LE PLUS GRAND DES AMOURS

Le plus grand des amours qui puisse exister est celui qui se trouve sur le plan de l’âme. Lorsque nous bâtissons une relation avec la pleine conscience de nos âmes, le lien que nous ressentons est de nature profonde. Il transcende les limites inhérentes à nos relations humaines et romantiques, et nous donne un aperçu de notre véritable magnificence spirituelle. Au niveau de l’âme, nous nous reconnaissons les uns les autres et nous savons que chaque relation, modeste ou exceptionnelle, n’est qu’un minuscule flocon de neige faisant partie de l’immense avalanche de lumière blanche et exubérante qui constitue l’amour du monde.

Pendant que nos relations changent et que nous-mêmes changeons au fil des jours, nous apportons la preuve qu’il est possible d’aimer consciemment, peu importe la forme que cet amour peut prendre, peu importe ce qu’il peut contenir de surprenant et de bizarre. Nous découvrons que le rapprochement de deux personnes s’effectue à un moment particulier et qu’il a un caractère merveilleusement unique, que la fin d’une relation peut aussi être un début, que chaque fois qu’il y a une transformation énergétique et qu’une nouvelle relation naît, nous abordons une autre vie et nous nous préparons à de nouvelles possibilités. Il est fort probable que le processus soit un vrai supplice, mais même ce supplice peut s’avérer une gratification, car il nous ramène à la profondeur de nos émotions. Il nous ramène à notre propension à la passion, au pardon, à la générosité et à l’expansivité, ainsi qu’à notre besoin d’aimer et d’être aimé.

Bien que nous ne puissions pas encore nous voir dans notre intégralité ni comprendre la direction de notre route, nous faisons tous partie de l’histoire humaine en devenir. Nous avons été appelés à faire œuvre de pionnier dans cette phase de l’expérience humaine, une phase au cours de laquelle les formes se désagrègent pour permettre à nos âmes d’atteindre le plan suivant. Dans ce processus, les vieilles formes usées de relation sont transformées et éliminées, nous versons d’abord des larmes parce que nous avons perdu quelque chose et nous saisissons ensuite la queue d’un cerf-volant qui nous élève toujours plus haut dans les sphères de la conscience. Privilégiés d’avoir été engagés dans ce processus, nous avons la possibilité de connaître le véritable amour dans notre vie.

L’amour qui nous réunit, peu importe de quoi il a l’air, n’est rien d’autre que l’énergie de l’âme. Cette énergie a voyagé pendant des vies afin de trouver son expression dans ce moment précis, dans cette relation-là. Noble et généreuse, elle coule à flots sur chaque difficulté et défi que nous rencontrons, dissolvant ainsi la souffrance, manifestant de la beauté et transformant tout ce qu’elle touche sur son passage. Aucun défi n’est trop imposant pour le véritable amour, aucune distance n’est trop grande à parcourir.

En tant qu’âmes, nous connaissons un secret : l’expérience humaine que nous vivons est un enseignement par lequel nous nous rappelons ou découvrons que nous sommes des êtres spirituels. Ceci étant une vérité et bien entendu, la seule vérité qui englobe toutes les autres , nous pouvons cesser de nous torturer alors que nous vivons ces nouvelles et extraordinaires formes de relation parce que nous savons que nos âmes les ont désirées. La moindre d’entre elles est mise en œuvre par notre âme pour nous faire connaître nos profondeurs et nous amener à nous incliner devant le fait que nous sommes des êtres spirituels qui vivons des vies humaines.

extrait du livre : le futur de l’amour , édition ARIANE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *