Les 7 règles de l’Abondance financière

abondance roue argent

La vie est abondance illimitée. Elle donne en fonction des demandes conscientes et inconscientes de chacun. Il y a des règles à suivre pour que la source coule parfaitement.

Voici un dossier intéressant provenant du site lumieresdelaudela.com :

Pour réussir il convient de concrétiser notre vision de façon pratique et ordonnée.
Rien n’est désordonné dans l’univers ; tout système obéit à des lois strictes et intelligentes.
Il en est de même pour la vie humaine.
Nous avons à systématiser nos visions et à les mettre en application de façon concrète et ingénieuse. Pour réaliser cela, il faut un mental clair et discipliné qui comprend qu’il n’est pas le maître, mais plutôt le parfait exécutant de la réalité supérieure qui l’inspire.

I – Ne jamais bloquer la circulation de l’argent et illuminer nos peurs

Telle une rivière qui circule abondamment, il en est ainsi du courant de Vie qui nous anime. La vie est mouvement, la vie est changement. Nous ne pouvons retenir son énergie. Tout bouge, rien n’est figé. Il en est ainsi des saisons, des cycles, des étapes d’évolution, des stades de croissance. L’argent, en tant que moyen, fait aussi partie de ce grand mouvement de vie et d’échange qui existe dans l’univers. Nous sommes en effet en échange constant avec les éléments de la nature (terre, eau, air, feu); même l’air que nous respirons se transforme dans nos poumons et, grâce aux arbres et à la végétation, il nous revient purifié. L’échange fait partie du courant de vie. La peur de perdre et de manquer bloque le mouvement universel, comme les éléments qui polluent les eaux stagnantes. Oui, nous pouvons nous réjouir d’être en santé, de vivre le succès, de disposer de ce dont nous avons besoin. Mais nous savons qu’accumuler strictement pour le pouvoir de posséder ne fait que nourrir l’ego qui un jour, comme un ballon gonflé, éclatera ou se dégonflera, n’ayant plus d’espace pour emmagasiner. Compte tenu de l’inter- échange constant qui existe dans l’univers, l’excédent ou le trop plein qui est retenu, brise la circulation de l’énergie qui est à la base même de l’harmonie sur tous les plans.

II – Toujours donner, même si ce n’est que très peu

Pour faire le vide, il faut faire le plein. Quand une bouteille est remplie d’eau, elle déborde dès qu’elle n’a plus d’espace pour l’absorber. Pour la renouveler, il faut la vider. Le don fait partie de la loi du mouvement. Quand une chandelle brûle, elle donne une partie de sa cire pour éclairer. Ouvrir, c’est nous rendre disponible autant pour recevoir que pour donner. La main ouverte peut autant capter que verser. Et, quand nous donnons, nous apprenons à nous abandonner à la Vie. Nous apprenons en mettant en pratique la loi de l’équilibre: celui entre le plateau qui reçoit et le plateau qui donne. Mais, même si le plateau qui donne est plus rempli, ce n’est que bénéfique. La loi du retour n’en sera que plus favorable. Nous donnons sans attente de résultats, pour le plaisir de contribuer au grand mouvement de vie et de l’inter échange. L’univers ne tolère pas le vide.

III – Donner discrètement et sans attente

Il n’est pas nécessaire que les autres sachent à qui nous donnons, ce que nous donnons et quand nous donnons. Donner le meilleur et la qualité. Donner de l’argent bien sûr, mais aussi donner quelque chose de non palpable et qui ne s’achète pas : un sourire, une présence, une parole, une aide; donner avec amour et gratuité. Laissons parler notre cœur; laissons-nous guider par notre intuition pour donner au moment juste. Apprendre à donner, c’est aussi apprendre à discerner; l’amour ne signifie pas prendre la place des autres et les prendre nécessairement en charge. L’apprentissage du don fait aussi partie de l’apprentissage de la non-ingérence et du respect du libre-arbitre. En apprenant à donner, nous apprenons également à recevoir et à nous ouvrir à l’abondance sous toutes ses formes, dans le plus petit comme dans le plus grand. C’est dans cet équilibre du donner et du recevoir (de l’émissif et du réceptif) que nous apprenons à contenir l’abondance. Régler nos factures et nos comptes, c’est aussi contribuer à la circulation de l’énergie et à l’inter échange. Nous libérons l’énergie. Remercier à chaque fois que nous avons la possibilité de donner.

IV – Utiliser nos talents et notre abondance dans le BUT d’accomplir notre plan de vie

Notre plan de vie est notre raison d’incarnation et celle-ci est spécifique à chacun de nous bien que ses fondements soient universels. Nous sommes tous venus, chacun-e pour accomplir, intégrer l’application des lois universelles dans le monde de la forme et de la matière, et l’argent fait partie de cette matière. Les événements que nous créons, les personnes et les ressources que nous attirons à nous font partie des expériences qui reflètent nos affinités, nos pensées et nos désirs. Mais, la vérité se situe au-delà des apparences et de ce qui est extérieur. Elle est intérieure. Les résistances, les croyances et les valeurs désuètes reliées à la survie créent des délais et interfèrent avec la manifestation de l’abondance dans nos vies. Car, nous sommes faits pour le bonheur. C’est notre mission de vie que d’en trouver la clé pour ouvrir nos portes. Et, c’est au moment où tout vient à nous, où nous disposons de tout, que nous sommes les plus prêts à nous détacher, car nous avons intégré que le bonheur est d’abord en nous, un état d’être plutôt qu’un avoir à conserver à tout prix. Ce qui ne signifie pas de ne pas jouir de ce qui est à notre portée, mais d’en disposer comme d’une chose impermanente. Quand une expérience est terminée, une nouvelle débute avec son propre contexte d’énergie. Les habitudes tendent à figer la vie et ses formes d’abondance.

V – Considérer les autres comme les membres d’une même et grande famille

Nous faisons tous et toutes partie d’une même famille universelle car « l’âme des hommes est Une ». À un niveau supérieur, nous sommes inter reliés. Nous sommes mutuellement chacun-e les miroirs et les facettes d’une même grande réalité. Nous provenons de la même Source de vie universelle qui est Une et aussi individualisée par chacun-e de nous. Ainsi, bien que nous soyons uniques, nous sommes en quelque sorte tous frères et sœurs d’âmes avec chacun nos dons, nos talents, nos ressources, nos cultures. D’où d’une part, l’importance de l’individualité afin que chacun-e se reconnaisse en tant qu’enfant unique, avec sa spécificité passée et présente; personne d’autre ne peut prendre notre place. Et d’autre part, l’importance de la différence et de la diversité dans l’unité. Cette diversité est la grande richesse de la famille que nous formons. Comme membres d’une grande famille, nous misons sur l’intégrité, la coopération et l’équité, afin que chacun bénéficie de l’abondance.

VI – Reconnaître que notre conscience Supérieure est la Source de notre abondance – être reconnaissants

La Source de vie est la Conscience supérieure qui nous habite et qui anime tous les règnes de vie. Il n’y a pas de plus grande loi que celle de la Vie, car elle est amour et elle ne faillit jamais. Coupés de cette Source, nous sommes assujettis au monde de la forme, avec ses mirages et ses illusions, sans pouvoir de les transcender et de voir au-delà. Dans un navire, il y a toujours un capitaine. Un proverbe dit; « Quand le chat n’est pas là, les souris dansent ». Oui, il y a toujours un maître. Alors, qui est le maître dans nos vies? Nos émotions? Notre mental? C’est à chacun de nous de décider, de par notre libre-arbitre. Pour nous élever au-dessus des peurs et des doutes, pour les transcender, cela prend une grande force qui a le pouvoir d’agir sur tout et en toutes circonstances. Et cette force est en chacun-e. C’est notre grand Soi, cette Présence que nous sommes avec ses attributs: le Je Suis. Cette Présence sait et prend la direction de la manifestation de l’abondance dans nos vies. Elle sait comment, quand et par qui. Sa vision est à 360 degrés et sa perspective au-delà de nos provisions et planifications mentales. Il suffit de lui remettre consciemment les guides et de commander son autorité en dehors de toutes peurs, insécurités et doutes, en harmonie avec notre évolution. Il n’y a rien de mieux que de porter notre attention sur notre Être intérieur. La concentration sur lui, au lieu du problème et de son scénario, amplifie, de par la loi d’attraction, ses qualités et son action. La gratitude fait partie de l’amour envers cet Être qui nous aime de façon inconditionnelle et qui ne nous laissera jamais tomber, qui nous offrira toujours le nécessaire et même plus Š et, plus encore si tel est notre service que celui de gérer l’abondance au sein de l’humanité.

VII – Gérer l’abondance en accord avec notre intuition et non avec nos impulsions

L’intuition est le langage de notre guide ou Maître intérieur.
Il n’est pas celui des émotions, car pour bien entendre ou reconnaître la petite voix intérieure, notre corps émotionnel a besoin d’être stabilisé. Lors de violentes émotions ou d’inquiétudes, le corps émotionnel sort de l’alignement avec sa nature profonde.. .
Il nous revient de discerner ce qui provient de nos impulsions de ce qui provient de notre intuition.
Quand nous ne sommes pas sûr, il vaut mieux attendre avant d’agir, afin de clarifier nos motivations.
En cas de doute, attendre ! Bien aligné, notre corps émotionnel est un pur réflecteur, comme le miroir clair d’un lac calme.
Notre mental, quant à lui, est à ce moment-là un commentateur juste de notre Conscience et il n’interfère pas par ses critiques, ses jugements ni par ses vieilles croyances et restrictions. Il est alors plus facile d’utiliser l’argent en tant que moyen et non en tant que fin et de saisir intuitivement les opportunités qui s’offrent à nous et que nous ne verrions probablement pas, à cause des limites que nous nous imposons. Et surtout, dans cette optique, de développer l’attitude de vivre le moment présent sans anticipation.

Cette page a été réalisée en collaboration avec Aline Grandmaison auteur du livre « LOIS HARMONIQUES UNIVERSELLES »
Vous pouvez reproduire ces textes et en donner copies aux conditions suivantes : Qu’ils ne soient pas coupés et qu’il n’y ait aucune modification de contenu. Que vous fassiez référence à notre site www.lumieresdelaudela.com

© 2015, Le Jardin de Joeliah.
http://lejardindejoeliah.com/2015/06/27/les-7-regles-de-labondance-financiere/

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *