Le soleil est inconditionnel

Le soleil est inconditionnel

Les lois qui régissent vos habitudes et vos croyances ne relèvent pas de la Liberté. Les lois qui régissent ce monde conditionnent votre vie. Elles ne sont pas l’Amour mais une expérience qui n’a aucun avenir, puisque cette expérience de séparation est tout bonnement un viol des lois cosmiques.

Aujourd’hui, vous n’avez plus aucune excuse.

Il n’existe aucun nouvel ordre mondial, il n’existe aucune religion autre que l’Amour. L’amour ne s’écrit pas, ce n’est pas un codex, l’amour ne se vend pas, l’amour ne mendie pas non plus. Il est Silence et il est consigné en vous. Il est votre signature vibrale. Il est votre royauté.

L’amour au sens le plus expansif qui soit, l’amour pour son prochain, la dévotion, ce n’est pas donner à l’autre ce qu’il veut mais ce dont il a besoin pour voir clair, pour s’envoler petit à petit en êtreté, pour rayonner le soleil que nous sommes, tout simplement. Le soleil appelle le soleil. Recouvrer l’Éternité, recouvrer la Vérité de qui vous êtes et dans le mot “Éternité” nous retrouvons l’Éther, la fusion des 4 éléments. Vous êtes la Voie, la Vérité et la Vie. Votre légèreté est contagieuse, même si elle fait grincer les dents de ceux qui ne comprennent pas comment vous fonctionnez. Vous ne pouvez pas forcer les autres à acquiescer votre mode de vie ; la Liberté n’est pas un concept, ni un objectif. Elle n’a pas d’objet non plus.

Ainsi, un individu qui projette sans cesse son avenir ne vit pas. Il est mort. Je cite ici un exemple simple qui touche la majorité de la population mondiale. Si la vie vous offre un travail, par exemple, c’est pour subvenir à vos besoins. Les besoins véritables vous sont inconscients tant que vous placez l’argent et la vie matérielle devant. Tout ce que la vie vous apporte, ce n’est certainement pas pour atteindre un objectif, qu’il soit immédiat ou dans un an ou deux ans, c’est pour vous alléger davantage. Elle vous tend la barque, elle vous tend la facilité à chaque seconde. La vie vient non seulement éclairer dans l’immédiat ce dont vous avez besoin, mais elle dépasse largement le cadre de vos références habituelles. Elle est l’Intelligence créatrice qui ordonne tout. Donc tant que vous croyez diriger votre vie, de la même manière que vous croyez naïvement diriger les autres, vous n’êtes pas libres. La peur de l’avenir résulte d’une méconnaissance de vous-même et de toutes les lois qui régissent la vie. Vous soucier de demain démontre clairement votre incapacité à vivre heureux au présent. Vous êtes constamment en train de vous plaindre, soumis à vos humeurs. Rapprochez-vous de l’essentiel. L’essence-ciel est à votre porte. Elle ne demande qu’à être révélée.

J’en entends me dire que l’avenir se construit dès maintenant. Regardez comme vous extrapolez tout dans votre quotidien. Vous n’avez rien compris. Votre système de croyances est persuadé qu’il faut économiser, mettre de côté de l’argent, cotiser pour une assurance vie et j’en passe, pour soit-disant assurer votre avenir, “on ne sait jamais ce qui pourrait arriver demain”, des pensées, des engrammes qui vous clouent sur place et vous empêchent de vivre. Mais qui décide cela si ce n’est l’instinct de survie, si ce n’est celui qui est mortel. Si vous vous croyez mortels, effectivement, vous aurez à trimer toute votre vie pour vous stabiliser dans une vie où les lois de la jungle sont les lois du plus fort. C’est le monde de la prédation, c’est le monde animal. Vous allez vous battre pour cela. Vous voulez à tout prix réussir. Vous allez vous retrouver tous ensemble sur les autoroutes pour prendre des vacances. Vous allez créer collectivement des bouchons. Qu’est-ce que font les bouchons ? Ils vous empêchent de respirer. Ils sont l’inverse de la fluidité et de la légèreté. Ce n’est pas l’Amour. C’est du vent. Nombreux succombent parce qu’ils ont les artères bouchées. Il n’existe aucune différence entre ce que vous voyez à l’extérieur et ce qui est en vous. Tout est Un.

Mon message s’adresse également aux individus qui croient encore et en corps qu’il faut se débarrasser des autres pour établir leur règles. Ceux là bafouent également la vie. Il n’y a aucune différence entre celui qui tue, celui qui complote, celui qui triche, celui qui ment et celui qui enferme les membres de sa famille dans ses propres croyances. Nombreux vous enfermez dans un système qui est déjà mort. Nombreux vous mentez à vous-même.

Priez celui qui vient, priez le Fils de l’Homme, priez Christ et la Mère de l’humanité. Priez Isis Marie, la Reine du Ciel et de la Terre qui revient relever les plus endurcis d’entre vous. Ils sont déjà là. Ils sont déjà en vous. Son fils vous veut entier(e) et pas à moitié. J’insiste sur cela. Vous ne pouvez servir deux mondes à la fois. Les souffrances riment avec les résistances. Elles sont le rythme d’un décalage, d’un désalignement entre le corps, l’âme et l’Esprit.

Lorsque vous touchez l’Amour au plus près et qu’il prend toute la place dans votre vie, vous ne pouvez pas avoir de sentiments pour untel ou untel. Ce n’est pas possible. Les sentiments sont rattachés au corps émotionnel. Vous ne pouvez pas faire de favoritisme. Cela n’existe pas dans l’Amour. Un Archange, une Étoile de Marie, un Ancien et même Christ ne jouent pas à cela. L’éternité n’a rien à voir avec les corps de conscience éphémères. Vous permettez simplement de vous rassembler en Présence et par affinité vibratoire. L’Amour rassemble, il ne peut en être autrement. L’illusion divise. Cet amour est au-delà de tout ce qui vous est connu, au-delà de vos relations quotidiennes. La Fusion est naturelle. Elle est spontanée. Ainsi, toutes les sauces du romantisme, de l’excitation, du désir ou d’une quelconque attente ou espérance disparaissent comme une poudre qui se dissout dans l’Eau.

Le soleil, comme la Lumière vibrale donne à tous, sans ambiguïté, quelques soient vos croyances. La Lumière vibrale ou l’Esprit n’est pas concernée par les jeux de l’âme. Seule la Joie, la vraie joie du cœur vous rassemble. Nombreux croient encore que la Joie est l’expression d’une cymbale toute azimute. Ce n’est pas parce que vous aimez vous secouer dans tous les sens et que vous riez aux éclats que vous êtes libres. Libérez-vous de toutes vos entraves et après vous pourrez rire de ce monde. Vous pourrez faire la fête, si vous en avez encore envie.

La Joie, elle est spontanée. Vous riez sans objet, sans cause. C’est naturel. La Joie est un rayonnement, tout comme la Paix. Tous ceux qui vivent les rencontres avec les Anciens et les Étoiles témoignent tous sans exception de cet amour unilatéral. C’est la relation véritable et c’est la relation que vous entretenez partout dans les mondes libres. Ceux qui ne vivent pas cette joie s’éloignent de vous, tout simplement. Ils ont la peur au ventre. Ils ont peur de se voir en face. Les Ondines, émanations de la Joie, n’ont que faire des sentiments, pas plus que les Elfes ou les Gnomes. Rien ne vous empêche de partager cet amour, ce vécu si vous êtes en couple, mais cette notion de couple reste bien fade à côté de la Réalité de qui nous sommes. Vous êtes entier(e) à vous seul(e).

Vous êtes tellement plein que votre corps refuse de plus en plus de nourriture terrestre. Cela se traduit pour nombreux par des lourdeurs, des nausées matinales, des soucis de flexibilité, les yeux engorgés, signant le ralentissement clair de tous vos organes digestifs. La Lumière vient prendre toute la place. Elle chante l’amour et la douceur de vivre, Ici dans ce temple de chair.

Ne mangez pas, si votre corps ne réclame pas, même par convenance. Oubliez cela, parce que même ce que vous appelez les petits “plaisirs” seront de plus en plus mal digérés, mal intégrés dans vos structures en pleines mutations. Évitez tout ce qui intoxique les cellules, comme la cuisine au beurre, le lait de vache, les laits végétaux blanchis car ils contiennent une technologie blanchissante. Pour ceux qui ressentent encore la faim, optez pour le lait d’amande en poudre, les dates, les amandes émondées, l’eau de rose, le miel doux à froid en petites quantités, les fruits et légumes frais. Tout cela adoucit, pacifie les organes. Optez pour une nourriture alcaline. Une nourriture à réaction acide à long terme génère des pensées acides et corrosives. Elle rend agressif et maintient l’instinct de survie. Optez également pour la respiration solaire qui allège toutes vos structures et le mental (ventilation de l’hémisphère gauche le matin et ventilation de l’hémisphère droit à partir du zénith). Pratiquez les mouvements respiratoires qui vous font prendre conscience que vous êtes à l’image du macrocosme. Prenez soin de ce temple, je ne le répéterai jamais assez. Les massages et les sons musicaux sont un baume. Ce n’est pas parce que l’Absolu se dévoile à vous que vous devez négliger la matière, bien au contraire. Vous êtes Responsable, quelque soit le corps ou la forme que vous empruntez pour naviguer dans les mondes et les dimensions.

Au-delà de cette responsabilité, vous Êtes. Occupez-vous dans ce qui vous maintient tranquille, chérissez. Il n’y a que cela à faire. Tout ce qui vous entoure est Vous. La Complétude se répand tout autour de vous, comme le bâillement libère les nœuds énergétiques, il libère les tensions. C’est une onde de choc. Cette onde est contagieuse. Laissez ce bâillement s’exprimer librement. Ôtez la main devant votre bouche. Cette main empêche la libre expression. Elle empêche votre accouchement, votre re-naissance. Les engrammes matriciels se situent dans vos réflexes habituels. Croyez-vous que le soleil s’empêche de s’exprimer ? Croyez-vous qu’il va contenir tout ce qu’il a à libérer ? Qui vous juge, si ce n’est vous-même ?

L’Amour est contagieux. Il se révèle à vous, à chaque seconde.

Un soleil qui éclaire un monde de sa bonté et de sa persévérance ne reste pas soleil. Lui aussi finit par muter. C’est ce qui est en train de se produire dans ce système solaire et qui demeure en parfaite syntonie pour nombreux d’entre vous, pour tous ceux qui maintiennent leur flamme, Flamme éternelle, quelques soient les confrontations qu’ils endurent sur ce monde. L’Amour endure l’inversion, il endure la division, la séparation parce qu’il l’enrobe. Il ne combat pas. Il ne peut que retourner ce monde et le dissoudre dans sa Majesté.

Au-delà de tout temps et de tout espace, je vous salue.

par Béatrice Marie Balme

Source: http://etoileenincarnationjournaldebord.blogvie.com/

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *