Le soutien émotionnel serait essentiel pour qu’une relation fonctionne sur le long terme

Le soutien émotionnel serait essentiel pour qu’une relation fonctionne sur le long terme

Rien n’est plus palpitant que les frissons qui parcourent notre corps quand nous nous engageons dans une nouvelle relation, mais cette excitation s’estompe souvent lorsque des craintes surgissent quant à savoir si cette relation va durer ou si elle est simplement éphémère. La plupart des gens ont connu des déceptions dans leurs précédentes relations, ils craignent donc de connaître un nouvel échec.

Certaines études retiennent un facteur standard qui indique ce qui fait fonctionner une relation et ce qui la conduit à l’échec. Beaucoup de ces études se sont déroulées sur le long terme et ont été approfondies car elles se concentraient sur des centaines ou des milliers de sujets qui ont été suivis pendant des décennies pour voir ce qui était déterminant dans la réussite d’une relation.

Une étude de ce genre a étudié des femmes au Guatemala qui sont arrivées seules pour accoucher. La première moitié a reçu un traitement médical de routine tandis que l’autre moitié a reçu une personne de soutien bénévole qui a seulement offert un soutien émotionnel. L’accouchement de celles avec la personne de soutien a duré deux fois moins longtemps que celles qui avaient un traitement standard.

Même si cela a montré l’importance du soutien émotionnel même d’un étranger, la majorité de l’étude a conclu que les personnes qui avaient le plus de succès dans la vie étaient celles qui avaient de bonnes relations grâce au soutien émotionnel d’un être cher.

Alors, comment une relation peut-elle être rapidement définie comme bonne?

Tout cela nous ramène à notre émotion la plus fondamentale: la peur.

C’est ce qui a permis à nos ancêtres de survivre et ce qui pousse les animaux à survivre en réagissant au danger. Les chevaux galopent pour fuir le danger, les oiseaux s’envolent quand ils ressentent une menace. Les humains, d’autre part, recherchent un soutien émotionnel, ce qui conduit à la seule question qui doit être posée dans une relation pour savoir si elle sera couronnée de succès.

Cette unique question est : Comment réagit-il/elle quand il/ elle a peur?

C’est la seule chose que tout le monde doit demander pour savoir si la relation va fonctionner ou non. La peur est une partie naturelle de la vie et particulièrement répandue dans les relations relativement récentes. Cela arrive généralement juste après la «phase de lune de miel» quand tout semble bien, mais que la réalité nous rattrape.

Deux craintes principales apparaissent dans les nouvelles relations. La première est que la personne n’est peut-être pas aussi incroyable qu’elle le semblait au début, ce qui va rapidement mettre fin à la relation, car elle n’est pas fidèle ou est devenue abusive. L’autre crainte est que l’autre personne est aussi bien qu’on le croyait, mais qu’elle va partir.

Lorsque ces craintes surgissent, la meilleure façon de les traiter et de déterminer si la relation va fonctionner est pour celui qui a peur de s’adresser à son partenaire pour lui dire ce qu’il ressent.

Sa réaction en dira long sur le succès de la relation, que ce soit pour soutenir la personne afin de calmer ses craintes, ignorer la demande de soutien ou même accroître l’anxiété dans sa façon de réagir.

Ce même concept s’applique à tous les types de relations, qu’elles soient romantiques, platoniques ou même professionnelles. Quand une personne cherche du soutien et l’obtient, la relation fonctionnera. Quand une seule personne offre de l’aide et ne l’obtient pas en retour, tôt ou tard, la relation finira par échouer.

de Carole Mazeau

Source : https://www.espritsciencemetaphysiques.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *