Les pensées destructrices

nepermettez pas aux pensées destructrices de vous limiter

Ne permettez pas aux pensées destructrices de vous limiter

Au fur et à mesure que nous évoluons dans la vie, nous créons une structure mentale en accord avec nos expériences et l’éducation que l’on a reçue depuis tout petits.

L’entourage et les personnes proches de vous vous ont forcément conditionné, et vous voyez le monde selon elles.

Les pensées destructrices ne sont pas autre chose qu’une habitude apprise et qui, si l’on s’applique bien, peut être «désapprise».

Les personnes de votre entourage influenceront vos pensées uniquement si vous leur permettez de le faire. Vous êtes le maître de vos pensées et vous seul avez la clé pour ouvrir ou fermer cette porte.

N’oubliez pas qu’en plus de vos expériences et de ce qui vous arrive dans la vie, vous êtes votre manière de penser et de sentir dans ce monde.

Les pensées destructrices peuvent apparaître à tout moment

Aujourd’hui, à cause de toute l’information à laquelle nous avons accès et la facilité à communiquer avec beaucoup de gens, il est très facile d’avoir l’esprit embrouillé, et même les personnes les plus saines émotionnellement peuvent finir par avoir des pensées destructrices.

Toute personne qui a des pensées destructrices sait à quel point elles peuvent faire du mal.

Il est indispensable de connaître les pensées destructives les plus communes pour apprendre à les laisser passer sans leur prêter plus d’attention.

“Rien n’est bon ou mauvais en soi, à part si la pensée le rend tel.”
– Hamlet –

La vie n’est pas noire ou blanche : elle a beaucoup de tons et couleurs !

L’une des pensées destructrices communes et qui est assez limitante est qu’il n’existe pas de nuances dans la vie : les choses sont soit noires, soit blanches.

La réalité se trouve dans la nuance : la vie est pleine de tons et de couleurs différentes qui la rendent spéciale et flexible.

Le fait de penser que tout est noir et blanc peut augmenter les conflits avec les personnes car cela nous rend souvent inflexible dans notre manière de voir les actions des autres (et de soi-même).

* Comment améliorer cette pensée destructrice ? Il est nécessaire, pour cela, de réfléchir sur cette pensée concrètement, de faire un pas en avant et de prendre du recul.
Demandez à d’autres personnes ce qu’elles pensent et demandez-vous à vous-même si cette pensée est la vérité ou pas… vous vous rendrez compte qu’il y a plein de manières de faire les choses.

La vie n’est pas parfaite

“Il y a un problème dans toutes les situations» : cette pensée destructrice est pessimiste, car les personnes qui ont tendance à penser cela trouveront des obstacles à tout.

Rien n’est parfait ! Mais il est très facile d’être négatif.

Heureusement, il n’y a rien de parfait dans notre réalité et nous devons apprendre et nous nourrir de ces imperfections… C’est la beauté de la réalité qui nous fait grandir.

* Comment pouvez-vous fuir cette pensée destructrice ? Dans la vie, même quand il y a des problèmes, il y a toujours une manière de trouver une solution aux choses pour mieux se sentir.
Si vous ne voyez que les problèmes dans toutes les situations, pensez à cette phrase : «Rien de grave, ça passera, comme le reste».

“Les personnes qui pensent qu’elles ne sont pas capables de faire quelque chose ne le feront jamais, même si elles en ont les capacités.”
– Indira Gandhi –

L’envie d’avoir ce que les autres ont

“Moi aussi je veux ça» : voici une pensée destructrice qui montre la jalousie des gens envers les autres. Ressentir de l’envie est un signal clair d’un sentiment d’insécurité et de frustration.

L’envie est un sentiment qui ronge l’âme. Elle empoisonne la vie et on sent que quelque chose se déchire en soi, car on n’a pas ce que les autres ont.

* Comment pouvez-vous vous éloigner de cette pensée destructrice ? Si vous êtes une personne qui a l’habitude de ressentir de l’envie, sachez tout d’abord que ce n’est pas bon pour votre santé. C’est trop de négativité qui ne peut vous faire que du mal, et même vous rendre malade.

Au lieu de comparer ce que vous avez avec ce que les autres ont, pensez simplement à comment vous étiez et comment vous avez évolué.

La vie est comme un escalier et il y aura toujours quelqu’un au-dessus de soi… mais aussi en-dessous.

“Beaucoup de gens accordent beaucoup de valeur à ce qui n’est pas et très peu à ce qui est.»
– Malcom Forbes –

http://nospensees.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *