Les Petits Artisans de Lumière

Les enfants indigo forment une race d’individus venus sur notre planète pour nous accorder leurs dons. Ils sont ici pour changer nos systèmes politiques, notre éducation, notre alimentation, notre structure familiale et autres organisations. Ils sont également venus pour nous aider à réaliser notre potentiel en nous aidant à nous rapprocher de notre nature et à devenir plus intuitifs.

À l’instar des premiers colons d’Amérique du Nord ou d’Australie, les indigos sont autosuffisants, résolus, opiniâtres et créatifs. Ils ont une mission à accomplir, et personne ne se mettra en travers de leur route. Les générations précédentes ont reçu le message intuitif : « Changez le gouvernement, guérissez le monde. » Elles ont entrepris de le faire, mais se sont laissé distraire et décourager par l’inertie et les responsabilités familiales.

Les enfants indigo ne permettront pas qu’une telle chose se reproduise – à moins, bien sûr, que nous ne les assujettissions par la médication. D’aucuns voient cependant d’un mauvais oeil le vent de changement qu’apportent ces enfants. Ils préféreraient que le modèle scolaire demeure tel qu’il est et souhaiteraient que les indigos s’y conforment.

Puisqu’il n’est pas possible de les contraindre à quoi que ce soit – ils perçoivent la coercition comme une manipulation malhonnête -, on a recours à une méthode insidieuse, la médication, pour obtenir qu’ils s’intègrent. On attribue souvent les étiquettes de TDA ou TDAH aux enfants indigo parce qu’ils souffrent soit du trouble déficitaire de l’attention, soit du trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité. Et pourtant, ils ne sont pas perturbés ; c’est plutôt le monde auquel ils tentent d’appartenir qui l’est !

Notre univers est rempli d’artifices et de malversations. Et comme le dit Dawn, une enfant indigo que nous citerons : « Nous souffrons d’un déficit de l’attention, c’est sûr, mais il s’agit d’un déficit d’attention de la part de nos parents et des autres adultes dont nous avons besoin pour nous guider. » Dans notre monde moderne, les gens se mentent à eux-mêmes et dupent les autres ; ils se sustentent de nourriture industrielle et respirent de l’air pollué. Ils se rendent, jour après jour, à un travail qu’ils détestent et se dissocient de leur insatisfaction sous-jacente. Pour leur part, ces enfants ne sont pas pourvus de cette capacité de se dissocier et de s’abuser. Ils sont doués de télépathie et sont beaucoup trop intègres pour se leurrer. En un sens, ces jeunes sont un exemple édifiant pour nous tous. Peut-être que TDAH représente la « Direction de l’Attention vers les Hautes Dimensions ».

En anglais, l’acronyme ADD (TDA en français – Trouble du déficit de l’attention) signifie « ajouter », synonyme de plus et de positif. En vérité, les indigos présentent en effet nombre de caractéristiques positives et peuvent apporter beaucoup à leur famille et à leur communauté. Les enfants indigo sont conçus en vue d’une mission difficile qui consistera à remodeler le gouvernement, notre éducation et notre structure sociale. Un peu comme un camp d’entraînement militaire forme les soldats au combat, ils semblent avoir besoin dans leur vie d’un fort degré de stimulation et d’excitation. Comme si leur cerveau était câblé de façon à pouvoir supporter une grande quantité de stress, lorsque leur environnement ne leur procure pas une stimulation suffisante, ces enfants la recherchent ou la produisent par eux-mêmes.

Les êtres surdoués et ceux qui souffrent du TDAH présentent un bon nombre de traits similaires, dont un QI élevé, de l’imagination et un penchant pour le risque. En fait, les spécialistes s’entendent à dire que la seule différence entre l’enfant surdoué et l’hyperactif est que le premier termine les projets qu’il entreprend alors que le second laisse tomber en cours de route. Donc, les enfants souffrant du TDAH ont peut-être besoin qu’on les guide en ce qui concerne les manières de s’organiser, plutôt que de leur donner du Ritalin.

Les enfants indigo sont de jeunes excentriques qui dictent leurs règles et vivent selon leur cœur et leur intelligence. Et cette disposition a malgré tout des effets positifs. Le Dr David Weeks, du Royal Edinburgh Hospital en Écosse, a mené des interviews auprès de 1 100 « excentriques ». Il a découvert que ces derniers partageaient trois caractéristiques primaires: une volonté de fer, un fin sens de l’humour et une imagination créatrice. Ils ont également moins de problèmes de santé que la majorité des gens et vivent plus longtemps.

En outre, le Dr Weeks a découvert que « les excentriques ont tendance à être joyeux, idéalistes et à déborder de projets visant à améliorer ou à sauver le monde ». Il y a ainsi de nombreux avantages à être excentrique.

Le Dr Weeks en a conclu que les excentriques « éprouvent une curiosité insatiable qui les aiguillonne et les pousse à faire fi des petites contrariétés et des tensions de la vie quotidienne qui affligent les gens en général. » Les enfants indigo et les excentriques sont beaucoup trop occupés à échafauder des plans dans le but de sauver le monde pour se préoccuper de faire leur lit ! On raconte qu’une enfant trouvant sur son chemin un énorme tas de fumier s’empara d’une pelle et se mit à fouiller furieusement ce fumier. Sa mère, apercevant ce qu’elle faisait, lui demanda: « Mon Dieu! Qu’est-ce que tu fais là? » « Je sais bien que dans un tas de fumier comme celui-ci, il doit bien y avoir un poney quelque part ! » répondit la petite fille.

Extrait de « Aimer et prendre soin des Enfants indigo » de DOREEN VIRTUE
Transcrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *