Les nombres karmiques

nombres

Les lettres qui composent notre prénom nous modèlent, nous structurent. Elles représentent en quelque sorte notre «bagage-départ», les atouts et les handicaps qui nous permettront de progresser au long de notre chemin de vie. Posséder ou non des lettres d’une valeur donnée dans notre prénom nous permet de vivre ou au contraire de ne pas vivre l’influence des nombres qui leur sont liés. Certains ont ainsi des expériences de vie que d’autres ne font pas. Les nombres absents dans le prénom se nomment, en numérologie, « nombres manquants » ou «karmiques». Ils sont significatifs de comportements, d’aspects psychologiques, de handicaps à dépasser.

Ces derniers ne sont en aucun cas définitifs, et l’on peut les améliorer, à partir du moment où l’on en est conscient, afin de progresser et de devenir des êtres équilibrés, humains et sociables. Dans tous les cas, le nom de famille atténuera bien entendu les lacunes de notre prénom.

Chacun d’entre nous possède des points forts et des points faibles qui représentent notre intérêt individuel. Ne pensez surtout pas qu’un prénom et un nom de famille comportant des lettres de chacune des neuf valeurs soit synonyme d’équilibre parfait et de vie facile. Le sujet aura dans ce cas à vivre chacune des leçons liées à tous les nombres, aucune avec une intensité particulière, mais toutes devront être vécues. Sachez que ce qui fait l’intérêt de chacun d’entre nous, ce sont aussi nos défauts, nos manques et nos faiblesses, contre lesquels nous luttons au quotidien dans le but de progresser et d’améliorer nos rapports avec les autres et le monde.

En numérologie comme en astrologie, un thème trop équilibré, signe parfois d’une trop grande facilité, peut être aussi synonyme de manque de personnalité ou de caractère, de linéarité et d’une existence monotone, morne et sans piquant. Les leçons liées à nos nombres manquants ne sont pas inéluctables, soyez-en bien persuadé : il est possible de les combler dès que nous en prenons conscience. Il est bon de les connaître chez un enfant afin de les lui faire travailler le plus tôt possible, idéalement dès l’âge de raison. Les parents en feront ainsi un être plus équilibré, sociable, et en mesure d’avancer la tête haute dans l’existence.

SOURCE / http://www.signification-prenom.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *