Les qualités d’âmes des Humains

affection2

La plupart du temps, les canalisations nous enjoignent d’être plus aimants les uns avec les autres.Rarement il est dit comment nous sommes perçus par les Etres stellaires et les EDL autrement que par des promesses à venir et des potentiels de lumière à établir.

La réalité humaine est indescriptible pour les êtres des autres dimensions, ils oscillent entre pure admiration, compassion et profonde curiosité.

Il y a quelque chose qui n’existe nulle part ailleurs que sur la Terre, c’est tellement étrange et rare que ce n’est révélé qu’en tout dernier recours à ceux qui sont tentés de venir vivre sur Terre pendant quelques vies : l’affection humaine. Ce comportement émotionnel crée autour de la terre une odeur de sucre caramélisé et de fleur à chaque grande fête religieuse. Nous avons l’habitude de nous materner les uns les autres, de nous enlacer, de nous surprotéger, de nous agglomérer les uns aux autres pour échanger de l’affection, chose totalement impossible sur d’autres mondes où l’espace autour de Soi doit être dégagé selon le degré de puissance et de rayonnement de l’être. En revanche les êtres fusionnent plus ou moins leurs énergies et leurs pensées.

Sur Terre, seules les personnalités de haut rang doivent respecter l’étiquette, c’est-à-dire un code de bonnes manières émis pour que chacun sache comment se comporter selon sa position hiérarchique, c’est un code pour simplifier les relations entre des gens qui ne se connaissent pas et représentent leurs pays, leurs entreprises, leurs administrations dans des lieux où ils pénètrent pour la première fois, afin de ne pas commettre d’erreur de jugement et reconnaître rapidement les personnes qui sont susceptibles d’être du même niveau hiérarchique. Aujourd’hui cela paraît désuet car les relations sont démocratiques et non plus aristocratiques, cependant, il peut s’avérer utile de connaître certaines façons de se présenter pour éviter de froisser les sensibilités. Le pouvoir temporel s’accompagne d’un certain niveau d’énergie et de clarté énergétique, les gens sont débarrassés des tâches inférieures et peuvent se consacrer uniquement à leurs centres d’intérêts, vivre dans des lieux privilégiés. Leur esprit et leur énergie s’habituent à ressentir les nuances subtiles, et reconnaître le caractère des gens à travers leur première impression, ce qui redresse naturellement l’aura et la canalise en verticalité sans effort particulier. Au contraire, ceux qui ne sont pas capables de s’adapter à cette verticalisation naturelle et cette purification de l’énergie, sont perçus comme des personnes vulgaires. La richesse ne suffit pas à être éduqué ou à être respecté : la droiture est inhérente à l’élévation hiérarchique ; un homme trop vulgaire ne sera jamais considéré comme un bon leader, même s’il est riche, célèbre ou qu’on lui a accordé un pouvoir temporaire. Un comportement ordinaire n’est pas spécialement admirable et il l’est d’autant moins chez des personnalités qui représentent le Prestige de leur nation. L’âme doit tenir son rang, car c’est l’âme des Hommes de pouvoir que les peuples respectent, jamais l’expression de leur autorité humaine.

Les Extra-terrestres ont eux aussi un code de bonne conduite très rigoureux, basé sur leur fonction au sein des navettes, avec nous ils sont cools car ils savent que nous n’avons pas encore appris…. Les êtres d’ailleurs nous considèrent avec beaucoup de respect, ils peuvent nous toucher et nous enseigner, nous soigner, ils savent comment fonctionnent nos organes et comment nous nourrir, mais ils n’ont pas d’affect pour nous tel que nous sommes capables d’en ressentir pour eux. Ils ne nous considèrent pas tous comme des inférieurs, mais ils répugnent à l’idée que nous nous attachions à eux. C’est une faute dans leur conception de l’univers de donner de la valeur à quelqu’un plus qu’à l’énergie universelle. Leur centre d’amour (leur esprit et leurs cœurs) sont complétement tournés vers leur Divinité Intérieure, ce qui, de notre point de vue humain pourrait être considéré comme une marque d’orgueil ou d’égocentrisme, si l’on ne tient pas compte du nombre d’années qu’ils acceptent de vivre loin de chez eux pour le Service afin de nous aider.

Ils connaissent la plupart d’entre nous individuellement, bien que nous soyons très nombreux, cela n’est pas un problème car ils font les recensements des naissances en temps réel et depuis si longtemps que tous les êtres susceptibles d’être remarqués par eux sur chaque continent sont connus. Ils sont liés à la Vie ; où qu’elle se manifeste ils la sentent, la respectent et l’honorent. Au point qu’ils sont un peu coincés en regard à l’avortement, par exemple. Ils savent que c’est une chose nécessaire à notre niveau d’évolution, que cela n’est pas Mal, mais dans leur conception des choses, cette interruption de la vie ne devrait pas avoir lieu car les naissances devraient être mieux conscientisées. Ils ne jugent pas nos comportements mais ils trouvent étrange que nous ayons des relations intenses en période fertiles sans penser aux conséquences. Notre manque de mémoire globale pour les événements de notre vie, pour les périodes importantes de notre passé collectif les étonnent aussi beaucoup, et chez certains d’entre eux cela leur cause de la peine. Ceux qui vivent longtemps autour de ce système finissent par développer une très forte compassion pour eux-mêmes et deviennent capables d’encore plus d’Amour pour leur propre monde.

Le fait d’aider et respecter des gens qui ne sont pas capables de respect pour leur propre vie, ni pour celles des autres êtres vivants, leur cause des déprimes, ils appellent ça le mal de Terre. En général, ils savent ce qui les attend : on leur donne des cours pour supporter l’éloignement et apprendre à s’aimer plus fort, à renforcer leur volonté en parallèle à l’Amour inconditionnel. Les équipages se constituent de jeunes et de 3 leaders qui se relaient, ils sont guidés à la flexibilité de caractère et au renforcement de leur volonté d’aimer et viennent pour approfondir leurs connaissances en attendant que leurs parents libèrent la fonction qu’ils occupent dans leurs mondes.

Sur notre planète on peut faire autant d’enfant que l’on désire et que notre corps le permet, mais ce n’est pas le cas dans les autres mondes. Seuls quelques- uns sont autorisés à se reproduire, les autres doivent se contenter d’utiliser leur énergie en créant d’autres choses. En s’exilant volontairement, les jeunes élites essayent d’acquérir un prestige pour leur arbre génétique à travers des connaissances et des talents nouveaux, ce qui leur permettra d’obtenir le droit de se reproduire ou bien d’accéder à des postes à haute responsabilité spirituelle. Vivre autour ou sur des mondes en cours d’évolution est un moyen d’obtenir de l’admiration et d’augmenter son potentiel d’Amour inconditionnel, des connaissances sur les développements de la Vie et l’aide donnée exige de celui qui donne un renforcement de son caractère serviable tout en l’obligeant à se centrer régulièrement pour ne pas se perdre et se désillusionner quand il ne reçoit rien en échange, cela les forme au leadership spirituel, à une plus grande Force.

Si les maîtres ascensionnés se sont mis à fraterniser avec les êtres d’ailleurs, c’est qu’ils ont perçus des modifications fondamentales dans l’âme de ces êtres au fil du temps passé à notre contact. Les déceptions accumulées les ont touchés, des liens de souffrance morale ont fini par se créer entre les âmes humaines et eux, et même au sein des équipages, des transformations ont cours dans l’âme des équipiers. Beaucoup d’entre eux ne veulent pas s’en aller avant la fin de l’ascension, une partie de leur conscience est mêlée à la nôtre et ils aiment cela, ils sont fiers de cela : nous les avons contaminés à l’affection, sur un mode plus spirituel évidemment entre eux. Sur les mondes habités, l’entraide ne prend jamais autant de temps, mais il y a eu tant de transformations sur notre planète dont ils sont témoins et auxquelles ils ont participé, qu’ils se sentent parfois de notre famille et que les équipages se sont agglomérés en mini-clan, ils s’aiment différemment. Évidemment, cela ne les amène pas à nous toucher spontanément ! Il ne faut pas exagérer, ils aiment aussi leur espace personnel et leur confort, mais le partage d’âme engage déjà leur sensibilité d’une manière profonde et durable. Ils ont des cicatrices de manque d’amour et de séparation lorsque les membres des équipages sont rappelés, malgré les compensations que l’Univers et les Maîtres ascensionnés leurs envoient. Quoi que nous sommes capables des pires dévastations, nous leur donnons sans cesse des exemples de grandeur d’âme, de force de caractère et des témoignages de Foi qui sont disproportionnés en regard de notre niveau global d’évolution ; ceux qui se sont habitués à vivre avec nous, sont devenus beaucoup plus tolérants et admiratifs des lois universelles, ils ne seront pas complétement nos frères de sang mais des compagnons de nos âmes, des âmes fraternelles sincèrement engagées à nos côtés pour un meilleur devenir. Je crois qu’ils arrivent à nous aimer avec tendresse mais il ne faut pas leur faire remarquer…question d’étiquette !

A bientôt ! Lila
http://www.lilaluz.net/2014/03/les-qualites-d-ames-des-humains.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *