Les écueils

Les écueils

Mes amis nous vous saluons, nous pouvons débuter.

Nous vous parlons ce matin des péripéties qui vous embarrassent et dont vous vous plaignez en considérant comme un but de n’en pas vivre.

Mais vous ignorez recevoir à chacune de ces occasions une opportunité de transformer votre attitude intérieure, une opportunité de revoir votre système d’interprétation, une opportunité de vous observer penser, réagir.

Chacune de ces péripéties, si vous la vivez non pas englué(e)s dans l’évènement, mais, vivant l’évènement tout en vous regardant le vivre, et manifestant intérieurement votre décision de plus de sagesse et d’intelligence pour vous-même, alors chacune de ces péripéties devient une pépite. Une occasion de vous élever.

Il peut être difficile de l’accepter au niveau où vous vous situez, mais la transformation intérieure est le but même de votre incarnation. Vous êtes venu(e) accomplir cela. Aussi, chaque fois que vous parviendrez à améliorer votre attitude intérieure, vous en concevrez une très profonde satisfaction.

Vous avez déjà en vous la connaissance nécessaire pour vous aligner. C’est à dire que vous sentirez – si vous avez l’oreille à cela – vous sentirez que telle ou telle réaction de votre part n’est pas juste, pas pleinement alignée avec vous-même, et vous sentirez comment améliorer cette attitude intérieure. Vous le saurez tout simplement.

Vous-vous entendrez vous plaindre et cela sonnera faux à vos propres oreilles.

Vous-vous entendrez accuser et cela vous blessera vous-même.

Vous-vous entendrez vous vanter et connaitrez que cela n’était pas juste, vous-vous entendrez vous dévaloriser, manquer de foi et sentirez ô combien vous vous maltraitez.

Demandez-vous simplement pardon de vos mal réactions ; demandez-vous pardon de ne pas vous offrir à vous-même votre propre grandeur, votre propre sagesse.

Il ne s’agit pas de vous évaluer. Il ne s’agit pas de vous donner de mauvaises notes. Il ne s’agit pas de vous faire vivre un enfer critique sous votre propre regard. Il s’agit de vous aimer de mieux en mieux, de vous connaître de mieux en mieux, de vous estimer de mieux en mieux.

Les occasions de mettre plus de douceur dans votre regard sur la vie, sur vous-même, sur les autres et le monde, ces occasions sont si nombreuses en une seule journée, et la joie que vous en concevrez chaque fois sera si claire, que vous regarderez vos journées comme de longues occasions de vous gratifier.

Ayez plus de lucidité envers vous-même, cette lucidité ne peut que vous orienter vers plus de bonté et de joie.

Ce chemin est si simple, pourquoi l’ignorez-vous ?

Nous vous saluons,

Vos amis amicaux.

(Nous disons amis amicaux car les mots ont perdu leur sens en vos consciences, il devient parfois utile d’insister).

Source : http://la-lumiere.fr/les-ecueils/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *