aide à unir les plans célestes et les plans terrestres. Le chakra du cœur est un chakra humble, souple, aimant, permettant la fusion entre les énergies provenant de la Terre et les énergies provenant du Ciel.

Le chakra du cœur est un filtre d’amour. Il contient en son centre l’amour inconditionnel. Il filtre tout ce qui n’est point aligné à l’essence de votre divinité, tout ce qui n’est point inconditionnel. Le chakra du cœur est capable, à travers ses chambres, ses antichambres, son réceptacle, son puits d’amour, de filtrer et d’élever le non-amour en amour, d’ajuster les vibrations célestes aux vibrations terrestres.

Vous pourriez être le plus grand dictateur, vous pourriez être celui qui a conquis le plus de territoires, si vous n’élevez point votre pouvoir personnel dans l’énergie d’amour du cœur, ce pouvoir ne pourra jamais être transpersonnel. Vous pourriez être le plus grand voyant, le plus grand médium, le plus grand prêtre, guidant maints et maints rituels, si vous n’unissez point votre conscience au cœur et ne transformez point le pouvoir personnel de la voyance, le pouvoir personnel du grand prêtre, le pouvoir personnel du médium, en un pouvoir de conscience transpersonnel, vous ne servez point l’évolution de votre âme, vous ne servez point l’humanité.

Et si vous tentez de faire descendre les plans célestes sur cette planète, si vous le faites à travers le pouvoir personnel ou à travers la conscience personnelle, vous allez créer une distorsion des plans célestes avec les plans terrestres. C’est pourquoi le seul et unique chemin de l’union et de la fusion du céleste au terrestre, est l’énergie du cœur. Tous les maîtres savent ceci. Telle est l’expérience du maître: l’amour inconditionnel.

Lorsqu’elles s’incarnent sur la planète Terre, les âmes choisissent de rencontrer les blessures pour s’élever à travers la densité terrestre et rejoindre, dans l’incarnation, l’amour qui est là, dans la profondeur de l’Essence de l’âme.

Ainsi, l’évolution sur la planète Terre est parsemée d’épreuves qui touchent l’amour, qui touchent la reconnaissance de qui vous êtes, le respect profond de qui vous êtes et le respect des autres. La chaîne d’amour universel en est le lien.

C’est pourquoi ces trois cœurs (hara, cœur et conscience) peuvent être totalement unis dans l’énergie de l’amour. Le chakra du cœur est le centre permettant l’union des plans célestes et des plans terrestres dans l’énergie de la vie, l’énergie de l’action juste, l’énergie de l’enracinement et l’énergie de la conscience divine unifiée à la Terre.

Il vous sera donné de plus en plus, sur votre chemin de la maîtrise de votre vie, de rencontrer des êtres qui ne se nourrissent que des plans supérieurs, disant canaliser l’énergie christique, disant canaliser l’énergie d’amour. Toutefois, ces êtres se promènent sur le plan terrestre, prêchant la parole soi-disant divine, mais leur cœur est fermé. Ils ne sont point capables d’aimer inconditionnellement leur voisin. Ils ne sont point capables d’aimer inconditionnellement la foule se présentant à eux. Ils ne sont point capables de s’aimer inconditionnellement. Ils évitent de rencontrer leur douleur. Ils évitent de rencontrer ce pourquoi ils se sont incarnés. Ces êtres ne s’enracinent que dans les plans célestes, croyant transmettre la parole divine, dénuée d’amour. Ils se nourrissent des capacités psychiques des êtres qui viennent les entendre. Nous élaborerons sur ce phénomène dans le chapitre sur le cœur de la conscience divine (le chakra de la conscience).

Ce que nous tentons de vous dire c’est : n’oubliez point votre cœur. Vous avez reçu maintes initiations, vous avez reçu maints exercices vibratoires, vous avez reçu maints enseignements de nous et de bien d’autres maîtres. Vous pourriez décider de quitter ce lieu en cette journée et croire que ceci est suffisant; non point. Vous êtes le canal de ces enseignements; permettez-nous de contempler votre cœur, permettez-nous de vous dire que la seule façon dont ces enseignements pourront atteindre le cœur des autres humains, c’est à travers votre propre cœur.

Depuis des années, maints d’entre vous nous ont questionnés et nous ont dit : « Vous dites que nous sommes Dieu, comment pouvons-nous expérimenter ce Dieu ? « La réponse est fort simple : aimez. Lorsque vous aimez, vous vous fusionnez à la divinité. Lorsque vous utilisez le réceptacle du cœur, ce vaste lac d’énergie contenant les trois cœurs (physique, karmique, spirituel), lorsque vous utilisez la force des cœurs, lorsque vous aimez, vous êtes Dieu. L’énergie de l’amour vous élève. L’énergie de l’amour vous purifie, l’énergie de l’amour vous guérit, elle décristallise. Et l’énergie de l’amour vous unit.

Dans l’histoire de cette planète, il est aisé de retrouver maintes anecdotes où l’énergie de l’amour a créé le miracle, où les êtres ont élevé le taux vibratoire par la prière, par la transmission de l’amour, par la transcendance d’un état inférieur de conscience, par la puissance de l’amour et de la prière. Ils ont ainsi aligné cet état avec l’essence de l’être, l’état naturel de l’être, le divin de l’être. Vous avez été témoin, dans l’histoire de la planète, d’humains qui se sont regroupés pour prier; utilisant la force du groupe, la force de l’amour du groupe, ils ont eu l’impression de manifester des miracles.

Il se peut que vous pensiez qu’il est miraculeux de voir ainsi agir la force de l’amour. Nous vous disons: « Ceci est normal ».

La puissance de l’amour est incommensurable. L’amour guérit. Pour les humains qui sont situés dans une dimension basse, être témoins d’une guérison est un miracle, car ils ne croient point à l’amour. Ils n’expérimentent point l’amour.

Toutefois, les êtres qui, en se regroupant, ont prié, ont utilisé la force de l’amour et de la lumière, ont tout simplement manifesté, non point un miracle, mais l’amour par la puissance de leur divinité. L’espace d’un instant, ils ont oublié leur ego, leur personnalité, leur souffrance; ils se sont élevés par la force de l’amour et ils ont canalisé leur divinité. Ils se sont fusionnés à Dieu et ils l’ont manifesté. Ainsi, vous avez toujours su comment guérir.

Vous avez ce pouvoir. Cette manifestation dont vous avez été témoin dans l’échelle du temps terrestre est tout simplement la capacité de l’amour à spiritualiser la matière, à guérir les cristallisations d’énergie, à élever les cœurs et à manifester l’amour.

Le chakra du cœur fait le lien entre la Terre et le Ciel et ce lien n’est point le moindre. Il est le lien qui élève.

Où iriez-vous sans l’énergie du cœur ? Dites-nous ! Quelle serait votre vie de maître sans l’énergie du cœur ? Quelle serait votre vie d’âme incarnée sans l’énergie du cœur ? Quelle serait la planète Terre sans l’énergie du cœur ?

L’amour élève. L’amour n’abaisse point. L’amour vous unit à Dieu. Vous devenez Dieu lorsque vous aimez, vous en faites l’expérience en direct. C’est pourquoi il est si important pour votre planète Terre de purifier l’énergie du cœur et des cœurs, d’assumer l’amour qui siège dans le chakra du cœur et de ne point le laisser dormir. Assumer l’amour est choisir de guérir son cœur pour ainsi éliminer tout ce qui n’est point amour dans l’amour.

• L’amour inconditionnel

Le réceptacle d’amour logé dans le chakra du cœur physique est un lieu puissant de transcendance, car cet amour est inconditionnel. L’amour inconditionnel guérit et transcende tout sur son passage. Ceci est la seule énergie, le seul amour qui existe dans l’univers divin, dans l’univers terrestre qui soutient le divin.

Toutefois, lorsque vous contemplez la planète Terre vivant dans la troisième dimension, lisez-vous l’amour inconditionnel ? Non point !

Car la race humaine qui, en ce moment habite la planète Terre, ces âmes qui ont choisi de se rencontrer dans l’incarnation, ont profondément peur de la douleur; elles ont peur de recevoir l’initiation du Sacré-Cœur, elles ont peur d’utiliser leur douleur pour s’élever vibratoirement, elles ont peur de la douleur des autres. Elles ne sont point capables de côtoyer la maladie et la souffrance qui existent sur la planète Terre.

Vous ne pouvez point vous élever, vous ne pouvez point changer de plan vibratoire si vous n’accueillez point la douleur que transporte la planète Terre, si vous n’accueillez point votre douleur. Cette douleur existe, vous avez choisi de la retrouver non point pour en être victime, non point pour accuser l’autre ni projeter votre haine et votre souffrance et votre rage, non point pour vous nourrir de ressentiment, non point pour fermer votre conscience à Dieu.

Vous avez choisi de rencontrer votre douleur et vos blessures pour les élever, les transcender, les offrir à la Source divine et ainsi devenir un réceptacle d’amour inconditionnel.

Vous ne pouvez point aimer l’autre sans reconnaître sa douleur.

Nous vous donnons l’exemple du maître qui prêche un système de croyances tout en évitant de regarder son propre système de croyances. La parole ne peut point être d’or si elle ne provient point de l’énergie du cœur.

Êtes-vous prêt à utiliser l’amour inconditionnel logé dans le réceptacle de votre cœur pour transcender vos douleurs, vos blessures ?

Êtes-vous prêt à guérir ce qui n’est point l’amour, à guérir le non-amour ?

Nous vous demandons de devenir, à l’instant présent, conscient de l’énergie de votre cœur. L’énergie de l’amour inconditionnel, de l’amour universel et de l’amour transpersonnel est l’énergie qui guérit tout ce qui n’est point amour.

Vous n’avez qu’à vous abandonner à cette énergie de vie. Lâchez prise et permettez-vous d’aimer. Permettez-vous d’ouvrir votre cœur et contemplez, contemplez… le chakra de votre cœur, contemplez le paysage devant vous. Contemplez tout ce que vous voyez faisant partie de la planète Terre et accueillez. Accueillez les autres dans votre cœur. Permettez-vous de vivre l’expérience christique, et comme le Christ en vous, accueillez la planète Terre.

. La vibration christique

Vous portez en vous-même le Christ. Il est urgent que vous vous éveilliez à cette conscience christique non point à l’extérieur de vous, mais bien en vous. Il est important que vous naissiez, que vous renaissiez, que vous reconnaissiez à nouveau que, en ce moment…, vous portez en vous la conscience christique.

Cette conscience christique n’est point unique aux maîtres: elle est dans chacune des entités terrestres qui habitent la planète Terre. Toutefois, chez beaucoup d’entre vous, cette conscience christique dort. La vibration christique est fort puissante sur Terre. Toutefois, sa plus grande puissance est en vous.

Maints d’entre vous attendent à nouveau le Christ, vous attendez qu’une âme s’incarne pour sauver la planète et vous espérez ne point manquer ce rendez-vous cette fois-ci. Cette question nous a été maintes fois posée. Nous avons répondu que, certes, il y aura quelques âmes dont la mission… sera de venir donner un grand coup d’aile à la planète Terre. Ces âmes s’incarneront. Elles ne sont point le Christ sauveur, car le Christ est en vous. Il n’est point à l’extérieur de vous en ce sens identifié dans un sauveur. Il est en vous. Il est dans le réceptacle des cœurs; là se loge la vibration christique. Le Christ est amour. Le Christ est amour.

En ce moment, vous êtes dans la vibration christique.

Ne résistez point à cette vibration. Ne tentez point de la combattre. Ne tentez point de comprendre intellectuellement le Christ. Ne tentez point d’analyser cette vibration, vivez-la, recevez-la. Allez la puiser dans l’énergie de votre cœur et demandez-lui de vous aider, demandez à cette vibration de vous aider dans la guérison de votre cœur, dans la purification de votre cœur. Tout comme vous êtes divin, vous êtes aussi christique.

Il n’y a point de séparation entre le Christ, Allah et Bouddha. Les humains ont créé la séparation, car les humains séparent leur cœur. Leur cœur aime individuellement, possessivement, avec condition.

Demandez dès maintenant de purifier votre cœur. Allez purifier la maison de votre cœur. Enlevez les poussières avec un petit balai. Enlevez les toiles d’araignée. Ouvrez les volets. Laissez le prana pénétrer dans votre cœur. Laissez vos poumons devenir joyeux. Nettoyez la maison de votre cœur. Créez des couleurs très vivifiantes dans votre maison. Nettoyez ce qui appartient au passé. Et ainsi, il sera aisé pour vous de contempler la flamme de vos trois cœurs, la flamme christique, la flamme divine.

En cette journée d’amour et de lumière, à travers l’énergie du cœur, nous vous invitons à purifier votre cœur, à y faire le ménage, à nettoyer son réceptacle, sa maison, à y créer un autel de méditation et de prière. Laissez la joie sortir par les volets, les fenêtres. Laissez la joie irradier à l’intérieur et à l’extérieur de cette maison.

DYSFONCTIONS

. L’amour conditionné

Plus votre planète évolue en ce moment, plus il est urgent que le cœur retrouve sa capacité naturelle de transcender le non-amour et de partager l’amour sans condition.

C’est pourquoi lorsque vous nous demandez : « Comment pouvons-nous aimer inconditionnellement, nous n’avons jamais reçu cet amour inconditionnel ? « , nous vous répondons que cette question provient de l’ego, car l’ego fonctionne dans une règle de deux. « Donne-moi ceci et je pourrai te donner cela » : règle de deux de l’ego. « Je n’ai point reçu l’amour inconditionnel, je ne peux point aimer inconditionnellement » : règle de deux de l’ego. Et ceci est une pure illusion. Certes, si vous maintenez cette croyance, vous ne pourrez jamais puiser dans le réceptacle d’amour qui existe en vous. Autres règles de deux de l’ego : « Aime-moi inconditionnellement et je pourrai t’aimer inconditionnellement ». « Cesse d’être attaché à moi et je pourrai me détacher de toi » : règle de deux de l’ego. Ceci ressemble à la parole de la victime.

Élevez-vous au-delà de cette vibration, s’il vous plaît, car ceci est sans fin … ceci est sans fin … ceci est sans fin. La seule référence d’amour qui existe pour plusieurs d’entre vous est celle d’un amour conditionnel, un amour d’attente, créant des attentes, créant la possession, créant l’illusion du pouvoir, créant l’illusion du contrôle, créant l’illusion d’une sécurité. Attention, car ceci est vibratoirement de l’asservissement à l’opposé de la liberté même de votre essence !

Si vous désirez détruire un être humain, aimez-le conditionnellement et ainsi vous pourrez retenir ses ailes d’évolution. Si un être humain choisit de se détruire, il n’a qu’à accepter de se laisser aimer conditionnellement.

L’amour conditionnel est le non-amour.

« Comment est-il possible de ne point aimer conditionnellement »? Nous répondons immédiatement à cette question : « Élevez votre amour, ne le maintenez point dans l’attraction terrestre. Élevez votre amour ».

Comment vérifier si votre amour devient sans condition ?

À chaque seconde de votre existence, préparez-vous à tout perdre, ainsi il sera fort aisé de tout retrouver dans l’inconditionnel.

Si vous rigidifiez la base, vous ne pouvez point spiritualiser la matière. Si vous rigidifiez vos émotions, vous ne pouvez point les rendre d’or. Si vous rigidifiez votre action dans le hara, vous ne pouvez point élever cette action, et ainsi vous ressemblez aux dictateurs qui ont déjà existé. Il en est de même avec l’énergie du cœur. Si vous ne réussissez point à élever l’amour conditionnel et à le transcender en amour inconditionnel, vous allez le maintenir dans l’attraction terrestre (lourdeur terrestre).

Ceci exige de vous un très grand acte d’humilité, car se préparer à tout perdre est reconnaître que vous ne possédez rien, que toute idée de possession ou que tout ressenti de possession est un désir de prendre l’énergie dans l’autre, de le sauver ou de le persécuter.

Vous possédez dans le cœur assez d’énergie d’amour pour aimer la planète entière, pour l’aider à se guérir, pour vous guérir. N’est-ce point merveilleux ? Et cet amour inconditionnel est déjà présent en chacun, car n’oubliez point, vous êtes né profondément spirituel.

Vous transportez l’essence divine qui est pure énergie d’Amour. Que vous le croyez ou non, que vous le respectiez ou non, cette essence divine est inconditionnelle. Elle est en vous, elle est qui vous êtes. Et si vous cultivez la colère, l’essence divine ne vous quitte point. Il n’existe point de règle de deux pour l’inconditionnel. Ainsi, cette essence divine permet que le réceptacle de l’énergie de votre cœur soit constamment dans l’amour inconditionnel. Vous n’avez qu’à y puiser. Vous avez la force de l’amour.

Cette force n’appartient point qu’aux entités canalisées par un médium, qu’elles soient des maîtres illuminés, qu’elles soient des Anges, qu’elles soient des Archanges; non point. Ceci aussi est une illusion.

Certes, en leur présence vous ressentez la force divine, et ceci peut vous aider à vivre l’expérience que vous possédez cette force. Que faites-vous en présence du maître ? Que faites-vous en présence des Anges, des Archanges ou d’autres entités canalisées par les médiums ? Il se peut que vous leur donniez votre pouvoir et tentiez d’éviter de vous rencontrer. Vous dites: « Prenez la responsabilité de ma vie, prenez mon pouvoir, sauvez moi ».

Ainsi, vous vous détruisez, car vous avez peur de vous rencontrer vous-même. Vous avez peur de votre douleur. Vous avez peur de votre force d’amour.

• L’ombre

L’ombre est constamment présente. Plus le maître reconnaît les aspects d’ombre en lui-même, plus il est aisé pour lui de côtoyer l’ombre sans que l’ombre crée une invasion ou un déséquilibre des corps ou du système nerveux.

Certes, dans l’évolution d’un maître terrestre et même d’un maître non-terrestre, il y a toujours de grands tests.

Les grands tests sont la rencontre avec l’ombre. Vous appelez ceci un face-à-face. Un tel face-à-face est fort bien raconté dans la Bible: la vie du Christ.

Ces tests sont fort importants et vous les vivez par intermittence. Ils vous amènent à choisir, encore plus entre l’ombre et la lumière, car l’âme est constamment libre. Ces tests sont parfois une descente dans les enfers. Ceci est une expression toutefois, car la rencontre avec l’ombre bouleverse, que ce soit l’ombre en vous-même ou l’ombre à l’extérieur de vous.

Nous vous invitons à la vigilance. Le maître a à maintenir une vigilance constante, car le guerrier pacifique est vigilant. Le guerrier pacifique est constamment centré, constamment présent et ainsi, il n’est point pris par surprise. Le guerrier pacifique n’est point l’être qui s’affaisse, mais bien l’être qui vit dans l’équilibre de ses chakras; il sait que, d’une seconde à l’autre, il peut vivre le passage ou que, d’une seconde à l’autre, les plus grands tests peuvent se présenter à lui.

Toutefois, si le guerrier est dans l’orgueil de son cœur, il pourra certes être fort ébranlé.

Si le guerrier est dans l’humilité de son cœur, il reconnaîtra la force de l’ombre sans nécessairement se laisser atteindre par cette force; car sa plus grande protection est l’amour. Vous le savez, ceci est relié à votre cœur. L’ombre vient frapper à votre porte et vous lui répondez par l’amour, par le choix de la lumière. Pratiquez ceci, entraînez-vous à choisir à nouveau la lumière et à maintenir une vigilance dans la lumière.

Votre âme est libre. L’amour inconditionnel est libre de condition. Pour vous permettre de vivre votre essence, vous devez expérimenter la liberté. Cette liberté, votre liberté, est sans condition, sans condition sociale, sans condition familiale, sans condition personnelle. Ceci ne veut point dire que vous êtes dégagé de toute forme de responsabilité. Ceci ne veut point dire de ne point assumer votre incarnation. La liberté dont nous vous parlons en ce moment n’est point une liberté déracinée, non point.

Cette liberté est une expression dans la souplesse et dans l’humilité.

. Reconnaître ses blessures

Ainsi, nous savons qu’au plus profond de vous-même, vous avez tous cette même intention qui est d’évoluer, de suivre l’appel de votre âme dans cette fusion à la Source et de partager cette évolution avec tous les êtres qui existent sur votre planète. Et ainsi, de contribuer, de participer, de collaborer à l’élévation des vibrations que vit ce changement de siècle et de millénaire et d’aider votre planète dans sa propre désintoxication. Ceci ne peut point exister sans l’amour.

Guérissez vos blessures, il est urgent. Cessez de fuir la douleur. Permettez-vous de la ressentir puisqu’elle est là, qu’elle vous entoure. Ne vous attachez point à votre douleur, à travers l’expérience du ressentiment, de la colère ou de la tristesse. En toute humilité, reconnaissez que votre cœur est blessé et qu’il porte des blessures anciennes et même de nouvelles; nouvelles dans l’expérience de cette incarnation, toutefois anciennes comme répétition de modèles d’apprentissage que votre âme a choisi de retrouver dans cette incarnation.

Attention ! Toute la douleur que vous portez ressemble à la douleur de l’autre; elle n’est point supérieure ni inférieure. Pour retrouver l’état naturel du cœur, il faut accueillir la souffrance: votre souffrance et la souffrance qui existe tout autour de vous. Ne résistez point. C’est la seule façon d’élever les vibrations de votre planète, car même si vous transmettez les plus grands enseignements, les plus grandes théories de l’énergie ou de la physicalité, tous les êtres à qui vous enseignerez ont et expérimentent une douleur. Si, à travers des mots scientifiques ou des mots très simples, vous reconnaissez la vibration d’amour et vous transmettez cette vibration d’amour, peu importe votre discours, votre parole transportera l’amour inconditionnel. Que vous parliez des atomes, du cerveau ou de l’ongle du petit orteil, vous allez aider les autres à transcender leur douleur.

Ce que nous tentons de vous communiquer, c’est qu’un cœur pur attire la pureté. Toutefois, vous êtes libre. Vous avez le choix de remettre votre guérison à la prochaine incarnation. Vous avez le choix d’enseigner avec un cœur fermé ou avec un cœur libre. Vous avez le choix de vivre votre vie dans l’attachement à l’autre et la possession à votre douleur ou la vivre dans la légèreté de votre essence, semant tout autour de vous la liberté d’être, le non-jugement, l’accueil de ce qui est, agissant constamment dans une action de transcendance. Ainsi, des êtres voudront vous donner leur pouvoir et ils seront immédiatement renvoyés à eux-mêmes avec amour; vous aiderez ces êtres à s’élever dans la liberté, car si vous vivez sans attachement, vous n’avez point besoin de vous nourrir de l’autre. Cet inconditionnel seul vous nourrira. Cette fusion à votre essence vous nourrira.

Est-il possible pour vous, en cette journée, d’explorer la douleur des êtres qui habitent la Terre ? De bien enraciner vos vibrations ? De maintenir le plexus souple, le hara et la base souples ? Serait-il possible de repérer où sont vos attachements ? Où votre cœur est-il emprisonné ? Quels sont les barreaux de cette prison ? Pouvez-vous les nommer ?

Votre cœur est un réceptacle de transcendance; toutefois, vous n’avez point confiance en votre cœur.

Dans votre cœur siège une douleur : la douleur de votre incarnation, et vous n’osez point lui permettre de s’élever. Vous la projetez, vous vous fermez, vous tentez de la creuser, de l’enfouir et elle s’épanche dans les chakras inférieurs.

Vous tentez de fermer votre conscience et vous utilisez maints artifices, maints systèmes de croyances. Vous choisissez même de quitter la planète pour ne point la rencontrer. Vous dites à ceux et celles que vous rencontrez :  » La douleur existant sur la planète est beaucoup trop difficile, je vais quitter ». Et nous vous disons : « Ce n’est point la douleur à l’extérieur de vous qui est trop difficile à accueillir, c’est la douleur en vous que vous refusez de rencontrer. Contemplez votre douleur intérieure ! « .

Si vous choisissez la voie de la maîtrise, nous vous disons que vous ne pouvez point éviter cette douleur. Nous avons eu la permission de vous aider à la contacter. Le but de ce contact est d’élever votre souffrance dans l’énergie de l’amour et de la transcender, de lui redonner sa liberté, de la décristalliser. Alors votre cœur sera prêt à accueillir la douleur de la planète Terre.

Nous savons en ce moment que certains d’entre vous se questionnent : « Pourquoi nous parlez-vous de la douleur ? Pourquoi nous invitez-vous à ressentir la douleur de la planète Terre alors que nous voulons totalement l’éviter ? ».

. L’initiation du Sacré-Coeur

Vous ne pouvez point transmuter la troisième dimension sans reconnaître ce qui existe dans cette dimension et sans être capable de contenir dans votre cœur la douleur existant sur la planète Terre. Vous n’avez qu’à lire la vie de maints mystiques; ils ont tous reçu l’initiation du Sacré-Cœur.

Quelle est cette initiation ?

Le cœur s’ouvre pour prendre la douleur.

Quelle douleur ?

La douleur de la Terre.

Et pourquoi l’être choisit-il de recevoir le Sacré-Cœur ?

Pour être utilisé comme un canal de transcendance et pour aimer inconditionnellement tous les humains qui habitent cette planète.

Car nous le répétons, le chakra du cœur est un réceptacle de transcendance. Vous n’êtes point obligé de traverser cette initiation. Ce n’est point nous qui initions cette initiation. Si vous la demandez, vous la recevrez. Toutefois, vous pouvez dès maintenant débuter de transcender votre douleur.

Osez vous ouvrir à l’énergie de vie qui est cristallisée en non-amour dans votre cœur ; cette ouverture permet à votre cœur de s’assouplir, de respirer l’amour, de s’adapter à toute forme de douleur qui sera dirigée vers lui, de recevoir l’autre, d’être la croix, d’être la rencontre des vibrations divines et des vibrations terrestres. Ceci est votre cœur physique, ceci est le chakra de votre cœur.

Avant de vous guider dans une expérience de l’énergie de votre cœur, nous aimerions vous inviter à une réflexion dans un espace d’amour et de lumière. Êtes-vous prêt à accueillir ce qui existe dans votre cœur ?

Êtes-vous prêt à vivre l’expérience de l’humilité en reconnaissant qu’il y a des fermetures, des cristallisations d’énergie, en les aimant et en les transcendant ?

Nous vous invitons aussi à méditer sur la douleur qui existe chez tous les êtres que vous rencontrez, peu importe si ces êtres vous disent qu’il n’y en a point, car vous la lisez dans la crispation de leur visage, dans leur sourire tendu à l’opposé du sourire inconditionnel. Ainsi, vous savez que cette douleur existe, car même votre planète l’a absorbée et elle doit s’en désintoxiquer. Votre planète, en ce moment, apprend à transcender la douleur. Vous y êtes tous.

. Les attachements

Nous nous adressons à tous les médiums, à vous qui avez choisi de canaliser une vibration élevée. Il est urgent que votre cœur soit dans l’inconditionnel. Encore plus que tous les autres humains, vous ne pouvez point l’éviter.

Comment savoir si vous êtes dans l’inconditionnel ? Êtes-vous prêt à tout perdre ?

Nous ne parlons point que des biens matériels. Nous parlons des attachements à vos douleurs. Nous parlons des attachements à votre pouvoir affaissé ou bâti. Nous parlons des attachements à la fermeture et à votre querelle contre la Source. Nous parlons de l’attachement à la résistance de vivre. Nous parlons de l’attachement à votre ego cristallisé, à la victimisation, à la persécution et au sauveteur. Nous parlons de l’attachement à la troisième dimension, au confort de la troisième dimension.

Réveillez-vous !

Pouvez-vous aimer inconditionnellement tout en maintenant l’attachement à l’âme sœu r? L’attachement à la canalisation de tel Ange ou Archange ? Pouvez-vous aimer inconditionnellement et tenter de posséder l’autre, de lui décrire son territoire d’action ? Lorsque votre âme choisira de s’élever, pourra-t-elle déployer ses ailes ?

Nous parlons de purifier votre cœur. Le cœur est-il pur chez le maître qui enseigne l’amour, qui enseigne la voie spirituelle et qui, en même temps, possède l’autre ? Le cœur est-il pur ? Ainsi, il est fort aisé de vérifier l’inconditionnel.

Nous vous posons ces questions : « Êtes-vous prêt à tout perdre ? Êtes-vous prêt à perdre votre maître spirituel ? Êtes-vous prêt à perdre votre diamant ? Êtes-vous prêt à perdre le confort de votre terrasse ? Êtes-vous prêt à perdre le confort de vos systèmes de croyances ? Êtes-vous prêt à perdre la fuite en avant ? Êtes-vous prêt à perdre la compétition, le sentiment d’avoir été abandonné et rejeté ?

Contemplez la planète Terre et questionnez votre voisin. Vous avez tous la même douleur. La douleur de Monsieur T n’est point supérieure à la douleur de Monsieur D.; et la douleur de Monsieur D n’est point supérieure à la douleur de Monsieur V…

Lâchez prise sur la tendance à vous confiner dans vos douleurs et à permettre à l’ego de se nourrir de ces douleurs et de créer les drames de votre vie. Pendant ce temps, la vie circule et vous l’utilisez pour vous détruire. Vous semez le non-amour, car cet attachement à la douleur est fort vicieux; il sème la destruction. Vos paroles pourraient alors tenter d’être d’or, mais les entités qui reçoivent vos paroles, les reçoivent d’un cœur fermé.

Il est urgent maintenant de vous élever au-dessus de cette masse d’attraction terrestre, car nous le répétons, même si votre mère vous a battu, que votre père vous a violenté ou que votre mère vous a surprotégé, peu importe l’histoire, vous avez choisi cet apprentissage. Cet apprentissage vous sert. Comment vous sert-il ? Accueillez ce service. Accueillez la douleur. Transcendez! Ceci est votre apprentissage. Vous y êtes.

Les âmes sœurs sont certes reliées par des ponts vibratoirement très élevés. Et lorsqu’elles se rencontrent, elles vivent une désintoxication de leur personnalité et de leur âme.

Toutefois, cette désintoxication n’appartient point à l’autre, elle appartient à l’âme qui la vit. Lorsque la désintoxication se vit et lorsque ces âmes reconnaissent qu’elles choisissent leur cheminement pour s’élever vibratoirement et semer la lumière, il vous faut être très vigilant et utiliser votre discernement, car dans ce service peut se créer un attachement et un désir de posséder l’autre, car la fusion des âmes sœurs est très intense.

L’attraction des âmes sœurs, qui dépasse largement l’attraction des personnalités, est très forte et très puissante. Sur le plan terrestre, elle peut ressembler à un profond attachement.

C’est pourquoi nous invitons toutes les âmes sœurs ici présentes et tous les autres qui vivent cette expérience d’attachement à se préparer intérieurement à perdre l’autre.

Ne prenez point pour acquis que votre compagnon sera constamment présent à vos côtés. Vivez le moment présent. Remerciez la vie de la présence de votre compagnon à vos côtés. Vivez votre action. Car votre action ne pourra point s’élever si vous créez les racines de l’attachement. Tout comme il n’est point possible d’élever la matière si vous avez l’impression de la posséder. Nous invitons les âmes sœurs à vivre ce passage, dès maintenant.

Certains d’entre vous disent: « Moi, je n’ai point de problème, je suis détaché ». Ceci n’est point le réel détachement, car l’être qui est vraiment détaché n’en parle point. Celui qui l’affirme à haute voix, de sa fierté d’ego, est profondément attaché, car le détachement ne se vit point dans l’expérience de la noirceur; il se vit dans l’expérience de la lumière et de l’amour.

Ainsi, dans la compréhension terrestre du détachement de l’autre, certains vont choisir de couper le lien et ainsi affirmer qu’ils sont détachés. Car ils ont tranché le lien. Ceci n’est point le détachement, ceci est la séparation. Soyez vigilant dans vos réflexions. Utilisez le discernement, car pour ne point souffrir, certains d’entre vous vivent séparés. Vous semblez alors fort détachés, fort au-dessus de… Toutefois, ceci n’est point l’amour inconditionnel, nous regrettons.

L’amour inconditionnel existe dans la fusion pour transcender et non point dans la séparation.

Maintes âmes incarnées sur la planète Terre s’emprisonnent dans ce qui est appelé le conditionnel, l’amour avec condition. Ces âmes n’arrivent point à s’élever et à traverser la densité de l’amour conditionnel. Elles s’emprisonnent dans l’incarnation, elles s’attachent aux blessures du cœur, elles bâtissent des théories, des systèmes de croyances et des conclusions à travers l’expérience de la blessure du cœur. La trahison, la déception, la désillusion, l’abandon, le rejet, la non-reconnaissance, la dévalorisation, le sentiment de non-existence, toutes ces blessures existent sur la planète Terre et font partie de l’inconscient et du conscient collectifs planétaires.

La verticalité et l’horizontalité (la croix intérieure)

Nous vous invitons à entrer dans vos trois cœurs. Les chakras du cœur représentent l’ouverture, la réceptivité, l’accueil, la compassion, la fusion, la reconnaissance, la gratitude, la grâce. Dans la profondeur de votre cœur physique, dans votre temple, dans la profondeur de votre cœur karmique, dans la profondeur de ce nouveau chakra du cœur, localisé à droite sur la même ligne que le cœur physique dans l’horizontalité, existe un puits d’amour inconditionnel, un puits d’amour universel.

Tous vos chakras sont alignés dans l’axe vertical, reliant Ciel et Terre, permettant la fusion. Toutefois, il n’y a point que l’axe vertical, il y a aussi l’axe horizontal qui vous permet d’utiliser la verticalité pour entrer en fusion dans l’horizontalité.

Le cœur spirituel, le cœur karmique et le cœur physique sont et créent l’horizontalité, votre capacité de partager l’amour sur la planète Terre.

Ce sont les plans que vous avez choisis en tant qu’âme, dans cette incarnation. Ainsi, les trois cœurs servent l’horizontalité. Les trois cœurs vous permettent d’entrer en fusion avec le vent, d’entrer en fusion avec la Terre, d’entrer en fusion avec l’autre, d’entrer en fusion avec l’univers… l’amour… le partage… la semence.

À l’aide de vos chakras, vous portez en vous-même la croix intérieure. Nous ne parlons point de la croix sacrificielle. Nous parlons de la rencontre de la verticalité et de l’horizontalité qui se croisent en un seul point au cœur karmique. Sur Terre, vous êtes venu vivre la verticalité et l’horizontalité.

Vous êtes venu vous rencontrer à travers votre douleur d’incarnation. La transcendance et la transmutation sont votre capacité de vous élever à travers cette douleur qui est vôtre de vie en vie, qui, quelquefois, vous a limité, qui, quelquefois, vous a aidé dans l’évolution. Ceci est l’axe central, le cœur du cœur, le sanctuaire, là, à la rencontre de ces deux axes de vie. Il est difficile d’atteindre l’horizontalité et la fusion entre ciel et terre à travers les plans des trois mondes si la douleur de l’incarnation n’est point guérie. C’est ce que vous êtes venu retrouver et partager à travers les voies qui vous conviennent sur la planète Terre.

Le chakra de votre cœur aura atteint sa pleine expansion, sa maturité, lorsque la verticalité et l’horizontalité se seront fusionnées, permettant à votre âme de vivre totalement son identité, ce pourquoi elle est venue sur Terre, sa réelle action, le but de votre incarnation.

Attention ! Cette action peut prendre toutes les formes possibles. Vous pourriez être cadre et être dans votre action juste. Vous pourriez être le président d’une grande société ou celui qui nettoie la rue et être là où vous devez être. Il n’y a point de grande ni de petite mission. Il y a ce que vous êtes venu vivre sur Terre, partager et semer: l’expression de l’identité de votre âme.

Cette expression s’unit dans les cœurs. Les cœurs physique, karmique et spirituel dans leur expression ne forment qu’un seul cœur, ils ne poursuivent qu’un seul but. L’horizontalité est aussi ces trois cœurs. Et ces trois cœurs reçoivent l’énergie des poumons, qui est l’énergie du souffle de vie, et reposent dans ce lac d’énergie qu’est la cage thoracique dans le corps physique. Ces trois cœurs sont des îlots reposant sur le lac et dans le lac.

Plus les cœurs karmique et physique sont harmonisés, plus ces centres se développent et plus le cœur spirituel vit une poussée d’évolution en association avec la masse vibratoire de votre planète, en association avec l’inconscient collectif. Plus les humains guérissent leur cœur karmique, plus ce nouveau centre est activé, et plus les humains qui l’auront choisi vivront une poussée d’évolution rapide. Ainsi, plus la Terre participera à cette poussée d’évolution et plus l’humanité accélérera son mouvement d’évolution vers la lumière du nouvel âge de l’amour.

Chaque matin, le soleil se lève inconditionnellement dans certains lieux de cette planète, et dans d’autres lieux, il se couche inconditionnellement.

Étiez-vous dans l’inconditionnel, ce matin ?

Êtes-vous capable de vous détacher, de lâcher prise sur les vieilles rancunes que vous transportez de vie en vie ?

Êtes-vous capable d’aller retrouver la personne qui vous a fait le plus réagir dernièrement ?

Êtes-vous capable de la prendre dans vos bras ?

Reconnaissez-vous que cette personne est pour vous un maître puisqu’elle vous aide à rencontrer ce que vous ne voulez point rencontrer ?

Êtes-vous capable d’élever votre douleur et de l’offrir à la Source ? Êtes-vous capable de reconnaître que vous n’êtes point victime ? Votre douleur vous sert. Elle est un apprentissage. Plus vous l’aimez, plus vous lui permettez de s’élever et de se guérir. Il n’y a point de persécuteur.
Êtes-vous capable de vous tenir dans une chaîne d’amour christique ?

Êtes-vous capable de canaliser l’énergie christique dans votre cœur ? De canaliser ce qu’a vécu le Christ ?

D’aimer vos ennemis ?

De créer des miracles pour ceux qui n’entendent point ?

De vivre l’humilité ?

Êtes-vous capable du service inconditionnel ?

Êtes-vous capable du détachement ?

Êtes-vous capable d’amour ?

Si vous ne pouvez répondre par un oui spontané sans compromis, c’est que votre cœur karmique vit encore quelques espaces d’inconfort, voire même des douleurs.

Accueillez ces douleurs dans votre cœur et transcendez-les. Lorsque vous serez capable d’accueillir votre douleur, d’accueillir la douleur de la planète, l’énergie de la pure joie arrivera. Et cette joie ne sera point une joie nourrie par les systèmes de croyances du nouvel âge. Cette joie sera une joie réelle qui accueillera dans son cœur la douleur de l’autre et par le fait même l’élèvera.

LE CŒUR KARMIQUE, GÉRÉ PAR LE THYMUS (2ème partie)

thymus

Par Marie Lise Labonté

.La transcendance

Le cœur est un laboratoire vivant de transcendance. Lorsque le cœur se nourrit totalement de l’amour inconditionnel, il agit comme un lieu de transcendance pour tout ce qui n’est point amour.

Le non-amour est la souffrance qui existe sur votre planète. C’est pourquoi, plus le propriétaire du chakra du cœur ouvre son cœur, plus il ressent la souffrance.Ceci n’est ni bon ni mauvais, ceci est naturel, ceci est la puissance transcendante du chakra du cœur.

Cette transcendance agit, s’active à travers les antichambres et les chambres du cœur.

Ainsi, il vous est plus aisé de comprendre l’initiation du Sacré-Cœur qu’ont vécu maints saints ou maints maîtres sur votre planète. Cette initiation touche directement la capacité de transcendance du cœur. Cette initiation du Sacré-Cœur n’est point une invention terrestre, elle n’est point une création de l’imaginaire. Le cœur se sépare et ainsi il permet l’absorption de la souffrance pour la transcender, l’élever et l’offrir aux plans célestes.

La seule façon de décristalliser le non-amour est de le transcender et de l’élever.

 

Toutefois, pour le transcender, vous devez l’accueillir et ceci débute avec vous-même et avec les autres. Certes, ceci est un très grand acte d’humilité. Ceci est une action d’amour et ceci explique la contagion de l’amour, en ce sens que plus vous élevez votre conscience, plus les êtres qui vous entourent élèvent leur cœur. Et plus les êtres autour de vous élèvent leur cœur, plus ceux qui les côtoient élèvent aussi leur cœur. Ceci est la contagion du cœur.

Lorsque le cœur spirituel est formé, il aide l’énergie de guérison des deux autres cœurs (physique et karmique) en leur donnant une poussée d’évolution. Ceci est le but du cœur spirituel. Lorsque les trois cœurs seront unis, vous observerez une différence sur la planète Terre. Car l’humain dont les trois cœurs sont unis est définitivement prêt à aimer sans attente, à aimer dans l’incommensurable, à aimer sans possession, à aimer et ainsi à guérir.

Le chakra du cœur est le chakra du Christ. Maître Jésus est venu sur cette planète enseigner l’amour aux humains. Tous les enseignements christiques se résument en un seul mot: aimer !

Aimez-vous vous-même, aimez votre prochain. Maître Jésus a laissé une trace fort importante que certains humains ont tenté de minimiser. Ils ont tenté de s’approprier les enseignements et de les transformer. C’est pourquoi vous avez été témoin, et vous l’êtes encore, de guerres de religion et d’inquisition. Des humains croient posséder la vérité christique. D’autres croient posséder la vérité d’Allah. Et certains humains croient posséder la vérité de Bouddha. Ceci est une pure illusion de l’ego.

Le Christ

 Si vous vous préparez à recevoir le Christ par transe médiumnique et que votre cœur n’exprime point l’amour inconditionnel, vous allez souffrir.

Le Christ est déjà en vous. Ne tentez point de le recevoir par l’extérieur. Le Christ est déjà en vous. Le Christ existe dans le cœur de la paix, le cœur spirituel, le troisième cœur, celui qui est en voie de développement. Ce chakra suit la même ligne que le chakra du cœur physique dans lequel le Christ repose aussi. Il y a le cœur karmique. Il y a le cœur de paix… le cœur dit spirituel. Toutefois, appelez-le le cœur de paix. Ce chakra est en voie de développement.

Ce chakra est directement associé au corps calleux, ce nouveau centre vibratoire qui est développé dans de multiples cerveaux humains.Cette nouvelle conscience et ce nouveau cerveau sont en relation avec le cœur de la paix.

Ceci est la nouvelle race. Et quelle est cette nouvelle race ? Ce sont les âmes qui choisiront de s’incarner et de porter constamment, consciemment, la vibration christique dans le monde.

Vous êtes dans cette vibration christique. Vous portez le Christ en vous. Vous portez la capacité d’aimer la Terre, d’aimer tous les humains.

Il vous est possible de vous éveiller au Christ en vous. Et comment faire ? Éveillez-vous à l’amour inconditionnel. N’attendez point qu’un Christ extérieur vienne vous sauver, car ceci aussi est une illusion. Et pendant tout ce temps, vous oubliez que vous avez en vous la conscience christique, que vous avez en vous le cœur christique, que vous avez en vous le hara christique. Vous transportez la divinité.

Le but du chakra du cœur est de guérir par son énergie d’amour et non point d’être fermé, dêtre blessé, de s’écouler et de perdre son énergie de vie. C’est pourquoi vous devez maintenir un cœur purifié. Maintenez un cœur joyeux. Maintenez un cœur élevé. Telle est la règle céleste de la vie du maître. Le maître choisit d’élever constamment ses vibrations, d’élever ses peines et ses souffrances.

Votre base est sacrée. Votre hara est sacré. Votre plexus est sacré. Votre coeur est sacré. Lorsque le coeur transcende l’amour, lorsque le cœur utilise l’énergie de l’amour pour s’élever, le cœur, votre cœur, devient le Sacré-Cœur. Il s’ouvre à la peine de la planète. Il s’ouvre à la douleur de la planète et ainsi il aide cette douleur à être transcendée.

Le maître vit le Sacré Cœur. Maints d’entre vous avez reçu cette initiation; d’autres la recevront à différents degrés. Toutefois, nous souhaitons que vous viviez tous le Sacré-Cœur, que vous permettiez à votre cœur non seulement de transcender vos peines, vos blessures, vos mémoires karmiques et celles de cette vie, mais aussi de transcender la peine de la planète, de dégager la compassion nécessaire pour élever les vibrations de cette planète.

Atteindre le transpersonnel,atteindre l’ouverture du cœur, dans la compassion universelle.

N’oubliez point que l’énergie spirituelle, la kundalini, ne descend point; elle monte pour redescendre et remonte pour redescendre. Elle s’élève vers les chakras supérieurs, transcendant tous les chakras. Ainsi, il est fort important que vous éleviez vos vibrations, que vous éleviez vos émotions. Si vous reconnaissez que vos émotions sont pures, qu’elles sont la vie, la vie dans sa simplicité, dans sa pureté, dans sa divinité, vos émotions vont s’élever dans le cœur, votre cœur va aider vos émotions à se guérir.

Tous les saints, tous les maîtres qui ont séjourné sur la planète Terre ont connu l’expérience du Sacré-Cœur, l’expérience d’élargir la conscience et d’ouvrir le cœur, pour pouvoir embrasser, par l’énergie de l’amour, ce qui existe sur la planète Terre. Ceci n’est point être un souffre-douleur. Ceci n’est point être un sauveteur, car cette action est très humble. Cette action n’est point spectaculaire.

Le Sacré-Cœur n’est point spectaculaire. Cette action se vit à l’intérieur.

Le cœur est rempli de la flamme divine et il consume toute douleur qu’il rencontre.Ceci ne veut point dire que vous allez sauver l’autre de sa douleur, car les âmes sont constamment libres. Toutefois dans cette initiation, vous demandez que votre cœur puisse transcender la douleur de cette planète, qu’il puisse ainsi s’ouvrir à ce qui existe sur la planète Terre pour servir. Vous ne demandez point à votre cœur de s’effondrer avec la planète Terre et avec les autres dimensions (1re, 2e, 3e), non point! Au contraire, vous demandez à votre coeur de transcender ce qui est.

L’action de la transcendance n’est point personnelle, elle n’est point pour la personnalité, le petit « moi », le petit « je », non point. Tout au contraire, l’action de la transcendance est un acte universel, un acte inconditionnel, un acte d’amour… l’amour ouvert à tous. La transcendance de toutes les douleurs, tel est le réel Sacré-Cœur, telle est l’initiation du Sacré-Cœur.

Ainsi, le réceptacle du cœur est fort important. C’est un chakra, un point tournant. Plusieurs d’entre vous êtes coupés en deux: le cœur est fermé, la base est vide. Et votre âme incarnée sur la planète Terre se sent perdue. Il est fort important d’unifier tous vos chakras, de permettre à tous vos chakras de pouvoir transcender la matière, de transcender l’action, les émotions, l’amour, la douleur, l’amour.

Demandez que votre cœur se purifie. Choisissez de ne point garder secrète votre douleur. Permettez-lui de s’élever.

Votre souffrance n’est point unique. Il y a, pour chacun de vous, une raison à votre souffrance, et une raison pour que vous souffriez encore. Ceci est sans fin. Ceci est un cercle vicieux.

EXPLORATION

En cette journée, voici la réflexion qui vous aidera à rencontrer l’épreuve que vous êtes venu retrouver dans cette existence.

Veuillez noter qu’il n’y a qu’une question :

» Quelle est cette blessure que vous êtes venu retrouver pour l’élever et la transmuter? »

Vous êtes devant le choix de maintenir la blessure, de la poursuivre, de l’enseigner à vos enfants, à vos petits-enfants et de créer la chaîne collective de la blessure, de maintenir ceci et de revenir dans une autre vie, de la retrouver et de continuer à la cultiver.

Quelle est cette blessure que vous êtes venu retrouver ?

Blessure du cœur.

Comment la nommeriez-vous ?

Quel est votre degré d’attachement en ce moment à cette blessure? Comment la nourrissez-vous ?

Jusqu’à quel point fait-elle partie de votre identité ?

Pourriez-vous exister sans elle ?

Imaginez seulement… quelques secondes… exister sans cette blessure.

Perdriez-vous le sens de votre existence ?

Êtes-vous prêt à la guérir

?

Certes, guérir cette blessure, c’est choisir d’accueillir chacun et chacune dans votre cœur, la planète en entier. Maintenir cette blessure, c’est maintenir la séparation avec l’autre, car l’autre aussi vous renverra la blessure. Lorsque la blessure est guérie, vous ne la voyez plus chez l’autre. Vous êtes capable d’amour. Tant que la blessure est là, ceci n’est point l’amour. Vous êtes un mal-aimé; de plus, vous aimez mal et vous vivez l’illusion que vous aimez. N’est-ce point merveilleux ?

Il est important d’identifier cette blessure, de la reconnaître et de la cerner. Nous vous invitons à vivre ceci en cette journée. Échangez, non point seul. Regroupez-vous. Écoutez l’autre, ne vous isolez point dans le travail. Écoutez la blessure de l’autre, et vous aller immédiatement comprendre que votre blessure n’est point unique. Elle est fort commune. Nous regrettons de vous informer de ceci.

En toute simplicité, dans un mouvement naturel, accueillez la souffrance. Accueillez tout simplement, n’y créez point une charge. Laissez-la circuler.

Permettez-lui de s’élever. Offrez-la à la Source à travers tous vos chakras. Accueillez l’amour, car dans votre cœur, il n’y a point que la souffrance; il y a cette force naturelle d’amour. Pour vous enraciner en ce moment, nous vous suggérons, si cela est possible, de toucher les autres autour de vous, tout simplement. Si cela est possible, votre position doit être confortable. Ressentez bien le sol qui vous soutient. Ressentez bien le chakra du cœur qui est ce lieu sacré. Recevez l’amour qui existe en ce lieu. Laissez l’énergie d’amour circuler, et à travers cette énergie d’amour, laissez le cœur agir dans la transcendance. Ne bloquez point votre respiration.

Et maintenant, ouvrez les yeux et contemplez la Terre. Logé dans le chakra de votre cœur, contemplez la Terre. Contemplez les sons. Contemplez la vie. Dirigez votre amour. Contemplez le son des véhicules, le son du chien qui aboie, le son de l’homme qui travaille la pierre, le son du compresseur, le son de la mer, le son des oiseaux, le son de l’amour, le son de la douleur.
Transcendez ce que vous recevez de la planète en ce moment.

 Nous vous remercions.

Que la Source vous accompagne !

 Marie Lise Labonté

http://www.elishean.fr/?p=16830

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *