L’enfant intérieur

L’enfant intérieur

Très chers frères et sœurs de lumière,

Vous qui êtes là installés confortablement au sein de cette demeure, sachez que je suis honoré de venir converser avec vous ce soir. Je suis l’archange Tsadkiel, je suis le défenseur du rayon violet, le rayon de la transformation, le rayon de la transmutation. Recevez, acceptez ma présence à vos côtés ce soir.

Je vais vous parler de la dépendance.
Ouvrez votre cœur, recevez ma lumière en toute simplicité.
Je vous invite à prendre conscience de qui vous êtes et de votre chemin parcouru. En vous, dans un espace de votre cœur réside une partie de votre enfant intérieur.

Cet enfant intérieur a eu sa propre expérience de vie, il est l’enfant que vous avez été il y a des années de cela. Dans votre temps terrestre, cet enfant a vécu des chagrins, des douleurs mais également des joies, il a accompli sa tâche ; reste dans cet espace de votre cœur, cet enfant intérieur qui est toujours vivant et qui correspond à ce qu’il a été, ce que vous avez été. Il est important de savoir que cet enfant intérieur a un grand besoin d’amour, de protection et d’écoute pour avancer et pour vous accompagner sur votre chemin.

Cet enfant a certainement été blessé, ignoré, rejeté, et ce sont des blessures ordinaires pour vous, cela fait parti de votre plan de matière de vivre ce genre d’expérience.
Sachez que vous créez des ondes avec votre environnement, des ondes créatives avec votre environnement extérieur, à partir de ce point, de cet endroit en votre cœur ; ainsi il est important de se connaître, de connaître ses blessures, de pouvoir les nommer, de pouvoir les accepter, les regarder, de porter cet enfant au centre de votre vie, de le glorifier, de l’écouter, de le suivre et de le guérir.

Les blessures se présentent sous forme associative, elles s’accumulent au sein de votre mental, de votre corps émotionnel, elles créent des distorsions, des engrenages, des perturbations, tout cela à différents niveaux de votre être et de la compréhension que vous pouvez avoir de ce monde.

Tout cela passe par ces distorsions et ces filtres qui ont été crées.
Cela demande de la patience, beaucoup d’humilité et une grande écoute afin de reconnaître et d’accepter ses blessures.

La vision la plus sereine que vous pouvez apporter à votre enfant intérieur est une vision de réconciliation et d’appartenance, à ses blessures. Il est préférable d’être l’ami de ses blessures en toute confiance.

Elles sont simplement un manque de connexion, quelque chose qui a été coupé, quelque chose qui a été cassé.

Être l’ami de ses blessures, être l’ami des personnes qui vous font revivre ses blessures.

Ne doutez pas de votre potentiel d’expression et de beauté, vous êtes des enfants de Dieu, vous êtes des étincelles d’amour qui se sont incarnées dans la matière. Cette matière est vivante et parfois elle résiste, elle vous fait mal. Il n’y a pas de séparation entre vous et votre environnement, tout est un, sur d’autres plans, vous êtes entièrement unis à l’énergie, à la matière, à tout votre environnement.

C’est cela l’amour, c’est cela que vous pouvez recréer, c‘est cela l’unité, vous avez ce pouvoir, en vous, en chacun de vous, il y a cette force, ce potentiel, cet amour, cette étincelle de vie qui peut tout transformer, qui peut tout créer.

Au plus profond de votre cœur, cela est l’essence divine, elle est la même pour tous ; en cet espace nous sommes unis.

Maintenant, observez votre vie quotidienne, tous ces moments où l’extérieur peut vous engouffrer et vous attirer loin de cette étincelle divine. Vous voilà à nouveau dans vos distorsions, vos incompréhensions.

Au fond de votre cœur, vous pouvez trouver le refuge, ce refuge nécessaire afin de vous ressourcer, de prendre du recul et de trouver votre indépendance.

Les hommes sont ainsi faits ; Vous êtes des êtres merveilleux qui s’ignorent encore, sur le chemin de la délivrance, vous avancez, nous vous encourageons.

Nous sommes à vos côtés, nous sommes si proches de vous, si seulement vous pouviez voir comme nous sommes proches de vous, comme nous vous accompagnons.

Parlez-nous, appelez-nous, nommez-nous et nous serons là à vos côtés. Vous pouvez en avoir la certitude, nous serons là à vos côtés pour vous aider. Ainsi va le chemin de l’indépendance, de la liberté : guérir ses blessures, guérir son tempérament, guérir ses illusions.

Très chers frères et sœurs, n’ayez pas peur d’être libre, osez croire à la liberté. Chacun tient sa propre place et a un rôle important à jouer au sein de cet univers.
Guérissez votre enfant intérieur, donnez lui de l’amour, chérissez-le, devenez libre, libre de créer votre réalité et votre monde d’amour, votre étincelle divine est pur amour.

Recevez ces mots, ce partage, acceptez que je déverse sur vous en votre cœur, dans l’espace sacré de votre cœur ma pluie d’amour, le rayon violet de la transformation.
Posez votre enfant intérieur en ce rayon violet ; baignez-le dans cette lumière abondante que je déverse maintenant en tous vos corps, en tous vos êtres. Inspirez…Expirez…Mettez vous d’accord avec votre enfant intérieur, faites la paix, donnez vous cet engagement de vous chérir et de vous protéger.

Vous voilà tous unis, un beau cercle, une belle énergie qui circule entre vous, recevez ma bénédiction.

L’enseignement touche à sa fin, puissiez-vous cultiver en vos cœurs, la connexion à votre étincelle divine, je vous salue chacun et vous remercie pour votre écoute et votre attention.
N’oubliez pas qu’en votre cœur, je suis ainsi que tout, recevez toutes mes bénédictions.

Fabienne Pujalte, channel
Canalisation Archange Tsadkiel reçu par Fabienne Pujalte

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *