Le sens Spirituel de l’Argent (système financier)

du pognon

L’Argent n’existe pas sur les plans supérieurs de conscience. Il n’y a qu’un seul et UNIQUE moyen de participer à la vie et aux activités : l’Amour. L’amour de Soi, l’amour de Dieu dans son unicité ou de Dieu dans ses multiples formes – donc l’amour des autres que Soi et des mondes qui sont issus de cette diversité. L’Amour sans sexualité, l’amour sans nécessairement s’attacher à une famille ou à une « maison » (arbre des âmes). L’amour n’est ni un moyen de paiement, ni une possession, ni de l’affection : il est une énergie ouverte, un circuit non-fermé et auto alimenté, tirant ses forces de lui-même et de l’environnement, d’en haut et d’en bas, de fréquences variables et s’équilibrant entre elles par syntonie et synchronicité.

En ressenti cela ressemble plutôt à la Bénédiction, à la Gratitude, à la reconnaissance, à l’auto-estime, à la Compassion, à l’Acceptation de soi, à la Tolérance véritable des énergies et des façons d’être des autres âmes et consciences ou à l’esprit de guérison et d’équilibre. Selon l’objectif sur lequel nous concentrons notre amour, ce vers quoi nous le donnons, nous le renvoie par effet d’attraction.

Pourtant, l’Amour nécessite également de la Retenue, de l’Humilité, de la Dévotion et un grand nombre de qualités formant des combinaisons de vertus déjà citées et amplifiées à l’extrême pour devenir des vertus divines : des « matières spirituelles » qu’il n’est pas possible de décrire et qui ne sont conceptualisables qu’à partir du ressenti intérieur supérieur, c’est-à-dire qu’il faut ouvrir ses clairs-sens (claire-audience, toucher du cœur, compassion supérieure pour ne citer que ceux-là). L’actuelle difficulté est de réintégrer ses mots et ces énergies dans le vocabulaire et la pensée humaine.

Mais alors ; Comment doit-on ranger l’argent ? Que signifie-t-il ? A quoi contribue-t-il ? Est-il « mauvais » parce qu’il est issu de la matière ?

L’argent a remplacé le sang versé. Il permet de faire des échanges commerciaux dans la paix, sans passer par la violence. C’est un moyen d’échanger quand il n’y a pas assez d’amour librement ressenti. C’est donc un support pour obtenir et matérialiser les choses que l’on désire pour le confort, l’éducation, la santé, la beauté (sens philosophique) en attendant de rouvrir la capacité d’aimer pleine et entière.

L’argent est un amplificateur de l’Intention, au même titre que la Conscience ou les cristaux de quartz : si nos intentions sont bonnes, l’argent sera utile et fera du Bien. Si les intentions sont destructrices, alors l’argent aura un effet destructeur. L’Argent est neutre, on dit qu’il n’a « pas d’odeur » pour souligner sa neutralité, son innocence. Ce n’est pas l’argent qui est mauvais, ce sont les hommes qui l’utilisent mal et se sentent plus ou moins puissants et supérieurs selon leur capacité à l’obtenir.

Le droit d’asservir que l’on donne à l’argent est un héritage de l’ère précédente où la force s’établissait par le sang. Le moins fort devait mourir ou se soumettre. L’argent permet d’éviter cela, pourtant les habitudes serviles restent puissantes car elles font références aux archaïsmes sur lesquels s’appuie l’esprit de survie. On pense couramment que sans argent on « meure » et c’est vrai que socialement le fait d’être sans argent prive l’individu de sa dignité sociale, de son droit à la liberté et au choix.

Celui qui dit le contraire ne sait plus ce que marginalité signifie. La pauvreté est une forme de marginalisation, une ligne invisible se crée entre « ceux qui peuvent acheter, choisir, décider, donner » et les autres. On pourrait croire qu’il suffit d’avoir de l’auto-estime pour changer la donne : mais la réalité est bien plus subtile que cela, les « soumis » ont une odeur de soumission, une façon d’être en « recul » au niveau de l’estomac, un « repli » de l’énergie vers le bas qui dénonce leur condition en plus de leurs vêtements et de leur apparence globale. Si l’on considère l’effet de syntonie et d’équilibre en fréquentant des gens déséquilibrés, on le devient soi-même par effet d’osmose.

Dans ce cas, « l’argent appelle l’argent », hélas, il n’est pas une promesse d’équilibre ni de santé intérieure, il est neutre, comme je l’ai déjà dit. Or, pour obtenir de l’argent dans une société qui fonctionne sur l’équilibre entre les extrêmes (richesse/pauvreté) il faut développer le gout de la traitrise, du mensonge et la duperie en plus de l’auto-exploitation de ses ressources personnelles dans le travail et l’étude : il faut se discipliner jusqu’à une forme de soumission aux Règles subtiles pour obtenir le précieux sésame. L’argent devient un moteur d’exploitation parce que nous l’utilisons dans un système dont le seul objectif est d’en produire plus, sans que cela corresponde à des besoins vitaux ou à un besoin d’équilibre global, il est devenu un bien marchand autant qu’un support d’échange des marchandises.

Le fait que l’argent soit considéré comme plus important que la Vie, est un facteur qui le rend « mauvais » pour la santé physique, pour la santé morale des âmes et des individus et pour l’équilibre de la planète. D’un support d’échange neutre nous créons un poison ou son antidote !

Quoi qu’il en soit l’Argent ne remplacera jamais l’Amour, et c’est de cela que tous nos lendemains sont faits. Quel que soit le luxe et le confort que l’on atteint dans cette vie, il faut rendre à César, ce qui lui appartient et partir avec son manteau de gloire lumineuse…ou en guenilles…or, tant que l’on juge sur les apparences vestimentaires on a un très fort risque de se tromper : le coeur se capte par le Coeur, sans l’outil vous êtes démuni!

Les vraies richesses sont dans la capacité à donner de l’Amour, de la Protection, de la Chance, du Bien-être, de la Confiance. Parfois l’argent contribue à augmenter ces sentiments, parfois il est un agent spirituel, mais dans ce cas, d’autres qualités l’accompagnent et s’expriment avec lui. La richesse et la pauvreté peuvent être des moyens d’affliction ou des symptômes de la présence du Bien. L’Esprit divin utilise tous les supports pour exister auprès de nous. Ouvrons les yeux du Cœur et tout sera clair néanmoins pour revenir à l’équilibre il faudra plus que de beaux idéaux : il faudra sacrifier l’idée du Sacrifice pour obtenir le « plus ».

Lila

http://www.lilaluz.net/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *