L’Omprésence des Feux Célestes

L’Omprésence des Feux Célestes

Il existe un Face-à-face qui fait partie d’une des phases finales à travers lesquelles notre conscience doit rentrer en communion vibratoire, dans le processus multidimensionnel du contact avec le Cœur Vibral et le Corps d’Êtreté. Il s’agit, bien entendu, de l’adoubement et l’adombrement des Feux Célestes unifiés qui se manifestent en nous de plus en plus.

Il existe en nous déjà le Feu du Cœur. Il représente notre relais multidimensionnel de la vibration Christique ou Ki-Ris-Ti ou mieux connu sous le nom de Fils Ardent du Soleil. Tandis que le Feu de l’Esprit ou le Feu de l’Intelligence de la Lumière, n’est pas limité à notre système solaire, il est l’omniprésence, l’omniscience, l’omnipotence et l’omniluminescence du Feu de la Création.

Il faut spécifier que le Feu de l’Esprit, à l’intérieur de nous, dans notre système solaire, s’appelle le Feu du Cœur. Il faut dire que ce n’est pas la même dynamique de présence. Le Feu de l’Esprit se manifeste directement dans le Canal Vibral par l’entremise des énergies Supramentales ou des Particules Adamantines, c’est, évidemment, la même chose. Le Feu de l’Esprit s’aligne, multidimensionnellement, sur les cinq corps subtils ainsi que les cinq chakras supérieurs situés dans notre corps physique. Nous pouvons interpréter le Feu de l’Esprit comme étant ce qui avait été nommé : l’Esprit Saint.

Le Feu du Cœur, de par sa présence, prend de plus en plus d’importance dans notre corps et conscience. Sa manifestation s’amplifie davantage à partir du moment où les Couronnes radiantes de la tête, du Cœur et de la kundalini ou sacrum s’unifient. Tous ces agencements qui s’unifient, sont synchroniquement différents, pour chacun d’entre nous. Nous sommes tous et toutes différents de nos synchronicités d’accueil de la Lumière Authentique. Étant donné que le Feu du Cœur est bien installé, il joue le rôle d’aspirer les parties d’ombre et des énergies qui envahissaient le Cœur à ne pas exprimer sa Lumière Authentique.

Que cela soit le Feu du Cœur ou Feu de l’Esprit ce n’est pas le chakra du cœur ou le thymus. Et le chakra du Cœur n’est pas non plus la Couronne radiante du Cœur. Ils ne possèdent pas les mêmes structures vibratoires. La Couronne radiante du Cœur aboutit sur le Feu du Cœur que nous ressentons dans la poitrine, voire son Cristal de Lumière, communément appelé, le Tétrakihexaèdre à 24 facettes. Parfois, nous sentons des pressions ou même des brûlures qui semblent consumer quelque chose dans cette région de la poitrine et qui se manifestent aux niveaux des points Vibraux du Cœur et des chakras d’enracinement de l’âme et de l’Esprit. Nous constatons alors que ce n’est plus une Vibration, c’est, plutôt, un picotement, qui émane une sorte de chaleur intense, qui consume certains aspects nuisibles à l’ouverture du Cœur Vibral. C’est donc le Feu du Cœur qui fait son œuvre de Lumière au centre du centre de notre poitrine.

Peu importe qui nous sommes, à partir du moment, où nous accueillons le Feu de l’Esprit en nous, la fusion et l’unification se font systématiquement avec le Feu du Cœur. Nous pouvons vraiment dire qu’à ce moment précis, nous sommes bénis de la Lumière Authentique qui nous met en contact vibratoire avec le Corps d’Êtreté. D’ailleurs, dès cet instant de Grâce, nous vivrons l’adoubement et l’adombrement du Feu de l’Amour et de la Vérité. Ce Feu rend notre conscience perméable à la Lumière Authentique et nous rend, graduellement, à notre Éternité, que nous pouvons percevoir dans notre corps, en tant que KiRisTi Fils Ardents du Soleil.

Ainsi, par le Manteau Bleu de la Lumière ou de la Grâce, le Feu de l’Amour se déploie, en nous, par sa puissance et par sa beauté multidimensionnelles. De plus en plus, ce qui s’installe en nous et la certitude absolue de l’Amour Vibral de ce que nous sommes dans nos réalités où nous sommes, par-delà cette chair et par-delà de tous les voiles, qui obstruaient notre conscience ordinaire.

Le Feu de l’Amour permet d’établir à l’intérieur de nous, notre capacité à vivre spontanément de nous placer dans les vibrations de l’Unité et du Supramental. Ce Feu nous offre les moyens de déclencher en nous un processus de transmutation, de transcendance et de transsubstantiation afin de nous établir en conscience au sein de la multidimensionnalité de notre Corps d’Êtreté.

Au sein de ce Feu ardent, se réalise une transmutation alchimique dans nos cellules de l’ensemble de notre corps physique ainsi que de nos corps subtils et nos chakras. C’est ainsi que nous arriverons à entrer, plus facilement, en communion vibratoire et directement avec la Supraconscience ainsi qu’avec notre Corps d’Êtreté, même au sein de notre densité tridimensionnelle.

De cette manière, nous pouvons consciemment épouser ce Feu qui envahit notre Cœur, nous permettant enfin de transcender ce qui reste comme résidus d’ombres et d’illusions à l’intérieur de nous. L’alchimie de toutes ses fréquences, toutes ses vibrations qui sont unifiées au Feu de l’Amour, nous libère de toutes formes de peur, de doute et assujettissement à l’ancien, pour nous faire vivre la Conscience infinie manifestée par notre Supraconscience ainsi que notre Corps d’Êtreté. C’est, également, par la Présence Unifiée de tous nos Frères et Sœurs Galactiques qui s’unifient en nous pour ne faire qu’UN.

L’Archange Christ-Mikaël nous signalait dernièrement :

« Le Feu Céleste est Amour, le Feu Céleste est Lumière. Il vient nous permettre d’achever l’ensemble de nos noces et nous restituer à ce que nous sommes, avant notre incarnation et nos incarnations, avant même l’existence de ce monde et de ses différentes formes de vie.»

Le Maître OSHO nous citait également :

« L’Amour respecte tellement qu’il donne la Liberté. Et si l’Amour ne donne pas la Liberté, alors ce n’est pas de l’Amour. C’est autre chose !»

Tout ce processus multidimensionnel concoure, de par nos mises de Face-à-face, à notre résurrection et au jugement dernier. Ce jugement n’est pas un jugement de nous-mêmes sur nous-mêmes, c’est, simplement, le résultat de ce qui a été cultivé, vibratoirement, en ce que nous sommes comme Êtreté.

Or, si nous sommes encore dans l’ego/personnalité et dans le mental, qui font partie de notre identité humaine éphémère, ces Feux nous permettent d’abandonner définitivement cette identité illusoire de la vie sur Terre. Nous sommes également, par ces Feux libérés, des illusions séculaires de l’évolution et de l’involution, qui faisaient partie d’un rêve dans lequel nous nous sommes insérés. Donc, ces Feux célestes nous libèrent de ce cauchemar, nous permettant d’exprimer la Vérité immuable de l’Amour Conscience diffusée par notre Corps d’Êtreté. Toutefois, il est possible durant l’intégration des Feux en nous que nous ayons quelques inconforts physiques, psychologiques et psychiques.

Donc, ces Feux amplifie, de plus en plus, leur force dans la poitrine par un sentiment de brûlure, mais qui est différent d’une brûlure de la chair. C’est, plutôt, un phénomène réactif des éthers, qui consument des franges d’interférences (lignes alternatives brillantes et obscures dans le phénomène des interférences électromagnétiques, qui font partie de la magnétosphère, de l’héliosphère et de l’ionosphère), dont les fréquences dans les cellules n’ont pas encore été dissoutes.

Je tiens à vous rassurer que ce n’est pas une crise d’angine que vous faites. D’autres inconforts peuvent survenir. C’est-à-dire des maux physiques, surtout au niveau des articulations, des maux de dos, des maux de tête ou migraines, des maux du foie ou de la rate, des déséquilibres physiques, des vertiges, des pertes de mémoires soudaines, des maux de cœur, des changements au niveau de la vue, et d’autres phénomènes qui peuvent surgir dans notre morphologie ou du côté organique. Il ne faut surtout pas s’en faire, tous ces mécanismes de transitions, sont des transmutations cellulaires, qui sont en train de transcender certaines parties du corps, sur le point de rejoindre, vibratoirement, le Corps d’Êtreté.

C’est à ce moment que nous entrons dans une phase de conscientisation à l’égard de notre multidimensionnalité qui reprend sa place d’antan. Nous appelons ce processus une pré-entrée en stase où nous perdons certains repaires de notre corps ainsi que de notre conscience. La pré-stase peut être de courte durée ou même s’échelonner sur plusieurs heures. En passant, ce n’est pas la stase finale, mais une préparation multidimensionnelle à la dernière stase qui surviendra selon notre synchronicité.

C’est ainsi que toutes les franges d’interférences ont été libérées des tenants et aboutissants des forces des ténèbres de ce monde illusoire. Celles-ci s’assouvissaient, notamment, de la peur, du doute, du jugement et de la culpabilité. Cette méthode démagogique nous forçait à douter, fondamentalement, de ce que nous étions de toute Éternité. Ces révélations par ces Feux Célestes nous permettent enfin de vivre une pleine Joie, une Paix indissociable de notre Lumière, et d’une Liberté sans restrictions face à notre multidimensionnalité.

Nous réalisons que le Royaume des Cieux, le Royaume de la Lumière, au-delà de ces franges d’interférence ainsi que des couches isolantes, est un monde de Félicité, de Paix et, notamment, de Joie. Nous n’avons pas à chercher le Royaume des Cieux, il est déjà en nous. Nos peurs et nos doutes ne sont plus présents pour alimenter les voix des ténèbres, qui envahissent de leur présence, notre conscience qui reste encore endormie. Nous ne sommes plus jamais éloignés de notre Êtreté, parce que nous sommes, de plus en plus, et totalement libérés des franges d’interférences créées par la matrice astrale, qui faisaient office de ténèbres de l’ombre, des illusions séculaires et de diviseurs de notre conscience.

Enfin, je vous signale qu’à compter de maintenant dans notre monde tridimensionnel : « Dans l’Ici et Maintenant, tout est possible ». Nous n’avons pas à nous préparer mentalement ou psychologiquement pour cette transcendance multidimensionnelle. L’Intelligence de la Lumière se charge de créer en nous une synchronisation parfaite, afin d’établir, quand le moment sera venu, de faire ce Face-à-face avec ce que nous projetons de nous-mêmes, et tout ce que nous sommes en tant qu’Être multidimensionnel, que ce soit vis-à-vis notre Origine Stellaire, nos Lignées interstellaires ou nos relations interdimensionnelles avec nos Frères et Sœurs Galactiques.

Nous n’avons qu’à lâcher prise sur ce que l’ego/personnalité et le mental proposent ou craignent du présent ou de l’avenir. Il ne nous reste qu’à nous abandonner à l’Intelligence de la Lumière, qui nous met sur la bonne voie au bon moment, à la bonne place, avec les bonnes personnes et avec nos synchronicités imprimées en notre Cœur Vibral.

Par Yvan Poirier

Source: LaPresseGalactique.org
Retrouvez les chroniques sur la multidimensionnalité de Yvan poirier sur la Presse Galactique

Copyright © LaPresseGalactique.org
Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *