Le pouvoir destructeur de la sous-estimation

sous estimer

Réfléchissez-y un instant. Combien de fois vous a-t-on dit «non» dans votre vie?

Certains vous ont fait plus mal que d’autres, mais si vous êtes une personne courageuse, ces refus n’ont constitué que des murs supplémentaires à franchir sur le chemin de votre destinée.

Il est également possible que certaines personnes de votre entourage vous aient sous-estimées.

C’est une pratique très habituelle, qui naît de jugements à l’emporte-pièce. Même si nous le savons tous, ces comportements que de nombreuses personnes adoptent, font mal, et peuvent finir par nous convaincre que nous sommes incapables de réaliser certaines choses.

Dans notre quotidien, nous devons faire face à ces jugements de valeur émis par d’autres. Parfois, cela va plus loin, car nous nous sous-estimons nous-mêmes ! Et peu de choses peuvent être aussi destructrices.
L’humilité et la sous-estimation

Nous sommes nombreux à avoir été éduqués dans la valeur saine de l’humilité, qui peut se définir ainsi : savoir apprécier l’importance des choses simples, être reconnaissant et ne pas trop nous attarder sur nos succès.

Cependant, il faut prendre en compte que ce principe d’éducation peut être poussé à l’extrême, et qu’il peut causer des dommages importants pour l’estime de soi.

Certains pensent que l’humilité consiste à passer sous silence leurs qualités, à être les plus simples possibles et à masquer leur égo de toutes les manières possibles.

Il n’est donc pas étonnant de voir de nombreuses personnes dont les talents et les succès sont cachés, à cause de cette valeur. Elles limitent leur épanouissement personnel en se sous-estimant.

Le fait de penser que l’on peut faire mieux que les autres est parfois perçu comme la manifestation ostentatoire et vantarde des qualités de quelqu’un.

Si nous révélons à voix haute nos rêves et nos désirs, nous devons bien souvent affronter les limites que veulent nous imposer les personnes qui nous entourent.

Elles jugent que nous sommes trop orgueilleux car nous prétendons pouvoir atteindre des sommets qu’elles pensent «démesurés».

Mais pourquoi devrions-nous renoncer à nos objectifs ? L’humilité est parfois un concept mal compris.

Cela consiste à connaître ses propres limites et à prendre conscience de ce que nous valons et de ce que nous avons, mais également des buts que nous voulons atteindre.Et personne n’a la droit de nous mettre des limites et de nous couper les ailes.

Si les gens ne vous écoutent pas, ne leur parlez pas. S’ils ne croient pas en vous, concentrez toutes vos énergies à croire en vous.

Le fait d’agir de cette manière, ce n’est pas être méprisant ou orgueilleux, c’est simplement assumer d’être une personne intègre avec ses idées propres.
Les formes les plus courantes de la sous-estimation

Il est important de garder à l’esprit les quelques conseils que nous allons vous donner, pour identifier les moments dans lesquels vous vous sous-estimez.

Vous vous rendrez certainement compte que les comportements dont nous allons vous parler vous sont familiers. Prenez-les bien en compte et réfléchissez-y :

– Priorisez votre opinion sur celle des autres

Si vous valorisez davantage ce que vous disent votre famille, vos amis et votre partenaire, que ce que vous pensez en votre for intérieur, vous faites clairement état d’une sous-estimation personnelle, à laquelle vous devez faire face.

Ne cherchez pas à être perpétuellement complaisants avec votre entourage. Défendez vos valeurs et agissez en accord avec celles-ci.

– Ne vous comparez pas aux autres

Vous avez une personnalité propre. Laissez donc ce que font et ce qu’ont accompli les autres en dehors de votre sphère personnelle.

Cela importe peu et ne doit sous aucun prétexte vous servir de guide. Vous devez vous écouter pour savoir comment accomplir vos rêves et renforcer votre estime personnelle.

– Interrogez-vous : Quelles sont les personnes de votre entourage ?

Arrêtez-vous un moment pour réfléchir à la manière dont vous vous sentez dans votre environnement social. Vos proches vous soutiennent-ils ? Vous écoutent-ils ?

Faites toujours en sorte de développer des relations saines, qui vous permettent d’être vous-même, qui vous offrent une bonne qualité de vie et qui favorisent votre développement personnel.

– Considérez-vous comme la priorité de votre existence

Faire de soi sa priorité première n’est pas synonyme d’égoïsme. Si vous n’êtes pas heureux, vous ne serez pas d’une grande aide aux autres.

La frustration et l’insatisfaction sont des dimensions qui minent notre estime personnelle et qui nous remplissent d’émotions négatives. Cela affecte clairement toutes nos relations.

Valorisez-vous comme vous le méritez, en évitant à tout prix la sous-estimation. Si vous ne commencez pas à mûrir, personne ne vous y aidera.

Démontrez vos forces et vos talents, grimpez des sommets et touchez les étoiles si c’est ce que vous souhaitez réellement. Personne ne doit vous en empêcher.

http://nospensees.com/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *