Le secret de l’immortalité

Le secret de l'immortalité

Le principe de l’immortalité n’est pas lié au corps physique. En effet, dans l’Univers aucune forme n’est immortelle. L’Univers lui-même n’est pas immortel, il nait, se déploie, puis se rétracte et disparait. Il renait alors sous une « autre forme » contenant la mémoire de ce qui à été vécu dans la forme précédente. Un immortel est un Être capable de transférer la totalité de sa Mémoire expérientielle dans le nouveau corps qu’il choisit d’habiter.

Si nous demeurions éternellement dans la même forme physique (corps) nous ne pourrions plus évoluer car il nous serait impossible d’expérimenter d’autres formes de vie. Par contre le principe de Vie éternelle est applicable au corps. Il permet a celui –ci de demeurer jeune, de ne pas vieillir, de ne pas dégénérer et de s’auto-régénérer en permanence. Il serait très dommageable de vivre dans un corps immortel sans cette Jeunesse éternelle.

Dans ce monde où nous vivons, nous expérimentons, vie après vie, des formes corporelles différentes afin de connaitre par l’expérience les 12 Archétypes zodiacaux du Grand zodiaque sidéral. Lorsque nous avons terminé notre visitation, que nous avons « connu » ces 12 Principes, nous en gardons la Mémoire expérientielle et pouvons aller expérimenter un autre système solaire ou stellaire.

Le corps quantique, vibral, de notre Soi est Immortel car il est constitué de Pure énergie et c’est de « Lui » que nous sommes projetés dans ce monde où nous expérimentons des formes mortelles qui subissant les effets du temps dégénèrent. C’est sur ce point qu’il faut œuvrer : purifier la matière constitutive de nos corps, évacuer les scories résiduelles du passé, pour que la Force d’amour Lumière Christ ou Éros puisse circuler librement à travers nos atomes cellulaires et nous maintenir en une forme « jeune et dynamique ».

La fréquence de notre « monde » n’est pas destinée à vivre dans une forme corporelle immortelle. Le corps est mortel, la conscience est immortelle c’est-à-dire qu’elle peut se transférer en totalité dans une nouvelle forme corporelle. Quant à la notion d’Éternité, elle n’est applicable qu’à l’Absolu, Celui qui n’est jamais Né, n’a jamais été engendré, n’a ni début ni fin. Celui qui n’Existe pas mais qui Est alors que Tout ce qui « existe » à un début (Alpha) et une fin (Oméga).

La planète Terre, elle-même meurt et se réincarne des milliers de fois dans son cycle évolutif. Ce qu’on en perçoit aujourd’hui est totalement différent de ce qu’elle était il y a 10 000 ans en arrière ou plus loin encore.

Réaliser l’immortalité dans cette dimension est donc une illusion. Ce monde à été créé pour expérimenter la « dualité » et lorsqu’on rétablit l’Unité en Soi, on sort de cette « matrice ». Notre conscience n’est plus limitée par l’inconscient collectif ; on vit alors dans une fréquence d’Unité, c’est-à-dire un autre monde parallèle à celui-ci, ou nous pouvons expérimenter une forme corporelle qui s’autorégénère.

Lors de la période glorieuse de l’Atlantide, toutes les Âmes se sentaient unifiées par le courant de l’Amour divin. Chacune était consciente de sa propre expérience, et selon sa vision et ses paramètres définissait l’Univers qu’elle souhaitait expérimenter. Les Âmes disposaient de corps qui s’autorégénéraient, ne vieillissaient pas et pouvaient ainsi vivre 200 ans ou 1000 ans en disposant d’un corps dynamique. Puis quand l’Âme sentait qu’elle avait terminé son exploration, elle quittait le corps et s’en créait un autre différent pour explorer une autre facette d’elle-même. L’Atlante se couchait, son corps se mettait en catalepsie, l’Âme quittait la forme corporelle, les atomes reprenaient leur liberté et fusionnaient dans l’Onde d’amour Universelle, et l’âme assemblait d’autres atomes pour se créer son nouveau corps. C’est vers ce principe là que nous cheminons en ces temps d’ascension.

Si nous vivions éternellement dans la même forme physique, dans ce monde de 3 D, nous devrions porter le fardeau de toutes nos vies passées, nos souffrances, nos douleurs, nos frustrations et notre existence serait un véritable enfer. C’est la raison pour laquelle nous perdons la mémoire des vies passées.

A chaque nouvelle incarnation nous disposons d’une Mémoire vierge (conscient) pour vivre une nouvelle expérience. Cependant nous disposons aussi d’une mémoire résiduelle contenant tous nos vécus, affectifs et souvenirs de ces passés antérieurs (inconscient) et ces « mémoires qui sont passives » sont réactivées par le biais d’événements, de situations, de rencontres. Ce sont elles qui, insidieusement interférent avec nos désirs conscients. Nous sommes confrontés à ces vieilles mémoires non pas pour nous y coller à nouveau mais pour les évacuer, les nettoyer. Quant ces mémoires inconscients sont dé cristallisées, libérées des charges émotionnelles, elles n’interfèrent plus sur notre Conscient qui relié au Supra conscient ou Soi peut créer dans l’Instant Présent une autre réalité.

On ne peut vivre Conscient tant qu’on est manipulé par l’Inconscient. La Lune se charge de créer des événements qui nous mettent face à face avec les mémoires non nettoyées. La matière de ce monde et de notre corps est l’écran, le miroir qui nous renvoie ces images pour que nous nous en libérions.

Nous ne pouvons effacer ces vécus antérieurs mais nous ne devons pas nous laisser affecter par eux. Ils demeureront dans notre « mémoire passive » mais n’interféreront plus. C’est ainsi que lorsque nous avons dissous tous ces voiles du passé, nous pouvons vivre « Conscient » dans le Présent, Ici maintenant et retrouvons notre Mémoire en totalité. Nous pouvons alors dire « Je suis immortel ». Nous avons accès à toutes ces mémoires expérientielles mais aucune ne nous perturbe plus, aucune n’interfère avec ce que nous choisissons d’Être aujourd’hui.

Il n’existe pas d’Univers « fini et prédéterminé. L’Univers est quantique, il prend la forme que chacun lui donne. Il existe autant d’Univers que d’Êtres capable de penser car penser c’est créer.

Exemple :

Vous entrez dans une pièce, vous rencontrez une femme et vous avez un ressenti de celle-ci, vous la voyez comme ceci ou cela. Et toutes les personnes présentes, elles aussi ont un ressenti différent selon leur vision. Ainsi cette femme peut vous paraitre belle et magnifique et intelligente alors qu’un autre la verra quelconque et idiote. S’il y a mille personnes dans la salle, la femme existera différemment dans les mille univers conceptualisés par ces personnes.

Il en est ainsi pour toutes choses : le monde devient ce qu’on pense qu’il est. Untel ne voit que l’aspect pessimiste des choses et tout va mal dans sa vie, untel ne voit que le positif et il vit une vie merveilleuse. Pourtant ces deux personnes peuvent vivre dans le même lieu, le même étage, la même pièce.

Chacun expérimente l’Univers tel qu’il l’imagine. C’est cela le grand secret.

Par Christian Duval
http://lagazettedewydyr.wixsite.com/blog-wydyr

Retrouvez toutes les chroniques de Christian Duval sur la Presse Galactique !

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *