Les bienfaits du pardon

pardon

Pardonner est bon pour la santé mentale, mais aussi pour la santé physique.

Parfois, les personnes de notre entourage font des choses qui nous blessent ou à cause desquelles nous nous sentons trahis, voire même agressés.

D’autres fois, ce sont nous qui faisons des choses que nous regrettons plus tard. Il n’est jamais facile de pardonner mais c’est pourtant un acte très sain.

Même si c’est uniquement dans notre intérêt, nous devrions tous apprendre à le faire.

Pardonner est beaucoup plus facile à dire qu’à faire et représente souvent un grand défi.

Parfois, le pardon peut être confondu avec une forme de «remise», grâce à laquelle on assimile ce qu’il s’est passé sans prendre de mesures, ni de représailles.

Mais le pardon signifie bien plus que cela. Le fait de pardonner implique de se détacher de ce qu’il s’est passé.

Dans tous les cas, le pardon a de nombreux bienfaits pour la santé de notre corps.

Le pardon est bon pour le cœur

Littéralement, le pardon fait du bien à la santé de notre cœur. Selon une étude de la revue Journal of Behavioral Medicine, il a été démontré que le pardon est associé à une plus faible fréquence cardiaque et une moindre tension artérielle.

Cette même étude a découvert que pardonner aide aussi à soulager le stress. Cela peut apporter des bénéfices pour la santé du cœur et pour la santé en général.

Le pardon est bon pour la santé physique et mentale.

Une autre étude postérieure a associé le pardon à 5 mesures de santé, selon les symptômes physiques, les médicaments utilisés, la qualité du sommeil, la fatigue et les plaintes somatiques.

Il semblerait que la réduction de l’effet négatif et des symptômes dépressifs que produit la rancœur, renforcerait la spiritualité, la gestion des conflits et le soulagement du stress. L’impact du pardon a donc un effet significatif sur la santé en général.

Le pardon aide à avoir de meilleures relations avec les autres

Une autre étude publiée dans le Personality and Social Psychology Bulletin, a découvert que le pardon aidait à restaurer les pensées, les sentiments et les comportements positifs envers la partie fautive.

C’est-à-dire que le pardon restaure la relation à son état positif antérieur. De plus, les bienfaits du pardon peuvent s’étendre aux conduites positives envers d’autres personnes en dehors de la relation.

De cette manière, le pardon est associé au don, aux actes de charité et autres comportements altruistes.

Considérations finales

Quand nous pardonnons, nous nous libérons de nous-mêmes, de notre propre esclavage.

Nous nous défaisons de la douleur et du ressentiment que nous portons comme sur notre dos, pour permettre la libération.

De même, pardonner permet de conclure cette période toujours ouverte du passé. Cet acte implique une acceptation de ce qu’il s’est passé, pour donner lieu à un profond détachement des faits ou des accusations réalisées par l’autre mais aussi par nous-même.

En plus de pardonner aux autres, il également très positif de réfléchir à ce que nous devons nous pardonner à nous-mêmes.

Le pardon est bon pour le corps, l’esprit, les relations et pour trouver un rôle dans ce monde.

Cela devrait servir à vous convaincre qu’il est préférable de lâcher prise, de laisser partir la rancœur et de pardonner.

Comme a dit William Shakespeare :

“Le pardon tombe comme la pluie douce du ciel à la terre. Il est deux fois béni, il bénit ce qui le crée et ce qui le reçoit»

http://nospensees.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *