Le temps nous change tous

le temps

Le temps est lié aux expériences de notre vie. Ainsi, ces deux choses nous font apprendre, connaître et changer.

Nous sommes tellement liés au temps, qu’il semble s’allonger ou s’écourter en fonction de notre état d’esprit et de nos attentes de la vie.

Le temps ne passe pas en vain comme on dit, encore moins si nous nous focalisons sur ce que nous étions 10 ans, cinq mois ou trois semaines avant l’instant présent, car nous savons bien qu’il n’y a rien de plus relatif que les années.

Nous avons pour habitude de mesurer le temps en événements clé qui nous ont marqués et dont nous nous souviendrons toujours.

“Un homme doit vivre dans le présent, peu importe qui vous étiez la semaine dernière, si vous savez qui vous êtes aujourd’hui.”
-Paul Auster-

Vivre signifie l’expérience et les expériences mesurent le temps

Toute émotion qui surgit d’un contact direct avec la réalité implique un changement.

Nous pouvons voyager et découvrir de nouveaux modes de vie, rencontrer des personnes avec des pensées et des habitudes que nous ne connaissions pas, former une famille, perdre une personne que nous pensions avoir à nos côtés pour toujours, découvrir l’amour ou la haine, etc. Tout cela nous changera, sans même que nous nous en rendions compte.

Ce qui est certain, c’est que vivre a plusieurs prix, et l’un d’entre-eux est celui de vivre des expériences et de les lier à notre temps de vie.

Certains moments nous marqueront tellement que nous penserons qu’ils ont duré plus longtemps que leur durée réelle, et d’autres en revanche nous paraîtront fugaces.

Ainsi, nous disons que nous changeons avec le temps, car vivre sous-entend différents prix, dont celui que nous venons d’aborder.

De plus, généralement, nous signalons les expériences les plus négatives ou les plus positives que nous pouvons vivre comme étant coupables de nos changements de personnalité, et parfois même physiques.

Les extrêmes marqueront toujours la différence : nous n’oublions jamais le bonheur véritable, mais nous n’oublions pas non plus les chutes et les coups durs.

Ne luttez pas contre le changement

Il est évident que dans certaines situations émotionnellement extrêmes, nous changeons, car celles-ci nous obligent à aller au plus profond de nous-mêmes et à nous voir comme jamais nous nous étions vus auparavant.

Nous découvrons alors des choses et des valeurs que nous ne connaissions pas, et des sentiments que nous n’avions jamais ressentis avant, et cela nous oblige à ordonner le désordre de notre intérieur.

“Lorsque nous ne sommes plus capables de changer une situation, nous nous mettons au défi de nous changer nous-mêmes.”
-Victor Frankl-

Si nous traversons un mauvais moment, nous en sortirons sûrement plus forts ; si nous nous sommes trompés, nous saurons que nous ne devrons pas refaire la même chose la prochaine fois.

Si nous avons été heureux, nous nous conformerons tout simplement à ce qui a fait du bien et nous fuirons la tristesse, etc.

Ce qui est certain, c’est que nous ne serons plus jamais les mêmes après une nouvelle expérience ou avec les années qui passent, car le temps nous transforme et modèle notre personne.

Ainsi, il est inutile de résister au changement. Vouloir fuir le fait que quelque chose se soit passé dans notre vie et vouloir penser que tout se passe comme avant ne sert à rien, car ce n’est pas la réalité.

Comme quelqu’un l’a dit un jour : rien n’est permanent, sauf le changement. En d’autres termes, notre essence sera toujours la même, mais nous ne serons plus jamais comme avant.

La clé est de savoir s’adapter et d’accepter

Si nous ne pouvons pas résister au changement, la seule façon de grandir en tant que personnes, c’est de l’accepter.

Nous nous renouvelons, et si par hasard nous ne pouvons plus être fidèles à nos principes, nous devons en créer de nouveaux qui nous aident à recommencer.

Nous devrions comprendre que le temps défile irrémédiablement et que nous sommes les seuls à pouvoir décider de ce que nous voulons faire et de la manière dont nous voulons en profiter.

Tout comme le temps nous change, il change aussi les personnes de notre entourage et, par conséquent, il influe sur nos relations communes.

Il est essentiel de comprendre qu’accepter le changement de soi est tout aussi important qu’accepter le changement de l’autre, pourvu que cela ne nous nuise pas directement. Dans ces circonstances, l’autre personne aura sûrement également besoin de notre adaptation.

“Pourquoi toute cette peur du changement ? Toute la vie est un changement. Pourquoi devrions-nous le craindre ?”
-George Helbert-

http://nospensees.fr/le-temps-nous-change-tous/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *