Les conséquences de nos choix collectifs.

paix1

Nos réactions collectives face à la barbarie et au dogmatisme issu du Moyen-âge nous prouvent que notre sensibilité a évolué, que nos valeurs se sont humanisées. Il y a peine 300ans, lorsque nous étions contre une méthode ou une personne, nous trouvions normal de lui arracher la tête et de la planter sur une pique. Aujourd’hui les scènes de ce type nous font non seulement horreur, mais nous poussent à ressentir de la distance, un gouffre, entre ceux qui pratiquent ces rites et nous. La distance entre ce que nous avons pu accepter par le passé et ce qui est devenu la nouvelle norme s’est creusée.

Par ces actes sanglants, notre société prend conscience de son humanité, chacun est appelé à exprimer sa sensibilité, sa sagesse et à démontrer ses véritables sentiments face à l’inacceptable. Ceux qui se sentent touchés par l’horreur, deviennent un groupe, soudé non par des rituels religieux différents mais par une même approche de l’Humanité, par un désir d’humanisation de la Conscience. Nous ne sommes plus asservis aux lois naturelles du plus fort, du plus violent, nous avons changés et nos cœurs sont plus sensibles, nous nous approchons de la véritable lumière par notre âme, et ceux qui pratiquent la barbarie nous aident à nous voir meilleurs.

Une vision commune de ce que doit être le comportement humain émerge dans tous les continents, à travers les personnes dont l’âme les pousse à dire leur Amour, leurs rêves et leurs attachements à des valeurs plus que leurs différences. Nous sommes amenés progressivement à une autre Paix, non pas une paix physique, puisque nous prenons le chemin de la guerre, mais une Paix des Cœurs, entre ceux qui se sentent partie d’une même communauté d’Esprit. Que nous habitions l’Afrique, l’Amérique du Sud, l’Asie ou que nous soyons européens du Sud, du Nord, Américains ou Russes ; chacun d’entre nous peut se sentir concerné par l’actuel recul du respect que nous donnons à l’humain. Nous sommes tous profondément blessés de constater que malgré tous les efforts pour rapprocher les peuples et entretenir la Paix, quelques uns choisissent encore de verser le sang pour exprimer leurs désirs de puissance et de gloire.

Leurs méthodes nous montrent combien nous avons tous évolués, combien nous nous sommes rapprochés du Ciel et de la Compassion : que penser de personnes dont l’âme a besoin de faire souffrir d’innocentes victimes? Que penser d’êtres qui sont fiers de ne pas différencier le bétail de l’homme? Que penser de leurs enfants, élevés dans l’apologie de la violence chaque jour? Nous devons prier pour que leur esprit s’éveille, que leur cœurs voient la vérité et cessent de souffrir et faire souffrir.

L’humain est un être en évolution. Les actes semblent injustes, le moment est difficile, mais l’objectif est atteint : nous croyons à la Paix et nous agirons pour la Paix, car c’est ce que collectivement nous avons défini en nos cœurs. Certes, cette paix nous contraindra à vivre des moments de conflits, afin d’user la colère, d’user l’injustice, d’user les révoltés jusqu’à leur dernier souffle. En appelant l’attention de tous, tous les continents se sentent concernés et notre victoire est forcément au bout du chemin.

Pourtant la véritable victoire ne s’obtient pas en définissant des frontières et des limites, elle est intérieure, elle appartient à l’âme – quand le goût pour tout conflit est définitivement éteint, quand toute idée de provocation est détruite au cœur des êtres-. Le seul qui puisse obtenir cela des Hommes est l’Archange Michael. Nous sommes tous entre ses mains. Que le rayon arc -en -ciel brûle les rancœurs. Vivez pour la Paix. Paix en vos cœurs.

Amour et Respect pour ceux qui sont morts assassinés, nos pensées vont à leurs familles. Lila

http://www.lilaluz.net/2014/09/les-consequences-de-nos-choix-collectifs.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *